Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Vuvuzela, la trompette qui fait polémique
Par Mael Moizant - Actu Mondial 2010, Mise en ligne: le 13/06/2010 à 13h17
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Voilà à peine deux jours que le Mondial a débuté, et la trompette sud-africaine fait déjà débat. Joueurs, médias et téléspectateurs fustigent les vuvuzelas, mais leur combat apparaît perdu d'avance.

Vuvuzela, la trompette qui fait polémique
Le bruit des vuvuzelas perturberaient les joueurs sur le terrain.

On a tendance à dire que le public joue souvent un rôle de douzième homme lors d'un match. Le Mondial sud-africain est en train d'en apporter la plus belle preuve. Du Cap à Johannesburg, en passant par Durban, les supporters des Bafana Bafana savent se faire entendre. Et, le comble, c'est qu'ils n'ont même pas besoin de forcer sur leurs cordes vocales ! Les Sud-Africains ont trouvé la parade, leur vuvuzelas. Leur quoi ? Vuvuzelas, prononcez «vouvouzela». Des trompettes typiquement sud-africaines, dont la signification étymologique donne «faire du bruit» en zoulou. Ce qui n'a rien de galvaudé ! Imaginez un peu : 90 minutes de «Bzzzzz» incessant tout droit sorti d'une corne de brume améliorée, pouvant atteindre les 130 décibels.

Lizarazu : «On devrait porter plainte !»

Alors si devant son poste de télé, le son est déjà crispant, pas besoin d'être devin pour connaître le ressentiment des joueurs envers les vuvuzelas. Après seulement deux jours de Mondial, les anti-vuvuzelas tentent, à leur tour, de se faire entendre. «On ne s'entendait pas avec tout le bruit dans le stade, lâchait vendredi soir, après Uruguay-France, Yoann Gourcuff. C'est la première fois que cela m'arrive. On ne pouvait communiquer que par gestes. Même à quelques mètres, je n'arrivais pas à entendre ce que me disaient mes partenaires. D'habitude, on prévient un coéquipier lorsqu'il est seul. Là, c'était impossible. C'est une des explications parmi d'autres aux quelques problèmes de placement et de passes ratées qu'on a connus.» Même son de cloche avec Léo Messi après Argentine - Nigéria hier. «La communication fait aussi partie du football. Il était absolument impossible de dire quelque chose à un équipier», a confié le lutin argentin.

Mal vus sur le terrain, les vuvuzelas le sont aussi en tribunes, avec les médias. Si certains journalistes ont été équipés de microphones pour limiter le bruit, leur aversion pour les trompettes sud-africaines est réelle. «Ca te prend la tête dans tous les sens du terme... On va devenir dingo» , peste Bixente Lizarazu, consultant pour TF1. «Il faut porter plainte là !» Mais rien ne devrait y faire. Les vuvuzelas devraient terminer le Mondial comme ils l'ont commencé. Les protestations des médias, des joueurs, des entraîneurs, ou encore les pétitions sur facebook et les plaintes de téléspectateurs auprès de TF1 ne devraient rien changer. Aussi dangereux pour l'ouïe soient-ils, les «vuvus» semblent partis pour avoir gain de cause. Si la FIFA a envisagé, un temps, d'interdire «l'objet du scandale», la Fédération internationale a fait marche arrière dès juillet 2008 devant l'insistance de la Fédération sud-africaine. Rappelons qu'il s'agit d'une coutume locale qui doit être respectée malgré les désagréments qu'elle apporte. 

A chacun donc de trouver son remède. Couper le son pour les téléspectateurs ? Des bouchons d'oreilles pour les supporters ? Langage des signes pour les sélectionneurs, formule déjà prônée par l'Allemand Joachim Löw ? Autant de solutions pour éviter les désagréments des vuvuzelas qui, sans nul doute, sont déjà les grands vainqueurs de ce Mondial.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2010


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB