Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Valence fait le trou
Par Jean-Baptiste Boutmy - Actu Espagne, Mise en ligne: le 03/05/2004 à 21h15
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En disposant facilement du Betis Séville à domicile (2-0), Valence a bien tiré partie de la défaite de son dauphin, le Real, à La Corogne (0-2). Les Valanciens restent donc en tête, mais avec quatre points d'avance. Barcelone qui s'est imposé lors du derby contre l'Espanyol est désormais troisième à un point.

La bonne affaire de Valence

Le FC Valence a parfaitement su profiter de cette 35ème journée de Liga. Le club entraîné par Rafaël Benitez a tiré profit des malheurs du Real, encore battu la veille, cette fois à La Corogne. Pourtant la venue du Betis à Mestalla ne s'annonçait pas de tout repos car le club andalou est capable de belles performances. Pourtant, les coéquipiers de Canizares n'ont eu aucune difficulté à s'imposer. C'est tout d'abord l'arrière droit Curro Torres qui profitait, à la 35ème minute, d'une balle en cloche de Baraja au milieu d'une défense passive pour fusiller le gardien. Puis quatre minutes après le repos, Aimar, de retour de blessure, servait Baraja qui doublait la mise. Les Valencians purent ainsi contrôler la partie sans souci majeur. Ce succès leur permet de garder la tête et de compter quatre points d'avance sur leur poursuivant Madrilène. Le titre est désormais à leur portée et une victoire la semaine prochaine contre le… FC Séville leur assurerait presque celui-ci.

Le Real n'a pas connu la même réussite lors de son déplacement à La Corogne. Déjà battu à Bernabeu le week-end dernier par Barcelone, les Madrilènes se sont une nouvelle fois inclinés (0-2) contre une équipe solide. Pourtant le Real n'a cette fois pas démérité, proposant un jeu globalement intéressant et a manqué de chance, touchant les montants à trois reprises, dont le poteau suite à un superbe déboulé de Ronaldo. Mais la réussite fuit le club de Florentino Perez. Ainsi, c'est finalement Diego Tristan qui ouvrait le score à la demi-heure de jeu alors que le début de match était à l'avantage du Real. Les malheurs se poursuivaient à la 41ème avec l'expulsion de Zidane pour un deuxième carton et à la 69ème, c'est Capdevilla qui tirait un modèle de coup de franc dans la lucarne de l'infortuné Casillas. La messe était dite et laissait des regrets à un Real qui voit tous ses objectifs s'envoler en cette fin de saison. Pour les Galiciens, cette victoire permet d'assurer mathématiquement la qualification pour le tour préliminaire de C1. Et le club n'est qu'à cinq points du Real.

Barcelone revient à grands pas

Le Barça reste toujours sur son incroyable série d'invincibilité, désormais portée à 17 matchs dont 14 victoires. Cette fois, c'est l'Espanyol qui en a fait les frais lors du derby au Nou Camp. Barcelone s'est imposé très facilement (4-1) et a surtout profité de la défaite du Real pour revenir à un point de ce dernier. La qualification pour la C1 en poche, Barcelone peut même espérer jouer le titre, même si les cinq points de retard sur Valence pèsent lourds à trois journées de la fin. Mais avec une série pareille, rien ne semble pouvoir arrêter le club Catalan. Malgré l'ouverture du score par l'Espanyol (pénalty de Tamudo à la 19ème), l'équipe de Rijkaard ne s'est pas affolée. Et c'est Ronaldinho qui égalisait à la 35ème minute, Saviola donnant l'avantage juste avant le repos. La suite ne sera qu'une formalité (doublé de Saviola à la 57ème et but de Van Bronckhorst à la 55ème). Le prochain objectif semble être la deuxième place, directement qualificative pour la C1. Pour le club de Luis Fernandez, en lutte pour le maintien, il s'agit d'une mauvaise opération, même si le premier non-relégable, Valldolid, a perdu à Murie (1-2) et reste à égalité de points. Tout reste donc possible.

La bonne opération de l'Atletico

En disposant du Celta Vigo (3-2), le deuxième club de la capitale espagnole, sixième du classement, a marqué de précieux points dans la course à la qualification pour la C3. Ce résultat permet aux coéquipiers de Fernando Torres auteur d'un but, de garder deux points d'avance sur le FC Séville son poursuivant, qui a battu l'Athletic Bilbao, cinquième. L'Atletico revient donc à deux points des Basques et peut envisager de retrouver l'Europe la saison prochaine. Sa victime, le Celta Vigo, aurait pu profiter des défaites de ses rivaux pour le maintien, Valladolid et Espanyol Barcelone. Mais avec un point de retard sur ces deux clubs, la situation n'est pas encore compromise.

La 35ème journée de Liga :

Atletico Madrid 3, Celta Vigo 2
Nano (1ère), F.Torres (6ème) et Garcia Calvo (38ème) ; Milosevic (31ème) et Edu (69ème)

Deportivo La Corogne 2 - Real Madrid 0
Tristan (29ème) et Capdevilla (59ème)

FC Séville 2 - Athletic Bilbao 0
Baptista (39ème et 63ème)

Albacete 3 - Saragosse 1
Aranda (3ème), Pacheco (55ème) et Mikel (79ème) ; Rebosio (74ème)

Murcie 2 - Valladolid 1
Acciari (33ème) et Luis Garcia (89ème) ; Jonathan (31ème)

Majorque 2 - Malaga 1
Eto'o (25 et 67ème) ; Salva (60ème)

Real Sociedad 2 - Villarreal 2
Schürrer (41ème) et Gabilondo (60ème) ; José Mari (17 et 46ème)

Osasuna 1- Racing Santander 2
Punal (56ème) ; Alvarez (64ème) et Afex (91ème)

FC Valence 2 - Bétis 0
Curro Torres (35ème) et Baraja (49ème)

FC Barcelone 4 - Espanyol 1
Ronaldinho (35ème), Saviola (45 et 57ème) et Van Bronckhorst (55ème) ; Tamudo (19ème)

Le Classement :

1. Valence 74 points
2. Real Madrid 70
3. FC Barcelone 69
4. Deportivo La Corogne 65
5. Athletic Bilbao 52
6. Atletico Madrid 51
7. FC Séville 49
8. Osasuna 48
9. Villarreal 48
10. Malaga 47
11. Betis Séville 46
12. Albacete 43
13. Majorque 42
14. Real Sociedad 41
15. Racing Santander 41
16. Saragosse 39
17. Valladolid 37
18. Espanyol Barcelone 37
19. Celta Vigo 36
20. Murcie 23

Le classement des buteurs :

24 buts: Ronaldo (Real Madrid)
19 buts: Mista (Valence)
18 buts: Julio Baptista (FC Séville), Salva (Malaga)
17 buts: Villa (Saragosse), Torres (Atletico Madrid),
16 buts: Tamudo (Espanyol Barcelone)
15 buts: Eto'o (Majorque)
14 buts: Nihat (Real Sociedad), Milosevic (Celta Vigo), Ronaldinho (FC Barcelone)
13 buts: Saviola (FC Barcelone)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Pensez-vous que Toko Ekambi est une bonne recrue pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB