Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’OL brise le rêve du PSG - L’avis du spécialiste (PSG 1-3 Lyon)
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 21/03/2012 à 22h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le PSG rêvait de réaliser le doublé coupe-championnat cette saison. C'est raté. Inspirés dans le jeu et très combatifs, les Lyonnais sont parvenus à se qualifier pour les demi-finales de la Coupe de France en s'imposant 3-1 au Parc des Princes.

L’OL brise le rêve du PSG - L’avis du spécialiste (PSG 1-3 Lyon)
Les Lyonnais, vainqueurs 3-1, ont frappé fort au Parc des Princes.

L'avis de Pierre-Damien Lacourte

En s'imposant 3-1 face au PSG au Parc des Princes ce mercredi, l'OL, qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France, a réussi un petit exploit. Les Gones, très présents au milieu de terrain, démarraient bien cette rencontre. Mais ce sont pourtant les Parisiens qui ouvraient le score par Nenê, sur un penalty très généreux accordé par M. Turpin (1-0, 19e).

M. Turpin à l'envers

Pas déboussolés malgré cette injustice, les Lyonnais égalisaient rapidement par Källström, sur un magnifique coup franc (1-1, 25e). L'OL prenait même l'avantage avant le repos par Lisandro, après un autre exploit du Suédois, particulièrement en vue ce soir (1-2, 39e). A la pause, Carlo Ancelotti décidait de faire entrer Pastore à la place de Bisevac.

Lloris impérial

Sous l'impulsion de l'Argentin, les Parisiens mettaient une grosse pression sur les cages adverses, mais Lloris multipliait les arrêts. M. Turpin n'était pas plus inspiré en seconde période en oubliant cette fois un penalty pour le PSG après une grossière faute de Lovren sur Lugano. Lisandro avait ensuite la balle du 3-1 du bout du pied, mais l'Argentin manquait le cadre de manière assez incroyable.

Les Parisiens n'ont pas à rougir de cette défaite

Héroïques en défense, les Lyonnais, très combatifs, parvenaient à préserver leur avantage jusqu'au bout. Dans le temps additionnel, Gomis ajoutait même un nouveau but sur penalty (1-3, 92e). Bien que battus pour la première fois en 2012, les Parisiens, qui ont montré de belles choses dans le jeu, n'ont toutefois pas à rougir de cette défaite. Lyon a pour sa part repris du poil de la bête depuis sa défaite à Nicosie.

L'homme du match : Kim Källström (Lyon)

Buteur sur un magnifique coup franc, Kim Källström s'est montré décisif aussi en délivrant un centre, non moins superbe, que Lisandro n'avait plus qu'à convertir en but. Aligné sur le côté gauche du milieu de terrain, le Suédois a livré une prestation de tout premier plan.

Ils ont brillé

S'il n'a pas été en réussite, Ménez, auteur de brillantes accélérations balle au pied, s'est montré à son avantage ce soir. L'ancien Sochalien a souvent semé le trouble dans la défense lyonnaise. Titularisé au poste de latéral gauche, Armand, à l'origine du premier penalty, s'est montré impeccable dans son couloir. Entré à la pause, Pastore a accéléré le jeu de son équipe. Outre Källström, Lloris a lui aussi été étincelant côté lyonnais. Le capitaine des Bleus s'est montré décisif à 5 reprises au cours de cette rencontre. Au milieu de terrain, Gonalons, après un gros passage à vide, a confirmé son retour en forme. Beaucoup d'activité. Grenier n'a pas ménagé sa peine non plus dans le travail défensif.

Ils ont déçu

Aligné au poste de latéral droit, Bisevac n'était pas dans un grand jour. Le Serbe a d'ailleurs été remplacé à la pause par Pastore. En pointe, Gameiro ne s'est pas montré à son avantage, ses partenaires ayant notamment beaucoup de mal à le trouver. L'ancien Lorientais a d'ailleurs quitté la pelouse sous les sifflets du Parc. Sale soirée pour Douchez. La doublure de Sirigu prend trois buts sans même avoir un arrêt à faire. Pas vraiment fautif mais pas décisif non plus. Au milieu, Thiago Motta a confirmé ce qu'Ancelotti pense de lui : l'ancien Barcelonais, passé tout près de l'exclusion, peut faire beaucoup mieux. Dans les rangs lyonnais, Briand a été assez transparent. Devant, Lisandro, même s'il marque, a été trop peu en vue pour un joueur de sa trempe, manquant même une grosse occasion en deuxième période.

La note du match : 7,5/10

Si on n'a pas eu le même spectacle qu'à Gerland en championnat, on a tout de même assisté à une très bonne partie au Parc des Princes où on n'a pas eu le temps de s'ennuyer entre deux équipes très joueuses. Un régal.

Les buts

- A la 19e minute, sur un centre d'Armand, Umtiti touche le ballon du coude. M. Turpin siffle penalty alors que le défenseur lyonnais a le bras collé au corps. Nenê s'en moque et trompe Lloris (1-0).

- A la 25e minute, sur un coup franc aux 20 mètres plein axe, Källström loge le ballon dans la lucarne de Douchez, complètement battu (1-1).

- A la 39e minute, sur un très bon centre de Källström côté gauche, Lisandro échappe au marquage d'Alex au second poteau et n'a aucun mal à tromper Douchez du plat du pied droit (1-2).

- A la 92e minute, Jallet fauche Bastos par derrière. Penalty logique pour l'OL, transformé par Gomis (1-3).

Retrouvez tous les résultats de la Coupe de France en cliquant ici.


Coupe de France / Quart de finale
Paris SG 1-3 Lyon (1-2)
Parc des Princes (Paris)
Arbitre : M. Clément Turpin
Buts : Nenê (19e, sp) pour le PSG ; Källström (25e), Lisandro (39e), Gomis (92e, sp) pour Lyon
Avertissements : Thiago Motta (74e), Pastore (88e), Jallet (91e) pour le PSG ; Lovren (54e), Grenier (84e) pour Lyon

Paris SG : Douchez – Bisevac (Pastore, 46e), Alex, Lugano, Armand (cap.) - Jallet, Thiago Motta, Bodmer (Matuidi, 54e) - Ménez, Nenê – Gameiro (Hoarau, 70e). Entraîneur : Carlo Ancelotti.

Lyon : Lloris - Réveillère, Umtiti, Lovren, Cissokho – Briand (Bastos, 61e), Grenier (B. Koné, 84e), Gonalons, Källström - Lisandro (cap.) (Dabo, 73e), Gomis. Entraîneur : Rémi Garde.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL

La note du match
7,5
Si on n'a pas eu le même spectacle qu'à Gerland en championnat, on a tout de même assisté à une très bonne partie au Parc des Princes où on n'a pas eu le temps de s'ennuyer entre deux équipes très joueuses. Un régal.

Sondage Maxifoot
Comprenez-vous que Didier Deschamps ne change pas de position vis à vis de Karim Benzema ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB