Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon sauve sa saison et met fin à quatre ans de disette - L’avis du spécialiste (Lyon 1-0 Quevilly)
Par Romain Rigaux - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 28/04/2012 à 23h16
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Olympique Lyonnais n'a pas tremblé ce samedi soir en finale de la Coupe de France face à l'US Quevilly (1-0). Malgré un Stade de France en majorité derrière la formation normande, l'OL a montré un bien meilleur visage que face à Marseille en Coupe de la Ligue.

Lyon sauve sa saison et met fin à quatre ans de disette - L’avis du spécialiste (Lyon 1-0 Quevilly)
Quatre ans que les Lyonnais attendaient un trophée

L'avis de Romain Rigaux

L'Olympique Lyonnais n'avait pas le droit de se louper une deuxième fois ce samedi soir en finale de la Coupe de France. Face à Quevilly, dans une belle ambiance au Stade de France avec 76 229 spectateurs présents, le club rhodanien n'a pas laissé passer sa chance de remporter enfin un trophée (1-0). Privés de titre depuis 2008, les Gones ont renoué avec le succès en livrant un match sérieux, même si le Petit Poucet n'a pas démérité et aurait pu espérer mieux en seconde période.

Au coup d'envoi, Quevilly a immédiatement tenté de déstabiliser son adversaire en mettant de l'engagement dans les duels et en tentant de combiner au milieu de terrain. Mais le poteau de Lisandro (11e) refroidissait immédiatement les ardeurs des valeureux Normands, qui subissaient ensuite totalement le jeu face à des Lyonnais sereins et appliqués. Une domination rhodanienne concrétisée logiquement par un but de Lisandro (1-0, 28e), alors que Weis avait retardé l'échéance en repoussant sur sa ligne un tir de Lacazette quelques minutes auparavant.

Quevilly s'est réveillé trop tard

Emmenés par un Licha en très grande forme, les hommes de Rémi Garde ont continué à maîtriser leur sujet en fin de première période et auraient pu faire le break avec un peu plus de réussite. Tout n'a cependant pas été rose pour l'OL qui a perdu Lovren, visiblement touché au tendon d'Achille, après 20 minutes de jeu. Au retour des vestiaires, Lyon est revenu avec les mêmes intentions et Lacazette trouvait la barre sur une frappe contrée (50e).

Malgré cela, l'USQ tentait de retrouver des couleurs en multipliant les passes courtes et le jeu à terre pour ne pas perdre trop rapidement le ballon contrairement aux 45 premières minutes. Un changement d'attitude qui a totalement modifié la physionomie de la rencontre puisque les Lyonnais, endormis, subissaient alors le jeu. Regroupés dans leur propre moitié de terrain, les Rhodaniens ont su gérer leur petit avantage pour laisser exploser leur joie après le coup de sifflet final.

L'homme du match : Maxime Gonalons (Lyon)

Enorme activité du milieu de terrain ce samedi soir. Omniprésent, Maxime Gonalons a ratissé un grand nombre de ballons et a parfaitement relancé vers l'avant pour ses attaquants. Il a été très précieux pour lancer les offensives en première période, puis contenir les assauts adverses après la pause.

Ils ont brillé

Dans son couloir gauche, Cissokho a multiplié les montées offensives et s'est montré solide défensivement. Très disponible, Gourcuff a réalisé plusieurs gestes techniques intéressants et a délivré des passes précieuses pour organiser le jeu lyonnais. Dans le couloir droit, Lacazette a été très remuant. S'il rate l'ouverture du score après une belle action individuelle, il est à l'origine du but de Lisandro. Moins présent après la pause, Lisandro a réalisé une belle première période et marque un but décisif. Laup a été un véritable poison devant en multipliant les appels. Entré à l'heure de jeu, Herouat a apporté un véritable plus dans la construction au milieu de terrain pour l'USQ.

Ils ont déçu

Koné a parfois été pris de vitesse par les attaquants normands et a semblé moins solide que Cris. Si son jeu dos au but reste toujours aussi précieux, Gomis a manqué d'adresse devant le but adverse et a raté plusieurs balles du KO. Dans les couloirs, les défenseurs de Quevilly, Vardin et Vanoukia, ont souffert notamment en première période, même si le premier a refait surface après la pause. Au milieu de terrain, Diarra n'a pas assez pesé à la récupération. Prestation offensive décevante de Capelle.

La note du match : 6/10

L'ambiance était belle au Stade de France ce samedi soir avec une grande partie du public derrière Quevilly pour encourager le Petit Poucet. Si Lyon a proposé du beau jeu en première période, les Lyonnais ont levé le pied après la pause, laissant le ballon à des Normands valeureux mais trop brouillons.

Le but :

- Lacazette élimine El Kharroubi, qui écarte les mains pour ne pas provoquer un penalty, et centre en direction de Lisandro, qui marque d'une reprise du plat du pied droit (1-0, 28e).

Premier trophée depuis 2008 pour Lyon qui met fin au rêve de Quevilly. Les Lyonnais seront en Ligue Europa la saison prochaine.


Coupe de France - Finale
Lyon 1-0 Quevilly (1-0)
Stade de France
Arbitre : Hervé Piccirillo
Buts : Lisandro (28e)
Avertissements : Källström (75e), Grenier (80e) pour Lyon - Weis (78e) pour Quevilly.

Lyon : Lloris - Réveillère, Cris, Lovren (Koné, 18e), Cissokho - Gonalons, Källström - Gourcuff (Grenier, 67e) - Lacazette, Gomis (Briand, 82e), Lisandro. Entraîneur : Rémi Garde.

Quevilly : El Kharroubi - Vardin, Weis, Beaugrard, Vanoukia - Diarra (Ouhabi, 77e), Jouan - Laup (Ayina, 82e), Valéro (Hérouat, 57e), Capelle - Colinet. Entraîneur : Régis Brouard.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB