Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les spectateurs se sont régalés, pas les entraîneurs
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 09/11/2009 à 09h11
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le dernier match de la 13e journée de Ligue 1 entre Lyon et Marseille est entré directement dans la légende, dimanche soir, avec dix buts marqués à Gerland, cinq de chaque côté. Mais si le spectacle prôné par le football business a été au rendez-vous, Deschamps et Puel n'ont pas du tout apprécié.

Les spectateurs se sont régalés, pas les entraîneurs

On connaissait le Clasico, voici l'Olympico, officiellement né ce dimanche 8 novembre 2009, avec dix buts marqués à Gerland lors de la 13e journée de Ligue 1. Dix buts ! Dont cinq dans le dernier quart d'heure ! Non, vous ne rêvez pas. Le football moderne exige du spectacle, exige de la part des clubs de donner des émotions aux spectateurs et téléspectateurs. Lyon et Marseille ont placé la barre très haute dimanche soir. En se partageant équitablement les buts, l'OL et l'OM ont en outre accroché un record vieux de plus de cinquante ans. Il faut en effet remonter en 1957 et un match entre Nice et Lille pour retrouver trace d'un 5-5 dans l'élite du football français.

Des regrets partagés

Mais si elle emballe les foules, cette débauche indécente de spectacle ne ravit guère les techniciens, au premier rang desquels les deux entraîneurs, totalement impuissants face à la cascade d'erreurs technico-tactique défensives de leur équipe et l'avalanche de buts qui a découlé. «C'était un match spectaculaire. Je pense que beaucoup de spectateurs ont apprécié, mais pas moi en tant qu'entraîneur. On a fait pas mal de cadeaux. Il y a eu pas mal de passivité de notre part, notamment sur les deux premiers buts encaissés. S'il faut marquer six buts pour gagner, surtout à l'extérieur, ça va être compliqué. Il y a pas mal de choses à revoir, tant individuellement que collectivement» , a pesté Deschamps après la rencontre. «Je doute que Puel ait apprécié aussi» , a-t-il ajouté.

Tout juste. Son homologue lyonnais Claude Puel était lui aussi frustré à l'heure où son équipe aurait pu reprendre les commandes du championnat en cas de victoire. «Nous rentrons un peu frustrés même si à 4-2 nous aurions signé pour un 4-4. Vu la physionomie du match et ce que nous avons pu faire, nous sommes déçus, évidemment. C'est plutôt la déception et la frustration qui prédominent. C'est un nul contre Marseille alors que nous tenions les trois points. C'est l'OM qui réalise la bonne opération avec ce résultat à l'extérieur» , a jugé Puel après la rencontre. Contrairement au public ravi de cette dose hors-norme de spectacle, Lyonnais comme Marseillais étaient bel et bien déçus au coup de sifflet final, pour ne pas avoir su valider une victoire qui leur tendait les bras.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB