Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
DIC : Thiriez menace la L1 de grève
Par Patrick Juillard - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 27/11/2009 à 14h49
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Frédéric Thiriez poursuit son combat contre la suppression du DIC. Le président de la Ligue va jusqu'à brandir une menace de grève de la Ligue 1 et en appelle au président Sarkozy. Une escalade qui intervient dans un contexte de tensions croissantes entre le foot pro et le pouvoir.

DIC : Thiriez menace la L1 de grève

Le président de la LFP, Frédéric Thiriez, n'abandonne pas le combat contre la suppression du DIC (droit à l'image collectif). Celle-ci ayant simplement été repoussée de six mois par le Sénat, le dirigeant du football professionnel exprime son mécontentement. «L'Etat renie sa signature, manifestée de la façon la plus solennelle : par la loi, explique l'avocat dans les colonnes du quotidien Le Monde. Il y a un an, le débat sur le DIC avait permis de le maintenir jusqu'en 2012. Les contrats et les recrutements ont été faits en fonction de cette perspective. On ne peut pas engager des entreprises dans un piège, alors que la crise se ressent. On nous dit aujourd'hui que c'est juin 2010. Or, ces contrats sont à durée déterminée, ils ne peuvent donc pas être modifiés.»

Et maintenant ? Le Conseil constitutionnel va être saisi, au nom du principe de sécurité juridique. Les clubs pourraient ensuite se retourner vers l'Etat afin de demander des dédommagements du préjudice subi. «Nous sommes prêts à toute éventualité, y compris la grève. Avant cela, nous en appelons au président de la République. Lui au moins connaît et aime le sport» , conclut Thiriez.

La provocation d'Hortefeux

Déjà menacée par une grève des joueurs la saison passée, la Ligue 1 voit une nouvelle incertitude poindre, dans un contexte de tensions croissantes entre les instances du football et le gouvernement Fillon. Outre la passe d'armes en cours à propos du DIC, la demande faite mardi aux clubs par le ministre de l'intérieur, Brice Hortefeux, de prendre en charge «les coûts réels des moyens publics mobilisés» pour assurer la sécurité des matches a jeté de l'huile sur le feu. Et ce n'est pas tout : L'Etat prévoit également d'augmenter la taxe Buffet sur les droits de retransmission télévisée, afin de combler le budget de… l'Agence française de lutte contre le dopage. Voilà qui semble plutôt doper la grogne du foot pro contre le pouvoir.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB