Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Un clasico sous très haute surveillance
Par Romain Boselli - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 19/11/2009 à 18h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Reporté le mois dernier pour cause de grippe A, le clasico entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain se tiendra ce vendredi (21h00) au stade Vélodrome. Pour éviter de nouveaux incidents, les autorités n'ont pas hésité à mettre en place un dispositif de sécurité exceptionnel.

Un clasico sous très haute surveillance

Éviter les affrontements entre supporters. Tel est le mot d'ordre du gouvernement au sujet de la rencontre de la 10e journée de Ligue 1 entre l'OM et le PSG. Vendredi soir, un impressionnant dispositif de maintien de l'ordre sera mis en place afin d'éviter de nouveaux débordements. Pas moins de 650 policiers seront ainsi mobilisés aux abords du stade Vélodrome afin de mieux encadrer les fans parisiens. Aucun d'entre eux ne sera d'ailleurs autorisé à pénétrer dans l'enceinte s'il est venu par ses propres moyens. «C'est une question de sécurité, aucun parisien n'entrant pas dans ce train n'aura accès au Vélodrome. Le transfert entre la gare et le stade se fera en bus par un circuit balisé» , a prévenu Jean-Philippe D'Hallivillée, responsable de la sécurité du club parisien. Par ailleurs, les billets d'entrée ne seront délivrés qu'à la descente du train et ce afin d'éviter les reventes.

Des stadiers et des policiers dans le TGV

En début de semaine, le Ministère de l'Intérieur avait réuni des représentants de la Ligue de football professionnel au côté de cadres des deux clubs. Il a notamment été décidé que des stadiers et des policiers prendront place dans le TGV destiné à transporter les supporters parisiens, à l'aller comme au retour. Soixante-dix agents de sécurité du PSG se trouveront ainsi à bord du train spécialement affrété pour ce déplacement et quatre-vingt seront présents à Marseille.

Selon les dernières estimations, 700 supporters parisiens devraient faire le déplacement dans la cité phocéenne. Un chiffre raisonnable lorsqu'on sait que 2000 d'entre eux s'étaient rendus à Marseille le 25 octobre dernier. «Nous n'avons pas eu à les sélectionner, le tri s'est fait de lui-même. Les dégâts de l'autre fois ont effrayé les gens» , a assuré Jean-Philippe D'Hallivillée. A noter que des mesures identiques ont d'ores et déjà été prévues pour le match retour programmé au Parc des Princes le 28 février prochain, dans le cadre de la 26e journée de Ligue 1.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB