Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’OM n’a plus le choix pour créer l'exploit
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 08/12/2009 à 13h06
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'heure n'est plus aux calculs pour l'OM. Pour se qualifier pour les 8es de finale de la Ligue des Champions, les Phocéens devront s'imposer face au Real Madrid ce mardi et attendre un faux-pas du Milan AC à Zurich. Ou alors ils devront infliger une correction aux Merengue... De son côté, Bordeaux ne veut pas jouer les touristes à Haïfa.

L’OM n’a plus le choix pour créer l'exploit

Troisième du groupe C avec 7 points, derrière le Real Madrid en tête avec 10 points, et le Milan AC, deuxième avec 8 points, l'Olympique de Marseille n'a plus le choix. S'il veut se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le club phocéen devra à tout prix s'imposer face aux Merengue ce mardi soir. Une victoire suffirait à qualifier les hommes de Didier Deschamps si le Milan AC ne venait pas à s'imposer dans le même temps sur le terrain du FC Zurich. En revanche, en cas de victoire des Rossoneri en Suisse, les Olympiens devraient alors battre le Real 3-0 ou quatre buts d'écart en cas de but madrilène (4-0, 5-1, 6-2, etc.) pour passer. Un scénario que n'envisage même pas Manuel Pellegrini, lui qui ne vise que la victoire au Vélodrome.

«Nous venons ici avec la ferme intention de gagner et terminer à la première place du groupe. Nous savions, dès le tirage au sort, que nous allions rencontrer une équipe coriace, physiquement très au point, et bénéficiant d'un grand soutien de son public. Il faudra un grand Real pour l'emporter ici, c'est clair» , estime l'entraîneur madrilène. Pour Lassana Diarra, une élimination du Real à Marseille est inconcevable. «Tout peut arriver, reconnaît l'international tricolore. L'OM aura à coeur de nous battre. Mais franchement, il faut les encaisser ces trois buts…»

Deschamps ne veut pas avoir de regrets

Du côté olympien, on mise évidemment davantage sur un faux-pas du Milan AC en Suisse que sur une large victoire face au Real. «Il ne faut pas s'enflammer. On joue contre le Real Madrid et pas contre une équipe de National ou de CFA. C'est le Real, ce n'est pas n'importe quoi. Alors commencer à parler de trois ou de quatre buts à zéro, il faut se calmer. Gagnons déjà notre match en espérant que Milan ne l'emporte pas à Zurich» , tempère le capitaine marseillais Mamadou Niang. Didier Deschamps veut lui tout envisager : «On a toujours une chance dans cette compétition. Même si la priorité est de gagner le match, nous sommes en droit de penser qu'on peut les battre par trois buts d'écart. Mais pour ne pas avoir de regrets, l'objectif numéro un reste la victoire.» Gagner et espérer sera donc le credo olympien ce soir.

Les Marseillais ont indéniablement les moyens de remporter cette rencontre. Mais pour cela, il leur faudra convertir leurs occasions, ce qui leur a fait défaut sur la scène européenne à Madrid à l'aller ou lors des deux matchs contre Milan. Car de leur côté, les Merengue, déjà auteurs de 12 buts en 5 matchs de C1, ne laisseront sans doute pas passer leurs chances. Maintenant, gagner cette rencontre 3-0, 4-0 ou encore 5-1, cela paraît peu probable. En Coupe du Roi, la modeste formation espagnole d'Alcorcon avait réussi cet exploit, mais ce soir, l'effet de surprise ne jouera pas. Il faudra donc espérer un faux-pas du Milan à Zurich. Mais les Lombards, qui ont leur destin entre leurs pieds, feront-ils ce cadeau à l'OM ?

De son côté, Bordeaux, déjà qualifié, et assuré de terminer à la première place du groupe A, se rend à Haïfa ce mardi soir pour y défier le Maccabi. Mais pas question pour les Girondins de se déplacer en touristes pour autant, même s'ils ont profité de leur voyage pour visiter le Mont des Oliviers et le Mur des Lamentations. «C'est un match qui va être très utile pour ceux qui ont besoin de temps de jeu. Je fais partie de ce lot. Nous allons devoir en profiter. Il s'agit tout de même d'une rencontre de Ligue des Champions» , rappelle Ulrich Ramé, probablement titulaire, Laurent Blanc ayant prévu de faire tourner largement son équipe. Une équipe qui voudra l'emporter, ne serait-ce que pour montrer à son entraîneur ce qu'elle vaut, mais aussi pour empocher les 800.000 euros attribués au vainqueur et renforcer l'indice UEFA du club aquitain.

Les équipes probables :

Groupe A :

Maccabi Haïfa : Davidovitch – Meshumar, Keynan, Teshiera, Kolma – Rafaelov, Golasa, Arbeitman, Masilela – Katan, Dvalishvili.

Bordeaux : Ramé – Glombard, Jurietti, Sané, Placente – Lasne, Fernando – Traoré, Jussiê, Wendel – Cavenaghi.

Groupe C :

Marseille : Mandanda – Bonnart, Diawara, Heinze, Taiwo – Lucho, Cissé, Cheyrou – Abriel, Brandao, Niang.

Real Madrid : Casillas – Ramos, Pepe, Albiol, Arbeloa – Ronaldo, Xabi Alonso, L. Diarra, Marcelo – Higuain, Benzema.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB