Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

AVERTISSEMENT: cette page a été rédigée pour la version 1 de maxifoot.fr
Cette partie du site n'est plus maintenue depuis novembre 2003.
Cette page peut donc contenir des informations ou des liens obsolètes
mystere  
Accueil > L'Encyclopédie

Les meilleurs joueurs français
1900-1950 (2)
Les années 20, 30, 40 défilent à la vitesse des images accélérant les courses des joueurs de l'époque. La France footballistique adopte le professionnalisme et se fait une place dans le gotha mondial avant la seconde guerre. Les attaquants ont alors pour mission de perforer les défenses et sont les plus convoités pour leur côté spectaculaire. Portraits d'un autre âge.
(Retrouvez la première partie des meilleurs joueurs 1900-1950)
 
 
Jules DEWAQUEZ - Ailier 
Né en 1899 - Décédé en 1971
Clubs : Olympique de Pantin, Olympique de Paris, Olympique de Marseille, OGC Nice
Palmarès : CdF 1918, 1926, 1927
41 sélections en Equipe de France (1920-1929) 12 buts

Comme beaucoup de joueurs de son époque, Jules Dewaquez est un pur produit parisien. Il se révèle très jeune, en fin de première guerre mondiale, alors qu'une grosse partie de ses congénaires sont au front et remporte la première Coupe de France de l'histoire en 1918 avec l'Olympique de Pantin. Râblé, il a le physique idéal pour jouer ailier mais il apporte une grosse nuance à ce poste en ne restant pas collé à la ligne de touche et en repiquant au centre pour placer des frappes ou des coups de tête imparables. Il devient un élément indispensable à l'Equipe de France. 41 sélections et 3 participations aux JO (1920,24,28) plus tard, il est considéré comme le meilleur ailier français de tous les temps. Entre temps, Marseille lui a fait les yeux doux. Amateurisme oblige, il est courtier en légumes secs mais touche, sous le manteau, 1500F par mois. Après deux nouveaux succès en Coupe avec Marseille, "Julot" termine sa carrière à Nice. Quelques expériences d'entraîneurs, au lendemain de la seconde guerre mondiale, ne le satisfont pas et il travaille finalement comme responsable de ventes de véhicules d'occasions chez un concessionnaire lyonnais.
 

Alfred ASTON - Ailier
Né en 1912
Clubs : Chantilly, Red Star, RC Paris, Red Star, Stade Français
Palmarès : Néant
31 sélections en Equipe de France (1934-1946) 5 buts

Digne successeur de Dewaquez, Alfred Aston possède une panoplie de dribbles et de feintes totalement déroutants. Ses origines anglo-saxones l'avaient amené, tout jeune, à jouer au football simplement pour le plaisir. Destiné à devenir télégraphiste, un ancien international le remarqua et l'incorpora à 16 ans à l'équipe première de Chantilly. Quatre ans plus tard, il tente sa chance au Red Star et devient professionnel dès la mise en place de ce statut en France en 1932. Malheureusement pour lui, le Red Star a perdu son lustre d'antan et son palmarès reste vierge de tout trophée. Ses débuts en Equipe de France ne sont pas fameux. Expédié à l'aile gauche, il ne peut totalement s'exprimer. Pour sa deuxième Coupe du Monde en 1938, il explose sur son aile droite et cet homme, rarement blessé, impressionne par sa longévité. Sa dernière sélection, il la connaît en 1946 avec une mémorable victoire sur l'Angleterre et joue en championnat Amateurs jusqu'en 1956 dans la région de Tours où il tient un magasin de sport. En 1998, il coulait une retraite paisible sur la Côte d'Azur.
 

Marcel LANGILLER - Ailier
Né en 1908 - Decédé en 1980
Clubs : CA Paris, Excelsior Roubaix, Red Star, AS Saint-Etienne
Palmarès : CdF 1933
30 sélections en Equipe de France (1927-1937) 7 buts

En équipe de France, Marcel Langiller est le pendant de Dewaquez puis d'Aston sur l'aile gauche. Habitant à deux pas du stade du CA Paris, il tombe dans le football dès ses plus jeunes années. Talentueux, sa voie est tout tracée. A 16 ans, il débute en équipe première et à 19 ans, il porte le maillot de l'Equipe de France pour la première fois. Il goûte aux deux grandes épreuves que sont les JO en 1928 et la Coupe du Monde en 1930. Il monnaye également très bien sa carrière et rejoint l'Excelsior Roubaix avec lequel il s'adjuge la Coupe de France en 1933 dans la seule finale entre deux équipes de la même ville de province (RC Roubaix). Sa trentième et ultime sélection se solde par un superbe match nul contre l'Italie mussolinienne en 1937. Aprés être passé par le Red Star et Saint-Etienne, il retourne dans le rangs amateurs au CA Paris, son club de toujours. Son amour pour ce club le porte à la présidence et parallèlement, il fait partie des dirigeants du Groupement (ex-LNF).
 

Jean BARATTE - Avant-Centre
Né en 1923, Décédé en 1986
Club : Lille OSC
Palmarès : Ch. Fr. 1946, CdF 1946,1947,1948,1953
31 sélections en Equipe de France (1944-1952) 19 buts

Lille est, au lendemain de la seconde guerre mondiale, la capitale française du ballon rond et le leader de ce qui peut être considéré comme la meilleure formation de la première moitié du siècle se nomme Jean Baratte. Né à Lambersart dans la banlieue de Lille, il est de le digne représentant des vertus de l'ensemble de son équipe. "Jeannot" n'est pas un génie du football. Son courage, son côté combatif, son énorme travail athlétique en font l'un des joueurs les plus aimés du public. Sa grande force de caractère lui permet de devenir l'un des piliers de l'Equipe de France et de gagner 1 titre et 4 Coupes avec les grand LOSC mais, également, est à la base de nombreux conflits au sein du club. Ceci empêche Lille de dominer encore plus nettement le football français. Pourtant, Jean Baratte se retire au milieu des années 50 et son club de toujours ne connaîtra plus jamais pareil succès.
 

Larbi BEN BAREK - Avant-Centre
Né en 1917 - Décédé en 1992
Clubs : Olympique de Marseille, Stade Français, Atletico Madrid, Olympique de Marseille
Palmarès : 2 fois Champion d'Espagne
17 sélections en Equipe de France (1938-1954) 3 buts

La seconde guerre mondiale et l'absence de médiatisation à son époque ont coûté à la "Perle Noire" d'être l'un des footballeurs français les plus célèbres de tous les temps. Tous ceux qui l'ont vu jouer l'ont comparé au grand Pelé tellement son jeu fait de virtuosité, d'aisance, de souplesse et de beauté ressemblait à celui du plus grand footballeur du siècle. Né au Maroc, ami de Marcel Cerdan, Ben Barek débarque à Marseille en 1938 et sa magie envoûte la cité phocéenne. Malheureusement la guerre l'oblige à retourner pendant 6 longues années au Maroc. A son retour, son talent est intact, il s'impose même en Espagne à l'Atletico Madrid à pratiquement 35 ans. Après un nouveau passage à Marseille, il retourne dans son pays pour s'occuper du développement du football. Il meurt à Casablanca en 1992 dans la plus totale indifférence. Larbi Ben Barek reste, aujourd'hui, dans les annales de l'Equipe de France, pour avoir porté le maillot bleu à 15 ans d'intervalle, record de longévité inégalé.
 

Et aussi...

Parmi les joueurs qui auraient mérité de se retrouver dans ce "onze", deux gardiens sont d'un niveau comparable à Darui. Au début des années 20, Pierre Chayriguès faisait gagner, par son charisme, son club, le Red Star, ou l'Equipe de France. Il défraya la chronique pour avoir avoué être rémunéré à l'époque de l'amateurisme pur. Un Marseillais, vedette à Sochaux, Laurent di Lorto, reste, à tout jamais dans les mémoires pour avoir, un jour de 1937, arrêté la grande Italie fasciste. Demi de qualité, Oscar Heisserer fut, à la fin des années 30, le premier grand joueur Alsacien et offrit la Coupe au RC Strasbourg.
Les attaquants sont les hommes les plus en vue de ces cinquante années de football. Le plus ancien d'entre tous est Adrien Filez. Ce Nordiste licencié à l'US Tourcoing fut le seul non parisien à participer au premier match de l'Equipe de France en 1904. Un de ses concurrents avec le RC Roubaix fut Raymond Dubly qui apprit le football dans la mère patrie, l'Angleterre, et conduisit son club avec ses 5 frères. Un autre joueur de l'US Tourcoing, ancien élève du lycée Faidherbe de Lille, se fit un nom dans le football, il s'agit de Gabriel Hanot qui connût le football de haut niveau en tant qu'international, de journaliste et surtout, d'inventeur de la Coupe d'Europe dans les années 50.
Les années 20 et 30 ont vu quelques grands buteurs s'illustrer. Paul Nicolas fut le plus grand de ceux-ci avec le Red Star et l'Equipe de France pour laquelle il inscrivit 21 buts, record qui tiendra jusqu'à l'avénement de Just Fontaine. Roger Courtois, un esthète qui abhorrait le jeu dur, fut le grand attaquant de l'armada sochalienne de 1935 à 1940. Enfin, comment ne pas évoquer l'un des Français les plus célèbres à travers le monde. Tous les 4 ans, à chaque Coupe du Monde, le nom du Franc-Comtois, Lucien Laurent, revient sur toutes les lèvres car il fut le premier buteur, en 1930, de la Coupe du Monde. A 93 ans, aujourd'hui, il raconte sans cesse la saga de ce but historique.

A venir les années 50 et les premières véritables vedettes du football français avec les succès du Stade de Reims et de l'Equipe de France en Suède en 1958.

Réagir à cet article - Par Vivian MASSIAUX


- Edition Précédente -

11/01 - Les meilleurs joueurs français 1900 - 1950
Par Vivian Massiaux - Edition N°1
Le retour de l'Encyclopédie Football. Après les 10 plus beaux champions, les 10 plus beaux vainqueurs de Coupe, retrouvez maintenant les meilleurs joueurs français reclassés suivant leurs époques de gloire. Aujourd'hui, honneur aux pionniers du football français avec la première partie du "onze" de 1900-1950. En ce temps-là, les gardiens de but attirent la curiosité. Les défenseurs et les demis sont, quant à eux, en retrait car la tactique 2-3-5 impose un jeu purement offensif où les attaquants se taillent la part du lion. Le parcours de tous ces joueurs est souvent très étonnant.
 
Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Quel tirage souhaiteriez-vous pour Lyon en 8es de la Ligue des Champions ?

FC Barcelone
Real Madrid
Bayern Munich
Borussia Dortmund
Juventus Turin
FC Porto

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment