Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les sms coquins d’Ashley Cole défraient la chronique
Par Nicolas Lagavardan - Actu Angleterre, Mise en ligne: le 15/02/2010 à 10h13
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Angleterre est ébranlée par un nouveau scandale. Après John Terry, le latéral gauche de Chelsea Ashley Cole se retrouve pris au piège depuis que le Daily Mirror a révélé au grand jour son échange de photos dénudées avec une stripteaseuse.

Les sms coquins d’Ashley Cole défraient la chronique
Ashley Cole, une grave blessure et un scandale en une semaine

Les tabloïds anglais ne connaissent pas la crise. La vie privée de leurs chers footballeurs n'y est pas étrangère. Après le scandale créé par la révélation par News of the World de la liaison adultérine de John Terry avec la compagne de son ancien coéquipier Wayne Bridge, le Daily Mirror a mis la main sur un nouveau dossier juteux. Il concerne cette fois-ci Ashley Cole (29 ans, 31 matches disputés au total en 2009/2010, 3 buts). L'international anglais n'avait pas besoin de ça. Victime d'une fracture de la cheville gauche qui le tiendra éloigné des terrains pendant trois mois, le latéral gauche de Chelsea se retrouve au coeur d'une nouvelle affaire de moeurs outre-Manche.

L'Angleterre se tire une balle dans le pied

Tout juste remise du scandale Terry, l'opinion anglaise se voit soumise à un nouveau cas de friponnerie. Le Daily Mirror a bloqué sa Une pour raconter que Cole a envoyé des photos de lui dénudé par sms à une stripteaseuse et modèle de charme, Sonia Wild. Celle-ci lui aurait répondu en lui envoyant à son tour des photos prises dans le plus simple appareil. «J'ai prêté mon portable à un ami puisqu'il me restait du crédit dessus. Mais le problème, c'est que cet ami l'a ensuite passé à quelqu'un d'autre qui a vu ses photos et qui les a envoyées. J'ai simplement oublié de les effacer» , s'est justifié Cole auprès du journal The Sun.

Les faits remontent à juin 2009, veille de match international contre Andorre. Tonitruant depuis le début de la saison, Cole vit là une descente aux enfers brutale avec sa blessure et cette affaire qui devrait faire couler beaucoup d'encre outre-Manche. Comme le joueur, Chelsea et l'équipe d'Angleterre se seraient bien passés de ce nouveau coup de projecteur. En arrivant à la tête de la sélection, Fabio Capello pensait que le plus gros de son travail consisterait à remettre les Anglais sur les rails de la victoire. Il ne pensait surement pas que sa formation serait déstabilisée par des affaires d'ordre privé, si près du Mondial et par les médias de son pays.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Angleterre


Pr. League - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Lionel Messi mérite t-il de remporter le Ballon d'Or 2019 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB