Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon-Bordeaux, comme on se retrouve
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 30/03/2010 à 10h26
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les quarts de finale aller de la Ligue des Champions nous offrent un choc 100% français ce mardi soir : Lyon accueille Bordeaux à Gerland. Entre «un grand moment à vivre» pour Toulalan et «un parfum de coupe d'Europe évaporé» pour Chalmé, l'objectif est de faire un premier pas vers les demi-finales pour les deux derniers champions de France.

Lyon-Bordeaux, comme on se retrouve
Chamakh et Cissokho, en course pour une place en demi-finale.

Jean-Michel Aulas et Jean-Louis Triaud, présents lors du tirage au sort en Suisse, le pressentaient : les quarts de finale de la Ligue des Champions allaient les opposer. Les deux présidents ne se sont pas trompés : l'Olympique Lyonnais et les Girondins de Bordeaux ont rendez-vous ce mardi soir à Gerland pour le premier épisode de leurs deux rendez-vous. Pour certains, à l'image de Jérémy Toulalan, la France du football s'apprête à vivre un grand moment entre les deux meilleures équipes françaises actuelles sur la scène européenne.

«Le public est déçu, c'est sûr, on veut toujours tomber contre des équipes étrangères un peu grosses. Une fois dans le match, nous, joueurs, allons oublier tout cela. On est davantage là pour l'exploit. Bordeaux essaie de bâtir, comme Lyon l'a fait. C'est une bonne chose pour le championnat, estime le milieu de terrain lyonnais dans les colonnes de France Football. En coupe d'Europe, il est important que d'autres clubs que Lyon se montrent. Ce sera un grand moment et un gros match qui peut nous permettre de jouer une demi-finale. Affronter Bordeaux, c'est du 50-50.»

Pour Mathieu Chalmé en revanche, la déception est grande d'affronter une autre équipe française à ce stade de la compétition. «On est déçu que le parfum de la coupe d'Europe soit un peu évaporé. Ce sera le même genre de match qu'en championnat. En L1, les deux équipes sont à la lutte pour le titre et ça donne des confrontations équilibrées. Là, en quart de finale de C1, il y aura la même intensité. Ça ne changera pas grand-chose», estime lui le défenseur girondin.

Aulas et Blanc se renvoient la balle

En réalité, la déception interviendra surtout après coup pour le perdant de ces quarts de finale. Car aller aussi loin pour Bordeaux après avoir enregistré 7 victoires et 1 nul en 8 matchs de Ligue des Champions, ou pour Lyon après avoir sorti le grand Real Madrid au tour précédent, et se faire sortir par une autre équipe française laissera un grand sentiment d'inachevé. Le vainqueur, lui, sera tout heureux de se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire.

Comme l'a souligné Jérémy Toulalan, il est difficile de dégager un favori pour cette rencontre. Certes, Bordeaux est leader du championnat, avec deux points d'avance sur Lyon, qui compte lui deux matchs en plus. Le 13 décembre dernier, les Girondins étaient allés s'imposer 1-0 à Gerland en championnat. Mais depuis, l'OL a retrouvé du mordant et les Marine et Blanc éprouvent eux un peu plus de difficultés. Et puis, le club aquitain a certainement pris un coup sur la tête samedi dernier, en s'inclinant 3-1 en finale de la Coupe de la Ligue face à l'OM.

Pour Jean-Michel Aulas, Bordeaux est ultra-favori de ce quart de finale aller. Pour Laurent Blanc, les Girondins sont loin d'avoir accompli ne serait-ce que la moitié de ce qu'a fait l'OL sur la scène européenne. En attendant, il s'agira ce soir d'effectuer un premier pas vers les demi-finales de la Ligue des Champions. Car comme aime à le rappeler le Directeur technique national Gérard Houllier, dans une double confrontation, c'est souvent le match aller qui s'avère le plus déterminant.

Les équipes probables :

Lyon : Lloris – Réveillère, Cris, Toulalan, Cissokho – Pjanic, Makoun, Källström – Govou, Lisandro, Delgado.

Bordeaux : Carrasso – Chalmé, Sané, Ciani, Trémoulinas – Fernando, Gourcuff – Gouffran, Plasil, Wendel – Chamakh.

Bilan des confrontations Lyon vs Bordeaux en Ligue 1

- 24 victoires pour Lyon, 38 matchs nuls, 24 victoires pour Bordeaux
- 123 buts marqués pour Lyon / 134 buts marqués pour Bordeaux

Bilan des entraîneurs en Champions League

- Claude Puel : 36 matchs, 13 victoires, 12 matchs nuls, 11 défaites, 53 buts inscrits, 39 buts encaissés.
- Laurent Blanc : 14 matchs, 9 victoires, 2 matchs nuls, 3 défaites, 17 buts inscrits, 14 buts encaissés.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel défenseur central numéro 1 ?

Daley Blind (Ajax)
Matthijs de Ligt (Juventus)
José Maria Giménez (Atletico)
Kaildou Koulibaly (Naples)
Aymeric Laporte (Manchester City)
Gerard Piqué (Barcelone)
Sergio Ramos (Real)
Virgil van Dijk (Liverpool)
Jan Vertonghen (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB