Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Comme une victoire pour les Verts
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 19/12/2009 à 23h28
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Marseille peut nourrir des regrets après le match nul concédé à St-Etienne (0-0) samedi soir lors de la 18e journée de Ligue 1. En supériorité numérique pendant plus de quatre-vingt minutes, les hommes de Didier Deschamps ont tiré 27 fois au but mais sont tombés sur un Jérémie Janot des grands soirs.

Comme une victoire pour les Verts

L'OM a beau disposer de la meilleure attaque à l'extérieur (20 buts en 9 matchs avant la rencontre), cela n'a pas suffi à battre St-Etienne (0-0) samedi soir au stade Geoffroy Guichard, pour la 18e journée de Ligue 1. Marseille a pourtant joué en supériorité numérique pendant la quasi-totalité du match et s'est procuré des occasions par millions. Après une semaine mouvementée, par un temps glacial et munis d'un ballon jaune fluorescent, ce nul a valeur de victoire pour les Stéphanois qui ne pouvaient pas plus mal démarrer. Sur la première offensive de l'OM, Tavlaridis écopait du carton rouge direct pour une faute sur Koné en position de dernier défenseur (8e). Il n'en fallait pas plus pour permettre aux Marseillais de prendre l'ascendant et se procurer les meilleures occasions, mais Janot a réalisé des miracles.

Les Verts sortent de la zone rouge

Sur un coup franc enroulé de Lucho d'abord (9e). Dans la foulée, Koné seul face à Janot réalisait un crochet extérieur mais le gardien stéphanois ne se laissait pas prendre au piège (13e). Janot stoppait ensuite un tir de loin d'Abriel (31e) puis repoussait celui de Brandao (40e). Dabo a pris le relais entre temps pour renvoyer sur sa ligne une tête de Mbia (36e). La meilleure occasion des Verts est arrivée contre le cours du jeu. Bergessio s'ouvrait le chemin du but mais Mandanda jaillissait bien dans ses pieds (12e). Après la pause, les Verts faisaient preuve d'abnégation mais l'OM restait le plus dangereux. Les Stéphanois s'accrochaient et recevaient enfin l'appui de leurs supporters après une heure de grève. L'entrée de Ben Arfa à la 58e ne changeait rien pour l'OM. Janot boxait une première tentative de Brandao (57e), avant d'exécuter une nouvelle parade devant Koné (75e).

Dans la foulée, Koné manquait le cadre malgré une situation favorable à six mètres du but (76e). Ballotté, chahuté tout au long du match, l'ASSE passait pourtant à deux doigts du bonheur, sur un contre amené par Payet côté gauche. Son centre était coupé par Matuidi arrivé lancé à l'entrée de la surface, mais Mandanda sortait le ballon sous sa barre d'une parade de grande classe (88e). L'OM s'est procuré occasion sur occasion dans les dernières minutes, mais quand ça veut pas… Ce résultat permet aux Verts (17e avec 16 points) de sortir provisoirement de la zone des relégables en attendant le résultat du Mans dimanche. Marseille est 2e avec 32 points et huit longueurs de retard sur Bordeaux (mais avec un match en moins).

L'homme du match : Jérémie Janot

Jérémie Janot a tenu son équipe à bout de bras. Le gardien de but stéphanois a touché 58 ballons, soit plus que n'importe lequel de ses coéquipiers ! La feuille officielle du match a relevé quatre arrêts et deux tirs détournés pour le portier bondissant des Verts.


Ligue 1 / 18e journée
AS Saint-Etienne – Olympique de Marseille : 0-0 (0-0)
Stade Geoffroy Guichard
Arbitre : Antony Gautier
Buts : -
Avertissements : Benalouane (40e), Janot (87e) – Mbia (45e)
Exclusion : Tavlaridis (8e)

St-Etienne : Janot – Varrault, Tavlaridis, Benalouane, Dabo (Monsoreau, 82e) – Ndaw, Matuidi, Sako (Payet, 69e), Landrin – Ilan (Gelson, 55e), Bergessio. Entraîneur : Christophe Galtier

Marseille : Mandanda – Bonnart, Diawara, Heinze, Taïwo – Mbia (E. Cissé, 57e), Kaboré (Ben Arfa, 57e), Abriel (Ayew, 83e), Lucho – Koné, Brandao. Entraîneur : Didier Deschamps



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB