Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Forlan envoie l’Atletico dans la légende
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Europa League, Mise en ligne: le 12/05/2010 à 23h34
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Atletico Madrid est entré dans l'histoire ce mercredi en remportant la première Europa League de l'histoire. Vainqueurs 2-1 après prolongation de Fulham en finale, les Colchoneros ont su venir à bout de Cottagers qui n'ont pas démérité. L'Uruguayen Diego Forlan, qui affrontera la France au Mondial, est le héros de la soirée.

Forlan envoie l’Atletico dans la légende
Diego Forlan, héros de l'Atletico en finale de l'Europa League.

Au terme d'une belle finale, l'Atletico Madrid s'est imposé 2-1 après prolongation face à Fulham et s'est adjugé un trophée de prestige avec cette première Europa League de l'histoire. Dans la chaude ambiance de la Nordbank Arena, dominée par les supporters espagnols, les Colchoneros ouvraient le score à la demi-heure de jeu par Forlan, opportuniste. Malmenés, les Cottagers égalisaient malgré tout rapidement par l'intermédiaire de Davies. Par la suite, les débats s'équilibraient jusqu'à la prolongation. Malgré une grosse baisse physique, les Madrilènes parvenaient à asséner le coup fatal à la 116e minute par l'intermédiaire de l'inévitable Forlan. Forlan, l'Uruguayen qui croisera la route de l'équipe de France durant la Coupe du monde…

Les buts

- A la 32e minute, servi à l'entrée de la surface de réparation adverse, Agüero manque sa reprise de volée mais trouve sur sa route Forlan, à la limite du hors-jeu, qui coupe la trajectoire du ballon et prend Schwarzer à contre-pied (1-0).

- A la 37e minute, sur le côté droit, Gera centre dans la surface pour Zamora. Assunçao dévie malgré lui de la tête au second poteau. Libre de tout marquage, Davies place une belle reprise de volée qui ne laisse aucune chance à De Gea (1-1).

- A la 116e minute, sur un centre d'Agüero venu de la gauche, Forlan jaillit au premier poteau et trompe Schwarzer de l'extérieur du droit (2-1).

Les autres temps forts

- A la 12e minute, sur un contre rondement mené, Agüero trouve Forlan dans la surface. L'Uruguayen contrôle bien et enchaîne par une frappe croisée du gauche à ras de terre qui échoue sur le poteau gauche de Schwarzer, qui était battu.

- A la 16e minute, sur un coup franc légèrement excentré côté droit, Reyes trouve la lucarne de Schwarzer, mais le portier de Fulham parvient à repousser le danger.

- A la 53e minute, Gera échappe à la défense madrilène mais pousse trop son ballon et De Gea parvient à s'en emparer de justesse.

- A la 60e minute, à la suite d'un mauvais renvoi de la défense de l'Atletico, Davies, dans la surface, place une reprise de volée instantanée. De Gea réalise une superbe parade sur sa ligne.

- A la 105e minute, Agüero et Salvio gâchent une énorme occasion sur un nouveau bon travail de Forlan, qui avait éliminé Baird et ajusté un bon centre en retrait.

La prestation de l'Atletico

Dans les cages de l'Atletico, De Gea a prouvé tout son talent, en réalisant quelques parades décisives. Sur son côté droit, Ujfalusi s'est bien battu mais aussi montré qu'il n'était pas un latéral de métier. De l'autre côté, Antonio Lopez s'est contenté de faire le travail. Dans l'axe, Perea et Dominguez ont plutôt été bons dans les airs, petit exploit face aux athlétiques Anglais, mais ont aussi connu quelques absences. Au milieu de terrain, Assunçao s'est montré très présent à la récupération. A ses côtés, on a souvent vu Raul Garcia râler auprès de l'arbitre et au final, a très peu pesé sur le jeu de sa formation. Simao n'a guère été plus en vue. Le Portugais ne semble pas au mieux physiquement. Reyes a été plus dangereux. Mais l'ancien joueur d'Arsenal a eu du mal à se défaire du marquage adverse. Auteur d'un gros début de match, Agüero a progressivement baissé de pied. Une nouvelle fois buteur, Forlan n'a pas ménagé sa peine pour harceler sans cesse la défense anglaise.

La prestation de Fulham

Souvent mis à contribution, Schwarzer a tenu comme il a pu dans les cages londoniennes. Devant lui, Hangeland a régné en maître dans les airs. A ses côtés, Hugues a été l'auteur de quelques interventions décisives. Sur le côté droit, Baird a souffert face à la vivacité des attaquants madrilènes. A gauche, Konchesky s'en est lui mieux sorti. Au milieu de terrain, Etuhu a été précieux à la récupération. A ses côtés, Murphy a lui eu du mal à faire la transition entre la défense et l'attaque. Sur le côté, Duff s'est montré intéressant, notamment en contre. Offensif lui aussi, Davies a été le joueur le plus dangereux de sa formation, avec notamment un très joli but à la clé. Incertain avant la rencontre, Zamora a peu pesé sur la défense adverse. Remplacé en début de deuxième période par Dempsey, qu'on a très peu vu. Gera lui en revanche fourni un très bon match, avec beaucoup d'intelligence et de justesse technique dans son jeu.

L'homme du match : Diego Forlan (Atletico)

Auteur d'un doublé, Diego Forlan a fourni un excellent match à la pointe de l'attaque de l'Atletico Madrid. L'Uruguayen est le grand artisan du succès des Colchoneros dans cette finale. L'équipe de France, dans le groupe de la Celeste au Mondial, peut commencer à trembler…

La note du match : 6/10

Moyennes dans leurs championnats respectifs, ces deux équipes se transcendent une fois sur la scène européenne. A Hambourg, l'Atletico et Fulham ont à nouveau fourni un beau visage, résolument tourné vers l'attaque.

En s'imposant 2-1 après prolongation en finale face à Fulham, l'Atletico Madrid restera pour toujours comme le premier vainqueur de l'histoire de l'Europa League.


Europa League / Finale
Atletico Madrid 2-1 ap Fulham (1-1)
Nordbank Arena (Hambourg)
Arbitre : M. Nicola Rizzoli (Italie)
Buts : Forlan (32e, 116e), pour l’Atletico ; Davies (37e) pour Fulham
Avertissements : Salvio (107e), Perea (114e), Forlan (117e) pour l’Atletico ; Hangeland (60e) pour Fulham

Atletico : De Gea - Ujfalusi, Dominguez, Perea, Antonio Lopez (cap.) – Reyes (Salvio, 78e), Paulo Assunçao, Raul Garcia, Simao (Jurado, 67e) – Agüero (Valera, 119e), Forlan. Entraîneur : Quique Sanchez Flores.

Fulham : Schwarzer - Baird, Hangeland, Hughes, Konchesky – Duff (Nevland, 83e), Murphy (cap.) (Greening, 118e), Etuhu, Davies – Zamora (Dempsey, 55e), Gera. Entraîneur : Roy Hodgson.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA

Actu Coupe d'Europe


La note du match
6,0
Moyennes dans leurs championnats respectifs, ces deux équipes se transcendent une fois sur la scène européenne. A Hambourg, l'Atletico et Fulham ont à nouveau fourni un beau visage, résolument tourné vers l'attaque.

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB