Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'Italie n'y arrive pas
Par Romain Boselli - Actu Mondial 2010, Mise en ligne: le 20/06/2010 à 18h10
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Déjà accrochée lors de son premier match, l'Italie n'a pas réussi à prendre le dessus sur la Nouvelle-Zélande ce dimanche (1-1). Les Italiens ont buté sur une défense des All Whites bien organisée mais ont surtout manqué d'imagination dans la construction. Les deux équipes restent en course pour la qualification.

L'Italie n'y arrive pas
Le gardien néo-zélandais a été très bon ce dimanche face à l'Italie

Les supporters italiens attendaient une réaction après le premier match mitigé face au Paraguay (1-1) lundi dernier. Dans un Mbombela Stadium de Nelspruit très coloré, la formation de Marcello Lippi a de nouveau été tenue est échec face à une sélection néo-zélandaise combative mais assez limitée techniquement. En début de rencontre, les deux équipes proposaient un jeu très direct avec de longs ballons vers l'avant qui ne donnaient rien. La Nouvelle-Zélande surprenait son adversaire sur l'un des premiers coups de pied arrêtés de la rencontre avec un but plein d'opportunisme signé Smeltz (9e, 0-1). On assistait ensuite à une véritable attaque-défense avec des Italiens qui peinaient à se procurer des occasions devant le but de Paston et ce malgré une possession de balle largement favorable en première comme en seconde période. Après une égalisation sur penalty à la demi-heure de jeu, les Italiens finissaient fort la rencontre mais ne pouvaient éviter un match nul mérité pour les Néo-Zélandais.

Les buts

- Smeltz ouvrait le score pour la Nouvelle-Zélande sur un long coup franc depuis la ligne de touche gauche aux 35 mètres. Le tireur mettait le ballon dans le tas et Cannavaro manquait son dégagement. Smeltz ajustait alors Marchetti à bout portant (9e, 0-1).

- A la demi-heure de jeu, Smith retenait le maillot de De Rossi dans la surface et offrait un penalty aux Italiens. Iaquinta se chargeait de transformer la sentence, prenant à contre-pied Paston sur sa droite (29e, 1-1).

Les autres temps forts

- Sur un coup franc pour la Nazionale aux 25 mètres placé sur la gauche de la surface néo-zélandaise, Montolivo frappait fort devant le but et Paston était à la parade pour détourner le cuir du but (9e).

- Alors que Zambrotta évoluait librement dans le camp adverse légèrement sur la droite aux 20 mètres, ce dernier se décidait à armer une lourde frappe qui venait tutoyer la lucarne opposée de Paston (21e).

- Alors que la défense néo-zélandaise hésitait à presser à Montolivo, le joueur de la Fiorentina armait un joli tir croisé sur le côté droit qui finissait sa course sur le poteau du gardien des All Whites (27e).

- Wood bénéficiait d'un contre favorable pour se débarrasser de Cannavaro dans le coin gauche de la surface. Le robuste attaquant des Kiwis enchaînait avec une frappe croisée du gauche qui venait frôler le montant droit italien (82e).

- Grosse frappe de Camoranesi depuis les 30 mètres, plein axe. Paston s'envolait dans les airs pour enlever le cuir de la lucarne droite. Superbe action (88e).

L'homme du match : Mark Paston (Nouvelle-Zélande)

Dans les buts de la Nouvelle-Zélande, Paston s'est montré très présent sur certains ballons très chauds dans la défense des All Whites. Il ne pouvait pas grand-chose sur le penalty bien frappé par Iaquinta. Il a surtout été très important dans les ballons aériens, rassurant sa défense dans les moments difficiles. Une vraie satisfaction pour Ricki Herbert.

Ils ont brillé

La défense des Kiwis a également été très présente et Reid a été un véritable exemple pour ses coéquipiers, interceptant un nombre incalculable de ballons. Côté italien, Iaquinta a fait preuve d'un grand sang froid sur le penalty et a effectué un gros travail de récupération également. Smeltz a ouvert le score de manière opportuniste et s'est battu sur tous les ballons malgré les rares occasions de briller en attaque.

Ils ont déçu

Le milieu défensif italien Daniele De Rossi a été bien contrôlé par la formation des All Whites. Le joueur de la Roma s'est montré trop discret par rapport aux attentes de son sélectionneur Mercello Lippi qui en avait fait un des leaders de l'équipe avant le Mondial. Entré en jeu en seconde période, Camoranesi n'a pas apporté grand chose malgré un bon tir en toute fin de match.

La note du match : 5,5/10

On attendait mieux de cette équipe d'Italie qui n'avait déjà pas brillé lors de sa première rencontre. Les hommes de Marcello Lippi joueront donc leur qualification contre la Slovaquie en raison d'un manque cruel d'efficacité offensive. Les All Whites ont joué avec leurs moyens montrant quelques phases de jeu intéressantes par moments.

Prochain match pour l'Italie jeudi prochain (16h00) face à la Slovaquie, tandis que la Nouvelle-Zélande affrontera le Paraguay dans le même temps.


Coupe du monde / Groupe F
Italie 1-1 Nouvelle-Zélande (1-1)
Mbombela Stadium (Nelspruit)
Arbitre : M. Carlos Batres (Guatemala)
Buts : Smeltz (9e) pour la Nouvelle-Zélande ; Iaquinta (29e) pour l’Italie
Avertissements : Fallon (13e), Smith (28e), Nelson (86e) pour la Nouvelle-Zélande

Italie : Marchetti - Zambrotta, Cannavaro, Chiellini, Criscito – Pepe (Camoranesi, 46e), De Rossi, Montolivo (Pazzini, 61e), Marchisio – Gilardino (Di Natale, 46e), Iaquinta. Sélectionneur : Marcello Lippi

Nouvelle-Zélande : Paston - Reid, Nelsen, Smith - Bertos, Vicelich (Christie, 80e), Elliott, Lochhead - Smeltz, Fallon (Wood, 63e), Killen (Barron, 90e). Sélectionneur : Ricki Herbert



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2010


Actu Equipe de France

La note du match
5,5
On attendait mieux de cette équipe d'Italie qui n'avait déjà pas brillé lors de sa première rencontre. Les hommes de Marcello Lippi joueront donc leur qualification contre la Slovaquie en raison d'un manque cruel d'efficacité offensive. Les All Whites ont joué avec leurs moyens montrant quelques phases de jeu intéressantes par moments.

Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB