Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
J16 : Panorama / L’OM revient dans le coup, les Verts patinent…
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 05/12/2009 à 22h32
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Marseille a ramené la victoire de Nice (1-3), samedi lors de la 16e journée de Ligue 1, et revient dans la course au titre. Rennes s'est adjugé le derby breton face à Lorient, tandis que Montpellier et Valenciennes s'invitent sur le podium. St-Etienne patauge encore dans le Chaudron. Tour d'horizon des résultats de la soirée.

J16 : Panorama / L’OM revient dans le coup, les Verts patinent…

Battu le week-end dernier à Lens, Marseille s'est remis dans le sens de la marche samedi lors de la 16e journée de Ligue 1, en ramenant une victoire (1-3) de Nice. De bon augure à trois jours de recevoir le Real Madrid en Ligue des Champions. Les Marseillais se rapprochent des premières places, mais pas autant que Montpellier et Valenciennes, respectivement vainqueurs du Mans (2-1) et de Monaco (3-1) et qui se retrouvent provisoirement propulsés sur le podium. Rennes a empoché le derby de la Bretagne en dominant Lorient au terme d'un match très animé (1-0). Enfin, St-Etienne confirme ses lacunes à domicile avec un nouveau match nul (0-0) face à Sochaux.

L'OM n'avait pas la tête au Real (Nice 1-3 Marseille)

Didier Deschamps pouvait craindre l'éparpillement mental de ses joueurs à trois jours du choc face au Real Madrid en Ligue des Champions. Mais les Marseillais se sont imposés (1-3) en jouant toute la seconde période en supériorité numérique. Pour ce match toujours pris au sérieux par les supporters des deux équipes, les Aiglons ont bien démarré mais se sont fait piéger sur un contre express initié par Abriel. De l'autre côté du terrain, ce dernier se retrouvait finalement au centre. A la réception de son caviar, Niang fusillait Ospina à bout portant (18e, 0-1). Mais les Niçois, amputés de Rémy remplacé au dernier moment par Faé, ont rapidement ramené le danger devant le but de Mandanda qui s'est notamment permis de dribler Bagayoko devant son but (22e).

Et sur un centre de Faé remisé de la tête par Bagayoko, Coulibaly ajustait sa reprise croisée du gauche dans le petit filet opposé (33e, 1-1). Le tournant du match intervenait dans les dernières secondes de la première période, Apam était exclu pour un coup de tête volontaire sur Heinze (45e) ! Après la pause, les Niçois oubliaient leur infériorité numérique et repartaient à l'attaque. Mais à la peine défensivement, l'OM résistait et trouvait l'espace pour reprendre l'avantage. Entré en jeu à la place de Cissé, Valbuena éliminait deux défenseurs côté droit et centrait du gauche au second poteau. Niang remisait de la tête pour la reprise du gauche de Lucho au point de penalty (76e, 1-2). Koné enfonçait le clou une minute après son entrée en jeu, en piquant son ballon de l'extérieur du droit devant Ospina (87e, 1-3).

A retenir : au classement, Nice est 12e avec 20 points, Marseille est 7e avec 25 points (et un match en moins). Deuxième défaite d'affilée pour Nice qui devra se déplacer lors des trois prochaines journées ! L'OM s'est remis dans le sens de la marche et peut espérer retrouver le podium s'il gagne son match en retard contre Sochaux.

Duel de gardiens (St-Etienne 0-0 Sochaux)

Saint-Etienne et Sochaux n'ont pas réussi à se départager à Geoffroy Guichard (0-0). Ce n'est pas faute d'avoir essayé, d'un côté comme de l'autre. Venu pour prendre des points, Sochaux n'avait pas l'intention de camper devant son but. Les Lionceaux ont mis leur plan à exécution en début de match et déstabilisaient les Verts, en manque de confiance et privés de plusieurs défenseurs. Avec Matuidi décalé en latéral gauche, les Stéphanois ont concédé les meilleures occasions. Dalmat au point de penalty obligeait Janot à se détendre (20e). Puis Sverkos perdait son duel avec le gardien en ne trouvant pas le cadre (21e). Puis sur un centre de Dalmat, Janot sortait encore la tentative de Martin d'une belle claquette (27e)… Les Verts ont enfin sorti la tête de l'eau, mais Richert repoussait du buste la tête plongeante de Bergessio (34e). Après la pause, les hommes d'Alain Perrin sont revenus sur le terrain avec de meilleures intentions et un pressing plus insistant. Après avoir débordé, Sako obligeait d'abord Richert à une parade difficile (60e). Puis Richert sortait le grand jeu pour sortir la reprise canon de Sako au point de penalty (69e). Sochaux restait menaçant en contre et Sverkos manquait une occasion énorme face à Janot (73e). Les gardiens ont fait le bouleau et empêché la partie de basculer.

A retenir : au classement provisoire, St-Etienne est 17e avec 15 points dont six sur le premier relégable, Sochaux est 14e avec 19 points. Ce point ne fait pas les affaires des Verts qui avaient l'occasion de faire le break avec le peloton des relégables. St-Etienne reste sur trois matchs sans victoire et 4 matchs sans marquer au Chaudron.

Le derby breton a tenu ses promesses (Rennes 1-0 Lorient)

Le Stade Rennais s'est imposé (1-0) face au FC Lorient au stade de la Route de Lorient. Les Rouge et Noir ont marqué le premier but de la soirée, sur un corner de Marveaux pour la tête de Gyan repoussée par Cappone vers Sow qui terminait le travail (3e, 1-0). Préféré à Bangoura, Sow s'est montré très remuant en attaque. Le bateau lorientais a été ballotté mais Cappone a retardé l'échéance face Gyan et Sow. Le cadre s'échappait de peu sur une tête de Danzé (26e). Les Rennais ont outrageusement dominé le premier acte, mais les Merlus ont sorti la tête de l'eau dans les dernières minutes, avec une frappe de Gameiro sur le poteau (44e). Après la pause, le match tenait toutes ses promesses. Douchez parti aux fraises était suppléé par sa défense qui repoussait sur sa ligne une tentative de Monterrubio (48e). Puis Rennes manquait le KO, suite à un festival et une frappe croisée de Marveaux au ras du poteau (53e). Bocanegra heurtait le poteau sur un corner de Marveaux (73e). Encore une fois très en vue, Marveaux trouvait ensuite la barre transversale sur un coup franc parfaitement enroulé du gauche de vingt-cinq mètres (82e). Le derby breton a été très animé avec des occasions de part et d'autre mais le sort était scellé par ce but de la troisième minute.

A retenir : au classement provisoire, Rennes est 8e avec 23 points, Lorient est 6e avec 25 points. Les Rennais ont pris sept points lors des trois derniers matchs et reprennent du poil de la bête. Deuxième match sans victoire pour Lorient après le nul contre Grenoble.

Montpellier ne cède pas (Montpellier 2-1 Le Mans)

Montpellier HSC s'est imposé dans la douleur (2-1) face au Mans à la Mosson. Impériaux à domicile (5v, 1n) depuis le début de la saison, les Héraultais n'ont pas failli à leur réputation. Dès le premier quart d'heure, Aït Fana donnait le ton en ajustant un lob magistral à l'entrée de la surface (11e, 1-0). Les Manceaux n'ont pas pu rivaliser dans l'entrejeu et ont été contraints à balancer de longs ballons infructueux. Pire, Dossevi écopait d'un carton rouge pour avoir blessé Jeunechamp d'un coup de coude apparemment involontaire (41e). Après la pause, Jeunechamp cédait sa place à Colin. Les Sarthois à dix et menés au score n'avaient plus rien à perdre, ils ont jeté toutes leurs forces dans la bataille. Avec succès. Les Montpelliérains étaient confinés dans leur camp et Le Tallec reprenait de la tête un coup franc enroulé parfait de Corchia tout juste entré en jeu (62e, 1-1). Le suspense était relancé. Avec une défense trois, le coaching de Paulo Duarte s'avérait payant et le MUC se mettait à rêver de son premier point à l'extérieur de la saison. Mais Compan redonnait l'avantage à Montpellier d'une tête plongeante rageuse, après une première frappe du droit d'Aït-Fana (72e, 2-1). Cet avantage ne reflétait pas la physionomie du match car les Manceaux ont continué à poser des problèmes aux locaux et peuvent nourrir des regrets pour n'avoir pas su se montrer assez précis à la finition.

A retenir : au classement provisoire, Montpellier (un match en moins) est 2e avec 27 points, Le Mans est 18e avec 9 points. Les Héraultais sont au top, invaincus à à la Mosson et provisoirement sur le podium. Les Sarthois ne parviennent pas à briser la spirale négative avec un huitième match sans victoire.

Monaco retombe dans ses travers (Valenciennes 3-1 Monaco)

Valenciennes a confirmé son bon début de saison en l'emportant face à Monaco au stade Nungesser (3-1). VA a rapidement pris les commandes du jeu et imposé son rythme, face à des Monégasques peu concernés et fébriles défensivement à l'image d'Adriano, complètement dépassé par Audel sur l'aile. La logique a été respectée, Valenciennes concrétisait avant la demi-heure de jeu. Audel s'avançait sur l'aile gauche et centrait pour la reprise du gauche de Ducourtioux (27e, 1-0). Les Nordistes ont dominé le premier acte de la tête et des épaules. Après la pause, Gudjohnsen entrait en piste et l'ASM refroidissait l'atmosphère en récoltant un penalty pour une faute de Tiéné sur Nenê. Le meilleur buteur de L1 se chargeait lui-même de la sentence (50e, 1-1). Les débats s'équilibraient quelque peu et VA ne parvenait pas à retrouver sa maîtrise du premier acte. Finalement, Samassa libérait tout un stade en fusillant Ruffier, après un festival de Cohade balle au pied et un centre d'Audel (85e, 2-1). Ben Khalfallah creusait l'écart dans les dernières secondes (90e+3, 3-1).

A retenir : au classement provisoire, Valenciennes est 3e avec 26 points, Monaco est 10e avec 22 points. VA est au sommet. Monaco brille par son inconstance et rentre dans le rang malgré le retour de Nenê, auteur de son dixième but personnel dont sept d'affilée sur coup de pied arrêté.

La belle affaire de la 16e journée de Ligue 1 est à mettre à l'actif de l'OM de retour dans le wagon de tête, mais aussi de Montpellier et Valenciennes qui continuent à jouer les trouble-fête. Suite des hostilités dimanche, avec Auxerre - Nancy, Boulogne – Lens, Grenoble - Toulouse (17h), puis Lille - Lyon (21h).



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB