Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Manchester City n°1 anglais du déficit
Par Patrick Juillard - Actu Angleterre, Mise en ligne: le 06/01/2010 à 14h50
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Repris en 2008 par la famille régnante d'Abou Dhabi, Manchester City s'est depuis illustré par son recrutement dispendieux et ses résultats mitigés. Cette politique aura au moins permis au club de devenir n°1 anglais… des déficits, comme le prouvent les résultats de la saison 2008. Tous les chiffres.

Manchester City n°1 anglais du déficit

L'ambition a un prix : Manchester City a annoncé mercredi sur son site officiel avoir terminé la saison 2008-09 avec un déficit de près de 103 millions d'euros. Soit un trou financier sans précédent dans l'histoire du football anglais. «Les résultats financiers sont le reflet des changements rapides en cours dans le club et d'un plan d'investissement à long terme du conseil d'administration et des propriétaires pour mettre en place un modèle économique viable à l'avenir» , a justifié le directeur financier des Citizens Graham Wallace. Le club argue que sa montée en gamme, avec une transformation en équipe du Big Four, prendra du temps et réclame patience.

Malgré ce discours rassurant, City «impressionne» d'autant plus que le chiffre n'inclut pas n'inclut pas les quelque 130 millions d'euros dépensés au cours de l'été 2009 pour recruter Emmanuel Adebayor, Kolo Touré, Carlos Tevez, Roque Santa Cruz et Joleon Lescott... Rachetés à l'été 2008 par la famille régnante d'Abou Dhabi, les Citizens se sont immédiatement lancés dans une ambitieuse et coûteuse politique d'achats de stars.

La masse salariale explose

Pour l'heure, les «résultats» sont donc avant tout comptables, si l'on peut dire. Et ce n'est pas près de s'arranger : dès avant la vague de recrutement de l'été 2009, la masse salariale avait explosé, les salaires versés aux joueurs passant lors du précédent exercice de 28,32 millions d'euros à près de 44 (25,4 millions de livres à 39,4 millions). Consolation, le chiffre d'affaires du club a crû de 6% (à 96 millions d'euros), avec notamment une hausse de 12% des revenus tirés des droits de diffusion télévisée. Le cheikh émirati Mansour bin Zayed al Nahyan, qui a acheté le club en septembre 2008, a par ailleurs transformé en fonds propres pour le club le prêt de 304,9 millions de livres sterling qu'il lui avait consenti (près de 340 millions d'euros). On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Angleterre


Pr. League - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Comprenez-vous que Didier Deschamps ne change pas de position vis à vis de Karim Benzema ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB