Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
J15 : Panorama / Paris gagne mais perd Coupet, Lille atomise Valenciennes, Grenoble est maudit
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 28/11/2009 à 21h20
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La 15e journée de Ligue 1 a vu le PSG s'imposer face à Auxerre (1-0). Une rencontre marquée par la grave blessure de Grégory Coupet. Meilleure équipe de la saison à l'extérieur, Valenciennes a explosé à Lille (4-0). Grenoble pensait tenir sa première victoire mais rentre de Lorient avec encore un nul (2-2). Tour d'horizon des résultats de la soirée.

J15 : Panorama / Paris gagne mais perd Coupet, Lille atomise Valenciennes, Grenoble est maudit

La 15e journée de Ligue 1 aura été marquée par la victoire du Paris Saint-Germain face au leader auxerrois (1-0). Une rencontre aussi marquée par la grave blessure du portier parisien Grégory Coupet. Dans le même temps, Valenciennes a sombré à Lille (4-0). Toulouse s'est tranquillement imposé face à Boulogne-sur-Mer (1-0). Grenoble enregistre un troisième nul de suite à Lorient, alors que la victoire lui tendait les bras (2-2). De son côté, Sochaux s'est offert un précieux succès face à Nice (1-0).

Le PSG gagne mais perd Coupet (Paris SG 1-0 Auxerre)

Restant sur deux défaites consécutives, le Paris Saint-Germain a redressé la barre en s'imposant 1-0 face à l'AJ Auxerre. Les Bourguignons étaient pourtant les premiers à se montrer dangereux. A la 7e minute, à la suite d'un contre mené par Contout, Niculae prenait Armand de vitesse mais butait sur Coupet, rapidement sorti pour briser l'offensive adverse. A la 32e minute, les Auxerrois étaient tout près d'ouvrir le score. Après avoir éliminé Camara, Contout servait Niculae en retrait. Alors que le Roumain allait marquer, Armand venait se jeter dans ses pieds pour le contrer au dernier moment. Les Parisiens revenaient des vestiaires animés de meilleures intentions. A la 50e minute, sur un centre de Sessègnon, Coulibaly était à deux doigts de tromper son propre gardien. A la 67e minute, Paris prenait l'avantage. Sur un centre de Ceara, Clément coupait la trajectoire de la tête et trompait Sorin. Deux minutes plus tard, pour une faute de Sakho sur Contout, M. Ennjimi indiquait le point de penalty, avant de revenir sur sa décision sur les conseils de son assistant et de siffler un coup franc pour l'AJA, alors que la faute avait bien été commise à l'intérieur de la surface de réparation. Le coup franc ne donnait rien. En fin de partie, Coupet se blessait gravement tout seul et devait céder sa place à Edel. Un énorme coup dur pour le PSG et son gardien, visiblement victime d'une fracture de la jambe gauche. Grâce à cette victoire, le PSG, avec 19 points, remonte à la 12e place. Auxerre, qui compte toujours 26 points, conserve provisoirement son fauteuil de leader.

A retenir : pour ce déplacement au Parc des Princes, l'AJ Auxerre devait composer sans son buteur vedette Ireneusz Jelen. Pour pallier l'absence du Polonais, Jean Fernandez avait choisi de placer Roy Contout à la pointe de l'attaque. L'ancien Amiénois s'en est bien tiré en se montrant dangereux à plusieurs reprises.

VA mangé tout cru (Lille 4-0 Valenciennes)

Pourtant meilleure équipe de la saison à l'extérieur, Valenciennes a explosé à Lille ce samedi soir (4-0). Les Dogues se procuraient une première bonne occasion à la 10e minute. Bien servi par Gervinho dans la surface, Frau contrôlait avant d'enchaîner par une frappe mais sa tentative passait de peu à côté des cages de Ndy Assembe. A la 20e minute, les Lillois n'étaient pas loin d'ouvrir le score. Sur un ballon adressé dans le dos de la défense valenciennoise, Gervinho devançait la sortie de Ndy Assembe mais ne parvenait pas à redresser la course du ballon. Ce n'était que partie remise. A la 42e minute, sur un corner tiré depuis le côté droit, Frau trompait Ndy Assembe de la tête. Les hommes de Rudi Garcia attaquaient la deuxième période comme la première et ajoutaient un second but à la 52e minute. Gervinho passait en revue toute la défense valenciennoise et trompait Ndy Assembe d'une frappe du droit. Euphorique, l'Ivoirien ajoutait un autre but à la 59e minute. A la suite d'un contre rondement mené, Obraniak servait Gervinho qui s'en allait battre le portier valenciennois. En fin de rencontre, sur penalty, Cabaye ajoutait un 4e but et scellait la victoire du LOSC. Grâce à cette victoire, Lille, avec 19 points, remonte à la 13e place. Valenciennes, qui compte toujours 23 points, redescend à la 7e place.

A retenir : meilleure équipe de la saison à l'extérieur, Valenciennes a sombré à Lille ce soir. Les hommes de Philippe Montanier n'avaient pourtant laissé filer que deux points lors de leurs cinq sorties précédentes.

Grenoble est maudit (Lorient 2-2 Grenoble)

Grenoble a longtemps cru tenir sa première victoire de la saison mais Lorient est parvenu à arracher le match nul sur sa pelouse (2-2). A la 17e minute, les Lorientais se procuraient une première grosse occasion. Sur un corner repoussé par la défense grenobloise, Vahirua tentait sa chance de l'extérieur du droit. Le Crom devait s'employer pour sauver son camp et stopper la course du ballon qui prenait le chemin de la lucarne. A la 36e minute, les Bretons voyaient enfin leur domination récompensée. Sur un coup franc de Vahirua, Cesar, à la suite d'un cafouillage dans la surface de réparation iséroise, trompait son propre gardien et donnait l'avantage aux Merlus. A la 56e minute, il fallait une superbe parade de Cappone pour empêcher Ljuboja d'égaliser sur coup franc pour le GF 38. A force de jouer au chat et à la souris avec les Grenoblois, les Lorientais finissaient par se faire piéger à la 63e minute. Sur un centre de Batlles, Matsui contrôlait de la poitrine et piquait son ballon au-dessus de Cappone. A la 71e minute, Grenoble ajoutait même un second but. Sur un coup franc lointain, Cappone captait le ballon avant de le relâcher dans les pieds de Juan qui ne se faisait pas prier pour marquer. A la 92e minute, Gameiro égalisait pour les Bretons et venait ruiner les espoirs grenoblois. Avec ce match nul, Lorient, qui compte 25 points, grimpe provisoirement à la 2e place du classement. Grenoble empoche un 3e point mais reste bon dernier.

A retenir : avant cette rencontre, Grenoble n'était parvenu à inscrire qu'un seul but à l'extérieur cette saison. Ce soir, les Isérois ont triplé leur capital. Mais cela ne suffit toujours pas à leur offrir une première victoire cette saison.

Le TFC au petit trot (Toulouse 1-0 Boulogne-sur-Mer)

Face à une faible équipe de Boulogne-sur-Mer, Toulouse s'est facilement imposé sur sa pelouse, mais par le plus petit des scores (1-0). Les Toulousains se procuraient une première occasion à la 16e minute. Sur un centre de Didot, Sissoko, dans la surface, effectuait une belle reprise de volée que Bédenik captait. Deux minutes plus tard, les Boulonnais inquiétaient à leur tour les Toulousains. Pelé devait s'employer pour repousser la frappe de Rabuel à l'entrée de la surface. Mais les Violets étaient rapidement récompensés de leur domination. A la 27e minute, sur un long coup franc de Didot, Fofana, au point de penalty, déviait de la tête et trompait Bédenik. Juste avant la pause, le portier boulonnais devait se montrer vigilant pour empêcher Gignac de doubler la mise sur une reprise acrobatique. Au retour des vestiaires, profitant d'une erreur défensive adverse, Gignac était une nouvelle fois bien placé pour marquer mais l'international tricolore manquait le cadre. A l'heure de jeu, Tabanou centrait parfaitement pour Sissoko qui n'avait plus qu'à marquer dans le but vide mais l'international tricolore ouvrait trop son pied. Dans le temps additionnel, il fallait toutefois une sortie héroïque de Pelé dans les pieds de Moussilou pour préserver le succès toulousain. L'ancien Manceau se blessait d'ailleurs sur cette action. Grâce à cette victoire, le TFC, avec 21 points, remonte à la 9e place. L'USBCO reste 18e avec ses 9 points.

A retenir : titulaire la saison passée dans les cages de Boulogne-sur-Mer en Ligue 2, Jean-François Bédenik effectuait sa première sortie à Toulouse cette saison. Blessé à l'épaule, l'ancien Manceau avait vu Valverde et Koné lui passer devant. Mais les prestations décevantes des deux autres portiers de l'USBCO ont facilité son retour.

Les Aiglons replient leurs ailes (Sochaux 1-0 Nice)

Dans le bas de tableau, Sochaux a réalisé une belle opération en s'imposant 1-0 face à Nice. Les Aiglons étaient pourtant les premiers à se montrer dangereux. A la 5e minute, sur un superbe centre de Mounier, Rémy reprenait au second poteau mais Richert sauvait son camp en détournant en corner. Les Lionceaux répliquaient à la 16e minute. Sur un centre de Sverkos, la frappe du gauche de Mikari manquait de peu le cadre. A noter qu'une minute plus tard, Rémy, touché à la cheville à la suite d'un contact avec Dramé, devait céder sa place à Mahamane Traoré. Contre le cours du jeu, les Sochaliens ouvraient la marque à la 29e minute. Sur une frappe de Maurice-Belay repoussée par Ospina, Mikari déclenchait un missile du gauche qui heurtait la barre transversale avant de rebondir sur la ligne et de toucher le poteau. M. Buquet validait pourtant le but. A l'heure de jeu, les Niçois étaient tout près d'égaliser. Sur un centre de Mounier, Faé reprenait de l'intérieur du droit mais sa tentative passait juste au-dessus de la barre transversale de Richert. Grâce à cette victoire, Sochaux, avec 18 points, remonte à la 14e place. Nice, avec 20 points, redescend à la 10e place.

A retenir : entre Sochaux et Nice, c'est toujours la même histoire. Lors des douze derniers matchs entre les deux formations à Bonal, aucune des deux équipes en effet n'est parvenue à inscrire plus d'un but. Ce soir, Sochaux a confirmé la statistique.

La belle affaire de la 15e journée de Ligue 1 est à mettre à l'actif des Parisiens, vainqueurs du leader auxerrois (1-0). Après deux défaites consécutives, le PSG a su réagir face au club bourguignon.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB