Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 11e journée
Par Pierre-Damien Lacourte - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 17/12/2009 à 01h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Etincelant contre Saint-Etienne, le Lillois Gervinho est élu «joueur de la journée» . Le Lyonnais Lloris, le Marseillais Diawara, le Bordelais Chalmé, le Parisien Makelele et le Toulousain Gignac se sont aussi distingués à l'occasion de cette 11e journée de Ligue 1 et figurent au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 11e journée

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée» . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Equipe type de la 11e journée :

Remplaçants :

12. Marc Planus (Bordeaux)
13. Laurent Bonnart (Marseille)
14. Youssouf Hadji (Nancy)
15. Jussiê (Bordeaux)
16. Cédric Carrasso (Bordeaux)
17. Chu Young Park (Monaco)
18. Thorstein Helstad (Le Mans)

En détails :

Le joueur de la journée : Gervinho (Lille)

Face à Saint-Etienne la semaine dernière, Gervinho a grandement contribué au succès de son équipe. L'attaquant ivoirien du LOSC fut de tous les bons coups. Intenable, l'ancien Manceau en a fait voir de toutes les couleurs à la défense des Verts. Auteur d'un nouveau but, Gervinho est pour beaucoup dans l'excellent parcours actuel du club nordiste.

Hugo Lloris (Lyon)

Face à Boulogne-sur-Mer, Hugo Lloris s'est une nouvelle fois montré très décisif. Avec le brassard de capitaine sur le bras en l'absence de Cris, le portier lyonnais a remporté ses deux duels face à Blayac et Karuru. S'il ne le fait pas forcément pas la parole, l'international tricolore montre lui la voie à suivre à ses coéquipiers par les actes sur le terrain.

Mathieu Chalmé (Bordeaux)

Face à Montpellier mercredi, le latéral droit bordelais a gagné la majorité de ses duels derrière. Mathieu Chalmé a aussi grandement contribué au jeu offensif de son équipe en montant aux avant-postes pour apporter le surnombre dès qu'il le pouvait.

Souleymane Diawara (Marseille)

Contre Lorient, Souleymane Diawara s'en est bien tiré face au duo Gameiro-Vahirua, ce qui n'est pas une mince affaire. Son coup de tête dans le temps additionnel offre la victoire à l'OM. L'ancien Bordelais n'est plus très loin de la grande forme.

Sébastien Puygrenier (Monaco)

Face à Rennes mercredi, on a retrouvé le Sébastien Puygrenier de sa dernière saison nancéienne. Le défenseur monégasque a gagné tous ses duels derrière. Passeur décisif en outre sur le but de Park lorsqu'il dévie le ballon de la tête sur le coup franc de Nenê.

Benoît Trémoulinas (Bordeaux)

Le latéral gauche bordelais prend de l'assurance et ça se voit. Devenu très bon défensivement, Benoît Trémoulinas garde toujours la même vitalité pour apporter le surnombre en attaque. C'est sur l'une de ses montées que les Girondins obtiennent le penalty en première période.

Miralem Pjanic (Lyon)

Invisible face à Bordeaux dimanche dernier, Miralem Pjanic a remis les pendules à l'heure mercredi contre Boulogne-sur-Mer. Le Bosniaque a affiché sa maîtrise technique d'un bout à l'autre de la partie et a eu le mérite de placer son équipe sur la voie du succès en ouvrant le score d'un but plein de malice.

Claude Makelele (Paris SG)

Avec Stéphane Sessègnon, Claude Makelele fut l'un des meilleurs Parisiens mercredi contre Lens. La hargne en plus peut-être. Le capitaine du Paris Saint-Germain a sonné la révolte en seconde période en récupérant haut les ballons et en marquant un but avec pas mal de technique mais aussi beaucoup de chance.

Yohan Cabaye (Lille)

Il est redevenu la plaque tournante du jeu lillois, ce milieu de terrain par qui passent tous les ballons. Face à Saint-Etienne la semaine dernière, Yohan Cabaye a grandement contribué au large succès de son équipe. Auteur en outre d'un nouveau but sur penalty.

Julien Féret (Nancy)

Depuis le début de la saison, Julien Féret évolue à son meilleur niveau. Il l'a encore prouvé mercredi soir lors de la venue à Picot de Nice. L'ancien Rémois a été à l'origine de toutes les offensives de son équipe et a été récompensé par un superbe but.

André-Pierre Gignac (Toulouse)

Face à Sochaux la semaine dernière, André-Pierre Gignac a offert les trois points de la victoire à son équipe en étant l'auteur d'un doublé. L'attaquant toulousain a profité de deux erreurs des défenseurs adverses pour punir des Lionceaux pour qui c'était Noël avant l'heure.

Classement : Trémoulinas s'empare des commandes

- A noter, le classement ne tient pas compte des 14e et 15e journées de Ligue 1 en raison des matchs reportés. Le classement porte donc sur les 15 journées entièrement disputées -

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Trémoulinas – 18 points
2. Lisandro (Lyon) – 16 points
3. Nenê (Monaco) – 15 points
4. Niang (Marseille) – 13 points
5. Sissoko (Toulouse), Gervinho (Lille) – 12 points
7. Cabaye (Lille), Lloris (Lyon), Spahic (Montpellier), Rémy (Nice) – 11 points
11. Diarra (Bordeaux), Koscielny (Lorient), Costa (Montpellier) – 10 points
14. Diawara (Marseille), Planus (Bordeaux), Marveaux (Rennes), Clément (Paris SG) – 9 points
18. Abriel (Marseille), Leroy (Rennes), Audel (Valenciennes) – 8 points
21. Chamakh (Bordeaux), Janot (Saint-Etienne), Pjanic, Bastos (Lyon), Féret (Nancy), Rami (Lille) – 7 points
27. Gourcuff (Bordeaux), Gignac (Toulouse), Heinze (Marseille), Debuchy (Lille), Coupet (Paris SG), Demont (Lens), Hadji, Chrétien (Nancy), Ndy Assembe (Valenciennes), Douchez (Rennes), Gameiro, Audard (Lorient), Bréchet (Sochaux), Le Tallec (Le Mans) – 6 points
41. Brandao, Cheyrou (Marseille), Gomis (Lyon), Alonso, Ruffier (Monaco), Ben Saada (Nice) – 5 points
47. Gouffran (Bordeaux), Gyan (Rennes), Sorin, Coulibaly, Pedretti (Auxerre), Frau (Lille), Cissokho, Govou (Lyon), Armand, Luyindula (Paris SG), Aït Fana, Pitau (Montpellier), Sanchez, Ben Khalfallah (Valenciennes) – 4 points
61. Lucho, Kaboré, Koné (Marseille), Chalmé (Bordeaux), Makelele, Sakho, Erding, Ceara (Paris SG), M'Bengué, Ebondo, Nounkeu, Didot (Toulouse), El Kaoutari, Dzodic, Jeunechamp (Montpellier), Alo'o Efoulou, Dia, Lemaître, Andre Luiz (Nancy), Nogueira, Davies, Faty, Perquis (Sochaux), Fanni, Mangane, Bocanegra, Danzé (Rennes), Sosa (Lorient), Källström, Boumsong (Lyon), Puygrenier (Monaco), Goulon, Corchia, Thomas (Le Mans), De Melo, Landreau (Lille), Capoue, Jelen, Hengbart, Mignot (Auxerre), Sanogo, Payet, Fernandez, N'Daw (Saint-Etienne), Akalé, Sartre (Lens), Gace, Hellebuyck (Nice), Mater (Valenciennes) – 3 points
110. Bonnart (Marseille), Ciani (Bordeaux), Mikari, Richert (Sochaux) – 2 points
114. Giuly, Jallet, Sessègnon (Paris SG), Blondel, Pelé (Toulouse), Taiwo, Morientes, Valbuena, Mandanda (Marseille), Plasil, Jussiê, Carrasso (Bordeaux), Bangoura (Rennes), Hazard, Butelle (Lille), Mvuemba, Diarra, Vahirua (Lorient), Park, Coutadeur (Monaco), Yahia (Lens), Helstad (Le Mans), Thil, Cuvillier (Boulogne), Toulalan (Lyon), Belhanda, Ilan, Matuidi (Saint-Etienne), Cohade, Tiéné, Pujol, Baldé (Valenciennes), Le Crom, Dieuze (Grenoble), Apam (Nice) – 1 point

Classement par club : Bordeaux passe en tête

1. Bordeaux – 62 points
2. Lyon – 61 points
3. Marseille – 60 points
4. Lille – 48 points
5. Montpellier – 42 points
6. Rennes – 40 points
7. Paris SG – 35 points
8. Toulouse – 32 points
9. Nancy – 31 points
10. Monaco – 30 points
11. Valenciennes – 29 points
12. Lorient – 28 points
13. Auxerre – 27 points
14. Nice – 23 points
15. Sochaux – 22 points
16. Saint-Etienne – 21 points
17. Le Mans – 16 points
18. Lens – 13 points
19. Boulogne, Grenoble – 2 points

C'était l'équipe type de la 11e journée de Ligue 1. Rendez-vous dès dimanche pour découvrir les meilleurs joueurs et le classement de la 18e journée !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB