Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
La Slovaquie sort l’Italie championne du monde !
Par Nicolas Lagavardan - Actu Mondial 2010, Mise en ligne: le 24/06/2010 à 18h18
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Battue (3-2) par la Slovaquie jeudi après-midi à Johannesburg au terme d'un match haletant sur la fin, l'Italie est éliminée ! Trop pauvres dans le jeu et physiquement atteints, les champions du monde en titre quittent la compétition par la petite porte, à la dernière place du Groupe F. Le Paraguay (0-0 contre la Nouvelle-Zélande) accompagne la Slovaquie en huitièmes.

La Slovaquie sort l’Italie championne du monde !
Di Natale et Iaquinta sont dépités, l'Italie est éliminée !

La Slovaquie s'est imposée (3-2) face à l'Italie, jeudi après-midi à l'Ellis Park Stadium de Johannesburg, au terme d'un match complètement débridé dans le dernier quart d'heure. Conséquence, les coéquipiers de Robert Vittek sont qualifiés, les champions du monde en titre sont éliminés ! En obtenant le point du match nul (0-0) dans le même temps contre la Nouvelle-Zélande qui avait elle aussi encore une chance de qualification, le Paraguay s'est adjugé la première place et jouera contre le 2e du Groupe E (vraisemblablement le Japon ou le Danemark) en huitièmes de finale. La Slovaquie affrontera de son côté le 1er du Groupe E, sans doute les Pays-Bas.

L'Italie hors-jeu

A l'image du vice champion du monde français, le champion du monde en titre a affiché un visage très décevant en Afrique du Sud. Avec deux points au compteur et à égalité parfaite avec la Nouvelle-Zélande à la deuxième place au coup d'envoi, les Italiens étaient sur la corde raide pour ce troisième et dernier match de poule. Sans Pirlo toujours blessé au mollet mais avec Gattuso, les collègues de Buffon blessé lui aussi, ont pourtant abandonné le jeu aux Slovaques, préférant sans doute se rassurer défensivement faute de meilleurs arguments. Malheureusement pour eux, Vittek profitait d'une mauvaise relance de De Rossi pour s'en aller battre Marchetti d'un tir croisé du droit (25e, 1-0). Virtuellement qualifiés, les Slovaques renvoyaient alors la Squadra en dernière position ! Trop nerveuse et imprécise techniquement à l'image de son capitaine Cannavaro à la dérive, trop limitée physiquement aussi, l'Italie est tombée sur une équipe joueuse, sans complexe et qui avait faim de victoire.

Après la pause, Marcello Lippi lançait Maggio et Quagliarella à la place de Criscito et Gattuso. Mais sans résultat. L'entrée de Pirlo peu avant l'heure de jeu n'y changeait rien. Quagliarella forçait pourtant Skrtel à repousser in extremis sur sa ligne. Mais incapables de dominer leur adversaire dans aucun compartiment du jeu, les quadruples champions du monde pliaient une deuxième fois devant la détermination de Vittek, bien placer pour détourner un centre au premier poteau (74e, 2-0). Di Natale a réduit la marque (81e, 2-1) et offert dix dernières minutes d'espoir avec un fort pressing sur le but slovaque. Enfin, mais trop tard. Di Natale égalisait pourtant, mais l'arbitre signalait un très léger hors-jeu ! Dernier entrant, Kopunek scellait le sort du match pour son premier ballon (90e, 3-1). Quagliarella ramenait encore son équipe d'un lob magique (90e+2, 3-2), mais l'Italie qui s'est réveillée trop tard, sort bel et bien de la compétition par la petite porte, sans avoir gagné un match.

Le Paraguay sans forcer

Tous deux en course pour la qualification, le Paraguay et la Nouvelle Zélande s'affrontaient dans le même temps au Peter Mokaba Stadium de Polokwane. Les deux équipes se sont neutralisées (0-0), un résultat qui fait les affaires des Paraguayens, qualifiés. Contraint d'obtenir un résultat pour espérer passer le cap après deux matchs nuls, les Néo-zélandais n'ont pas réussi à emballer le match face à une équipe sud-américaine compacte mais peu inspirée en phase offensive. Résultat, beaucoup d'approximations des deux côtés et très peu d'occasions à se mettre sous la dent en première période. Après la pause, les athlétiques océaniques, rugueux dans les duels mais limités dans la créativité, n'avaient plus le choix sinon celui de se découvrir pour marquer ce petit but qui les aurait propulsés au tour suivant. Sans réussite.

Le classement du groupe F :

1. Paraguay, 5 points (+2)
2. Slovaquie, 4 points (-1)
3. Nouvelle-Zélande, 3 points (0)
4. Italie, 2 points (-1)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2010


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB