Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
France-Chine, c’est grave docteur ?
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Mondial 2010, Mise en ligne: le 05/06/2010 à 11h41
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La France a terminé sa préparation pour la Coupe du monde par une défaite face à la Chine (0-1). A moins d'une semaine du match face à l'Uruguay, c'est pour le moins inquiétant. Si on peut tirer quelques enseignements positifs de cette dernière rencontre amicale, de gros points d'interrogation subsistent encore. Et d'autres sont même apparus…

France-Chine, c’est grave docteur ?
William Gallas sait que les Bleus ne sont pas encore prêts.

Une victoire, un nul, une défaite. L'équipe de France aura donc connu tous les résultats avant d'entamer sa Coupe du monde face à l'Uruguay le 11 juin prochain. Après s'être imposés 2-1 contre le Costa Rica et avoir concédé le match nul en Tunisie (1-1), les Bleus se sont fait surprendre par la Chine ce vendredi soir à la Réunion (0-1). De quoi émettre de sérieux doutes sur la préparation des tricolores à moins d'une semaine du coup d'envoi du Mondial. Malgré tout, quelques signes encourageants sont à retirer de cette défaite face à la Chine. Mais de sérieux doutes subsistent. Et, plus inquiétant, d'autres sont même apparus… Voici les principaux enseignements à tirer de ce dernier match de préparation.

Domenech ne change pas une équipe… qui ne gagne pas

Pour la première fois depuis quatre ans, Raymond Domenech vient d'aligner deux fois consécutivement le même onze de départ. On pourrait même dire trois fois si on ne prend pas en compte la titularisation de Steve Mandanda face au Costa Rica. Le sélectionneur tricolore a visiblement décidé de s'accrocher à une équipe type et de s'y tenir. Plutôt une bonne idée. Sauf que pour ces matchs de préparation, au moins pour la dernière rencontre contre la Chine, on aurait aimé voir à l'oeuvre d'entrée de jeu des joueurs comme Abou Diaby, Mathieu Valbuena, André-Pierre Gignac ou Djibril Cissé. Mais Domenech avait décidé de ne pas changer une équipe… qui ne gagne pas.

Lloris est comme les autres gardiens

Héros de la nation lors des barrages face à l'Irlande, excellent tout au long de la saison dans les cages de l'Olympique Lyonnais, Hugo Lloris a prouvé que face au Jabulani, il était un gardien ordinaire… Lui aussi déteste le ballon de la Coupe du monde et ses effets indésirables. Problème, il faudra bien faire avec ce désormais fameux Jabulani lors du Mondial. Espérons que ses défenseurs empêchent les attaquants adverses de frapper de loin trop souvent…

Gallas-Abidal, enfin des signes rassurants

Après des prestations hésitantes face au Costa Rica et en Tunisie, William Gallas et Eric Abidal ont enfin montré des signes rassurants contre la Chine. Malgré des maux de ventre durant la semaine, le Gunner a bien tenu son rang. Certes, l'opposition était loin d'être extraordinaire, mais Gallas n'a rien laissé passer ou presque. C'est déjà ça. Lui aussi fébrile en début de préparation, Abidal semble monter en puissance. Le Barcelonais est mieux physiquement et commence à se montrer plus fort dans les duels. Il lui faudra au moins ça pour contenir Suarez et Forlan dans une semaine.

Evra, le brassard le transcende

Jusqu'à présent, il y avait deux Patrice Evra : celui, énorme, de Manchester United, et l'autre, tout juste moyen, de l'équipe de France. Mais depuis le début des matchs de préparation et avec le brassard de capitaine au bras, le latéral gauche donne enfin sa pleine mesure en bleu. Plus sûr défensivement, plus inspiré offensivement, l'ancien Monégasque n'est pas à remettre en question avant le coup d'envoi de la Coupe du monde.

Diaby, bien mieux qu'un remplaçant

C'est peut-être la meilleure nouvelle de cet avant-Mondial. Abou Diaby tient la grande forme. Une nouvelle fois entré en jeu en fin de partie face à la Chine, le Gunner a montré un gros volume de jeu, récupérant de nombreux ballons et n'hésitant jamais à se projeter très vite vers l'avant. On croirait revoir le Patrick Vieira des meilleures années. L'ex-Auxerrois a indiscutablement marqué des points auprès de Raymond Domenech. De là à le voir titulaire face à l'Uruguay ? Rien n'est impossible. Mais le sélectionneur tricolore tient peut-être à le conserver dans ce rôle de joker de luxe. Il en faut un aussi.

Ribéry tient la route

Sur courant alternatif tout au long de la saison, Franck Ribéry s'est montré régulier lors des matchs de préparation. Positionné dans son couloir gauche fétiche, le Munichois fut encore le meilleur Français face à la Chine. L'ancien Marseillais fut l'un des rares à tenter quelque chose. Ca en devient presque une habitude.

Malouda a mis le frein à main

Passée l'euphorie du premier match amical face au Costa Rica, où il s'était montré excellent au milieu de terrain, Florent Malouda semble être déjà rentré dans le rang. Malgré un match plus que correct face à la Chine, l'ancien Lyonnais est loin de donner sa pleine mesure dans ce registre un peu trop défensif pour lui. Après les deux premières rencontres amicales, on lui a souvent reproché de venir marcher sur les plates-bandes de Franck Ribéry. Résultat, le Guyanais a comme évolué avec le frein à main contre la Chine. Or, on a un bien besoin d'un Malouda complètement libéré.

Govou et Anelka n'y sont pas

Les matchs se suivent et se ressemblent pour Sidney Govou et Nicolas Anelka. Positionné sur le flanc droit de l'attaque du 4-3-3, le Lyonnais défend. On ne peut pas lui reprocher. Mais dans ce registre, on attend surtout d'un joueur qu'il attaque. Et là… Si le jeu de l'équipe de France penche à gauche, Govou en est en partie responsable. Balle au pied, il ne fait pas la différence. Pas assez présent dans la zone de vérité, ses appels ne sont pas tranchants. Suffisant pour le pousser sur le banc. D'autant que Mathieu Valbuena a plutôt montré de bonnes choses lors de ses entrées en jeu. Notamment en prenant des risques, lui. Quant à Anelka, il n'est plus assurément le joueur qu'il était il y a dix ans. Le poste d'avant-centre ne lui convient guère. Au lieu de prendre la profondeur, l'attaquant de Chelsea ne fait que décrocher. Résultat, personne ne pèse sur la défense adverse. André-Pierre Gignac serait bien plus à l'aise dans ce rôle. Voire Djibril Cissé. Mais encore aurait-il fallu qu'il sorte du banc pour vraiment se faire une idée… A part avoir joué un peu à droite contre la Tunisie, on ne l'a pas vu. L'attaquant du Panathinaïkos aurait-il été tout simplement pris pour sa bonne humeur ? Lors d'un récent sondage proposé par Maxifoot, vous étiez pourtant près de 42% à souhaiter sa titularisation en pointe…

Le 4-3-3 montre déjà ses limites

Emballant face au Costa Rica, le 4-3-3 a fini par devenir désespérant contre la Chine. Inquiétant à une semaine du Mondial. Pas plus que le précédent 4-2-3-1, il ne permet de trouver les solutions offensivement. Certes, il autorise au moins Franck Ribéry et Florent Malouda, les deux Français les plus en forme du moment, à évoluer ensemble. Mais c'est tout. En mettant un joueur à vocation offensive supplémentaire sur la pelouse, Raymond Domenech, comme nous d'ailleurs, pensait bien donner davantage de solutions à ses attaquants. Mais ce n'est pas le cas. Les Bleus peinent toujours autant à trouver le chemin des filets. A moins d'un changement de joueurs, on ne voit plus trop bien comment les tricolores pourraient rectifier le tir à une semaine du match face à l'Uruguay. Vraiment inquiétant…

L'équipe de France dispose encore d'une petite semaine pour rectifier le tir. Ce ne sera vraiment pas de trop…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2010


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Dans quelle équipe jouera Neymar lors de la saison 2019-2020 à venir ?

PSG
FC Barcelone
Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB