Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Transfert : Le Real et le Barça affolent le marché anglais
Par Mael Moizant - Actu Transferts, Mise en ligne: le 16/06/2010 à 12h16
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Loin d'être à une folie près, dirigeants madrilènes et barcelonais vont encore signer de gros chèques cet été. Et c'est du côté de l'Angleterre que devrait se jouer le choc des titans sur le marché des transferts.

Transfert : Le Real et le Barça affolent le marché anglais
Le Real serait prêt à débourser 96 M€ pour Wayne Rooney !

Allergiques à la démesure, s'abstenir ! En effet, qui dit nouveau mercato, insinue nouveaux transferts faramineux. Et à ce petit jeu, on retrouve toujours les mêmes acteurs. A croire que certains ne connaissent pas la crise. En Espagne, où les clubs n'ont pas affaire à une DNCG (direction nationale de contrôle et de gestion) si intransigeante qu'en France avec les formations professionnelles, le robinet des finances tourne à plein débit. Avec, dans le rôle des principaux animateurs, le Real Madrid et Barcelone évidemment. Tout au long de l'année, hors des périodes de mutations et plus encore lors de l'ouverture des marchés des transferts hivernal et estival, les rumeurs prêtent aux deux géants espagnols un nombre incalculable de recrues. Si toutes s'avéraient vraies, chacun aurait de quoi faire trois équipes haut de gamme. Malgré tout, dans le flot d'annonces, quelques coups au départ irréalisables connaissent un dénouement positif.

L'Angleterre en ligne de mire

Ces dernières saisons, les exemples ne manquent pas. Citons pêle-mêle, côté Barça, Thierry Henry (Arsenal) pour 24 millions d'euros en 2007 et Zlatan Ibrahimovic (Inter Milan) pour 50 millions d'euros + Samuel Eto'o en 2009. Dans les rangs du club merengue, là aussi certaines stars a priori intransférables ont atterri dans la capitale ibérique. Sans parler de la première période galactique de Florentino Perez (Luis Figo, Zinédine Zidane, David Beckham, Ronaldo…), le boss du Real a ressorti la planche à billets une fois son retour aux affaires l'an dernier. Cristiano Ronaldo pour 96 millions d'euros a débarqué de Manchester United, Kaka a quant à lui fait le chemin depuis Milan contre 65 millions alors que Karim Benzema est venu de Lyon pour 35 millions. Autant d'éléments essentiels pour leurs anciens clubs qui, avant de les voir filer en Espagne, en avaient fait des "intransférables" !

Autant dire que même les rumeurs les plus folles prennent du poids à Madrid et Barcelone. Et, cette année encore, des gros poissons pourraient être pêchés par les deux meilleures formations espagnoles. Avec dans les deux camps une stratégie commune : le braquage à l'anglaise ! Le FC Barcelone est revenu, comme chaque année, sur les traces d'un ancien pensionnaire du centre de formation catalan (la Masia), Cesc Fabregas. Arsenal résiste, pour l'instant, face aux assauts barcelonais qui ont fait une première offre à hauteur de 35 millions d'euros. L'autre élément dans le viseur est également ibérique et exilé en Angleterre. Il s'agit du buteur de Liverpool Fernando Torres que Rafael Benitez a réussi à retenir chaque été. Mais, depuis, les choses ont changé. Le coach espagnol a signé à l'Inter, et les portes ne semblent plus verrouillées à double tour pour El Nino (l'Enfant). Pour 85 millions d'euros, le Barça pourrait toucher le gros lot.

A Madrid, on n'est pas en reste. Si, d'après une source proche du club madrilène, «aucun grand nom ne signera avant la fin de la Coupe du monde», quelques identités ont déjà filtré. Les pistes les plus chaudes mènent ainsi aux deux internationaux anglais, Wayne Rooney (Manchester United) et Steven Gerrard (Liverpool). Pour les deux joueurs, le Real serait prêt à aligner 132 millions d'euros, dont 96 pour le seul Wayne Rooney. La même somme lâchée à MU pour faire signer Ronaldo l'an dernier. Doit-on y voir un signe positif ? C'est en tout cas un montant qui fait réfléchir Sir Alex Ferguson. Le nouveau coach du Real, José Mourinho, aurait d'ailleurs donné son aval au directeur général Jorge Valdano pour ouvrir des négociations avec les deux hommes, aussi longues et complexes soient-elles. Wayne Rooney a terminé sur la deuxième marche du classement des buteurs de Premier League, avec 26 buts contre 29 à Didier Drogba. Quant à Steven Gerrard, il est le capitaine emblématique des Reds, et le Special One a déjà échoué par deux fois à le transférer à Chelsea. Mais, désormais, Mou est en Espagne. Et, au Real comme au Barça, «impossible is nothing» !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB