Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon marque son territoire
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 30/03/2010 à 22h46
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lyon a remporté (3-1) la première manche du choc franco-français contre Bordeaux, mardi soir en quart de finale aller de la Ligue des Champions, et ira à Chaban en positon de force. Perdus défensivement, les Girondins devront montrer autre chose au retour. L'OL sera privé de Govou et Lisandro pour l'occasion.

Lyon marque son territoire
Lisandro, Bastos et les Lyonnais ont fait mal à Bordeaux

Beaucoup attendaient un match aller fermé entre Lyon et Bordeaux mardi soir à Gerland, pour cette première manche franco-française des quarts de finale de la Ligue des Champions. Il n'en a rien été. Bien aidée par la fébrilité dévastatrice de la défense girondine durant la première mi-temps, la partie a démarré à cent à l'heure et n'a connu aucun temps mort jusqu'à la pause. Lisandro (10e) puis Bastos (34e) ont su profiter des errances de Ciani et Trémoulinas pour prendre les devants, tandis que Chamakh avait égalisé dans l'intervalle (14e). Sans Diarra suspendu ni Planus blessé, la défense bordelaise a été catastrophique. Avec Bodmer en défense centrale, Toulalan au milieu et Bastos préféré à Govou, l'OL a su en profiter mais n'était pas à l'abri pour autant. Après la pause, les Girondins ont haussé le ton mais ont été plantés par la main de Chalmé dans la surface. Le penalty transformé par Lisandro donnait de l'air aux Lyonnais en vue du match retour, auxquels ne participeront pas Govou et Lisandro tous deux suspendus.

Les buts

- Sur un coup franc de Pjanic à vingt-cinq mètres repoussé par le mur bordelais, Cissokho renvoie en cloche vers le point de penalty. Ciani manque complètement son dégagement de la tête et met Bodmer dans le sens du but dans la surface côté droit. Son tir croisé et puissant à ras de terre se transforme en centre pour la déviation de Lisandro (10e, 1-0).

- La réaction des Girondins est immédiate. D'un crochet tranchant, Gourcuff élimine Toulalan au pied du poteau de corner et adresse un centre parfait du gauche au second poteau pour la tête smashée au ras du poteau de Chamakh qui a pris le dessus sur Cris (14e, 1-1).

- A l'issue d'une belle action collective aux abords de la surface, le ballon est centré par Pjanic vers le second poteau. Trémoulinas rate le ballon de la tête et permet à Bastos posté derrière lui de contrôler et de fusiller Carrasso d'une frappe du gauche dans le petit filet opposé (32e, 2-1).

- Sur une action anodine, Cissokho décoche une frappe du gauche, déviée involontairement de la main par Chalmé à l'entrée de la surface. L'arbitre réveille Gerland en accordant un penalty aux Lyonnais. Lisandro aggrave la marque en tirant à ras de terre plein centre (76e, 3-1).

Les temps forts

- La défense bordelaise est aux abois. Sur un long ballon en profondeur, Delgado devance la charnière pour se présenter seul face à Carrasso. Le gardien remporte le duel en repoussant du bras gauche le tir de l'Argentin. Sur le contre, Trémoulinas lance Wendel à l'entrée de la surface. Son centre au sol est repris par Gouffran d'une Madjer du gauche au point de penalty ! Lloris est vigilant et détourne le cuir de sa lucarne (24e).

- Sans cesse aux avant-postes, Trémoulinas crochète Réveillère sur l'aile et adresse un énième centre, du droit cette fois. Lloris manque sa sortie aérienne mais Chamakh une tête au dessus de la mêlée décroise trop sa reprise (29e).

- Gourcuff ouvre bien le jeu côté droit pour Chalmé qui s'avance avant de centrer parfaitement devant le but. A la retombée, Chamakh se jette pour détourner acrobatiquement du pied droit à bout portant, mais Lloris parvient à détourner d'une manchette de la main gauche exceptionnelle (61e).

- Servi en profondeur, Makoun grille la politesse à Ciani mais sa reprise en pivot est stoppée par Carrasso. Sur le contre, Gourcuff dévie pour Wendel dont la reprise du gauche à l'entrée de la surface s'écrase sur la barre transversale de Lloris battu (69e).

La prestation des Lyonnais

Lloris a livré une partie solide mais il a manqué une sortie aérienne devant Chamakh qui aurait pu couter cher. Il s'est bien rattrapé par la suite avec des interventions solides. Réveillère s'est souvent retrouvé avec Wendel plus Trémoulinas sur le dos et n'a donc pas pu tout renvoyer. Battu par Chamakh sur l'égalisation, Cris a peiné dans son duel avec le Marocain et souvent cherché l'interception, avec succès. Bodmer a parfois semblé perdu dans son positionnement mais avait bien suivi sur l'ouverture du score. Cissokho n'a pas pris de risque et a provoqué un penalty. Collé aux basques de Gourcuff, Toulalan n'a pas compté ses efforts mais il a été pris sur l'égalisation. Makoun a commis des fautes mais n'a jamais renoncé au combat. Pjanic a été assez discret, rapidement remplacé par Govou. Bastos a su remercier son entraîneur en redonnant l'avantage à son équipe. Delgado a été très entreprenant balle au pied en première période avant de baisser de pied.

La prestation des Bordelais

Carrasso ne pouvait rien sur les trois buts. Trémoulinas a été très bon offensivement avec de nombreux déboulés et centres dangereux, beaucoup moins en défense avec notamment un raté sur le deuxième but. Trop tendu, Ciani n'a pas réussi à se mettre au niveau de l'évènement. Fautif sur l'ouverture du score et fébrile par la suite, il n'a pas pu se mettre en confiance. A ses côtés, Sané ne pouvait pas récupérer les fuites à lui tout seul. Malheureux sur le penalty, Chalmé a été trop inconstant. Fernando a alterné le chaud et le froid mais n'a jamais renoncé au combat. Plasil a été très costaud à la récupération. Wendel a rarement pris le dessus sur Réveillère mais aurait pu être décisif si la barre ne s'en était mêlée. Passeur décisif pour son compère Chamakh, Gourcuff a été au niveau que l'on attendait de lui. Sûr techniquement, il a parfaitement aiguillé le jeu et sécurisé le ballon. Gouffran s'est donné sans compter mais n'a pas pu être décisif. Chamakh a livré un gros match, toujours pesant pour la défense adverse. Récompensé par un but, il a servi de point d'ancrage à son équipe et jamais fui les duels.

L'homme du match : Lisandro Lopez

Seul en pointe, Lisandro Lopez s'est démené comme un mort de faim avec des appels incessants. Bon techniquement et engagé dans les duels, il a été récompensé par un doublé, un but opportuniste en première mi-temps et un penalty exécuté avec sang froid en seconde.

La note du match : 8/10

Sur une pelouse glissante et dans une ambiance des grands soirs à Gerland, le premier acte de ce choc franco-français a tenu toutes ses promesses. La tension était palpable et l'intensité a rapidement atteint des sommets avec deux buts dès le premier quart d'heure. Les deux équipes se sont livrées sans compter et offert un match spectaculaire et exquis à suivre

Lyon a pris un ascendant certain à Gerland en s'imposant (3-1) et peut appréhender le match retour avec sérénité. Mais l'OL sera toutefois privé de deux moteurs, Lisandro et Govou. Bordeaux a payé cher ses errances défensives mais récupèrera Diarra et sans doute Planus au retour. Qui se qualifiera pour les demies de la Ligue des Champions ? Verdict mercredi prochain à Chaban-Delmas.


Ligue des Champions / quart de finale aller
Olympique Lyonnais – Girondins de Bordeaux : 3-1 (2-1)
Stade de Gerland
Arbitre : Felix Brych (Allemagne)
Buts : Lisandro (10e, 76e sp), Bastos (32e) – Chamakh (14e)
Avertissements : Govou (74e), Lisandro (79e)

Lyon : Lloris – Réveillère, Cris, Bodmer, Cissokho – Toulalan, Pjanic (Källström, 66e), Makoun – Bastos (Govou, 66e), Delgado (Gonalons, 86e), Lisandro. Entraîneur : Claude Puel

Bordeaux : Carrasso – Trémoulinas, Ciani, Sané, Chalmé (Henrique, 82e) – Fernando, Plasil, Wendel (Jussiê, 71e), Gourcuff, Gouffran (Bellion, 84e) - Chamakh. Entraîneur : Laurent Blanc



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS

La note du match
8,0
Sur une pelouse glissante et dans une ambiance des grands soirs à Gerland, le premier acte de ce choc franco-français a tenu toutes ses promesses. La tension était palpable et l'intensité a rapidement atteint des sommets avec deux buts dès le premier quart d'heure. Les deux équipes se sont livrées sans compter et offert un match spectaculaire et exquis à suivre


Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB