Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'effectif de rêve de L1 du début 09-10
Par Pierre-Damien Lacourte - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 10/10/2009 à 12h10
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En ce début de saison, des joueurs ont confirmé leur talent, à l'image de Mamadou Niang, Yoann Gourcuff ou Hugo Lloris, et d'autres se sont révélés, comme Emir Spahic. Au terme des 8 premières journées de championnat, Maxifoot vous dévoile son effectif rêvé et son équipe type de ce début de saison.

L'effectif de rêve de L1 du début 09-10

Le meilleur effectif, son «onze type» et ses sept remplaçants ont été choisis selon leurs performances du début de saison 2009-10. Ces joueurs ont mérité d'être encadrés par Claude Puel, l'entraîneur qui a su installer l'Olympique Lyonnais en tête du classement à l'issue des huit premières journées. Au regard de la complémentarité des joueurs, voici «l'effectif rêvé de ce début de saison 2009-10» réalisé par Maxifoot, où vous pourrez noter la présence de cinq Lyonnais, quatre Bordelais, deux Marseillais, deux Parisiens, deux Monégasques, deux Lorientais, deux Montpelliérains, deux Nancéiens, un Rennais et un Auxerrois, choisis non pas selon leur valeur marchande ou leur statut, mais en fonction de leurs performances depuis le coup d'envoi du championnat.

L'effectif de rêve du début de saison 2009-10 (hypothèse de 23 joueurs sous contrat)

Gardiens (3) : Hugo Lloris (Lyon), Grégory Coupet (Paris SG), Fabien Audard (Lorient)

Si Lyon est leader du classement après les huit premières journées de championnat, il le doit en grande partie à son gardien. Depuis le début de saison, Hugo Lloris a aligné les prestations de grande qualité dans les cages des Gones, en témoignent ses cinq buts encaissés seulement. Revenu en L1 cet été, Grégory Coupet n'a rien perdu de ses années lyonnaises. L'ancien Madrilène a sauvé à plusieurs reprises le Paris Saint-Germain en ce début de saison, notamment face au Mans ou encore à Lorient. Lorient justement, c'est là qu'évolue un certain Fabien Audard. Si les Merlus pointent à une étonnante 6e place au classement, le portier breton n'y est pas étranger.

Défenseurs (7) : Emir Spahic (Montpellier), Laurent Koscielny (Lorient), Michaël Ciani (Bordeaux), Mickael Chrétien (Nancy), Benoît Trémoulinas (Bordeaux), Cédric Hengbart (Auxerre), Aly Cissokho (Lyon)

Si quelques joueurs ont confirmé, nombreux sont ceux à s'être révélés chez les défenseurs en ce début de saison. A l'image du Bosniaque Emir Spahic, impressionnant au sein de la charnière centrale de Montpellier. De même que Laurent Koscielny à Lorient. On comprend mieux pourquoi la Pologne cherche tant à obtenir sa naturalisation pour le sélectionner. Recruté pour succéder à Souleymane Diawara, Michaël Ciani est déjà pour certains observateurs des Girondins de Bordeaux meilleur que son prédécesseur. La défense bordelaise a retrouvé toute sa stabilité grâce à lui (trois buts encaissés lors de ses six apparitions).

Le constat est identique pour Aly Cissokho à Lyon, qui n'a pas mis longtemps à faire oublier Fabio Grosso. Très offensif, sa rapidité lui permet aussi de revenir dans les pieds des attaquants adverses en défense. A Bordeaux, certains le comparent déjà à Bixente Lizarazu. En ce début de saison, il est vrai que Benoît Trémoulinas fait des merveilles sur son flanc gauche. A droite, Mickael Chrétien est toujours aussi performant avec Nancy. Le Marocain est de plus en plus complet. Même chose pour Cédric Hengbart à Auxerre, qui hésite de moins en moins à monter aux avant-postes.

Milieux (9) : Alou Diarra (Bordeaux), Benoît Cheyrou (Marseille), Alberto Costa (Montpellier), Jérôme Leroy (Rennes), Ludovic Giuly (Paris SG), Yoann Gourcuff (Bordeaux), Youssouf Hadji (Nancy), Nenê (Monaco), Michel Bastos (Lyon)

Promu capitaine avec le passage d'Ulrich Ramé sur le banc, Alou Diarra aligne les bonnes prestations avec les Girondins à son poste de milieu défensif depuis le début de saison. L'international tricolore confirme son statut. Il en est de même pour Benoît Cheyrou, l'un des rares Marseillais à évoluer à son meilleur niveau match après match. Le vice-capitaine olympien est de plus en plus proche de l'équipe de France. Et que dire de Yoann Gourcuff, déjà auteur de quatre buts et de deux passes décisives en sept rencontres disputées. Passé de Lille à Lyon cet été, Michel Bastos n'a rien perdu de ses qualités. Aligné sur le flanc droit par Claude Puel, le Brésilien continue de faire des merveilles (deux buts en cinq matchs). Attaquant la saison dernière, Ludovic Giuly évolue au milieu de terrain cette saison au Paris Saint-Germain. Mais l'ancien Monégasque reste aussi décisif (trois buts en huit rencontres).

Malgré le poids des ans, Jérôme Leroy continue lui aussi d'aligner les performances de haute qualité avec le Stade Rennais. L'ancien Lensois est le véritable chef d'orchestre du jeu breton. Prêté la saison passée à l'Espanyol Barcelone, Guy Lacombe tenait absolument à conserver Nenê cet été. Et l'entraîneur monégasque ne s'est pas trompé. Le Brésilien, grâce à son pied gauche magique, fait des merveilles depuis le coup d'envoi du championnat (cinq buts en huit matchs). Depuis cinq rencontres, Youssouf Hadji, auteur déjà de quatre réalisations, marche sur l'eau avec Nancy. Enfin, c'est la révélation de ce début de saison au milieu de terrain. Alberto Costa dirige à merveille le jeu montpelliérain depuis cet été. L'Argentin est l'auteur de trois buts et deux passes décisives en sept matchs.

Attaquants (4) : Mamadou Niang (Marseille), Lisandro Lopez (Lyon), Bafetimbi Gomis (Lyon), Chu-Young Park (Monaco)

Depuis le début de saison, Mamadou Niang s'affirme comme le meilleur attaquant de ce championnat. Avec six buts inscrits déjà depuis le coup d'envoi du championnat, le capitaine olympien porte l'OM sur ses épaules. S'il n'est apparu qu'à quatre reprises en raison d'une blessure aux adducteurs, Lisandro Lopez a déjà marqué deux buts et démontré l'étendue de ses qualités avec Lyon. Que ce soit en pointe ou sur le flanc gauche. Passé de Saint-Etienne à Lyon cet été, Bafetimbi Gomis a retrouvé son instinct de buteur. Sans faire de vagues, l'international tricolore, rappelé d'ailleurs par Raymond Domenech, a inscrit quatre buts en huit rencontres. Enfin, Chu-Young Park mérite bien de figurer dans cet effectif. L'attaquant monégasque, auteur de deux buts et deux passes décisives en sept rencontres, fait des merveilles à la pointe de l'attaque du club de la Principauté. Au point de reléguer déjà Eidur Gudjohnsen sur le banc.

Ils auraient également pu faire partie de l'effectif :

Si nous avons retenu les 23 joueurs cités précédemment, d'autres auraient pu aussi intégrer cet effectif. On pense notamment aux gardiens marseillais Steve Mandanda, rennais Nicolas Douchez et monégasque Stéphane Ruffier, auteurs d'un début de saison plus que correct. En défense, les Marseillais Souleymane Diawara et Gabriel Heinze avaient affiché de belles promesses avant de baisser de pied. A Lille comme à Rennes, Adil Rami et Kader Mangane ont confirmé leur statut. De même que Marc Planus à Bordeaux. A Monaco, Cédric Mongongu s'est révélé. Le milieu de terrain monégasque Alejandro Alonso renaît en ce début de saison. A Lyon, Kim Källström et Miralem Pjanic sont très performants. On peut aussi parler de Jérémy Toulalan, surprenant en défense centrale. Tout comme Carlos Sanchez à Valenciennes et Benoît Pedretti à Auxerre. Le Nancéien Juliet Féret et le Rennais Sylvain Marveaux ont eux aussi montré de belles choses. C'est le cas aussi du Nancéien Issiar Dia en attaque, toujours aussi virevoltant. Le Lorientais Kevin Gameiro confirme aussi, tout comme le Valenciennois Johan Audel. Enfin, le Bordelais Marouane Chamakh et le Niçois Loïc Rémy n'ont pas à rougir de leur début de saison. Sans oublier Gonzalo Bergessio, révélation stéphanoise.

L'équipe type du début de saison 2009-10 :

Entraînée par Claude Puel, le technicien qui a su ramener l'Olympique Lyonnais sur le devant de la scène, cette équipe type disposée en 4-2-3-1 aurait fière allure. La défense, articulée autour du Lorientais Laurent Koscielny et du Montpelliérain Emir Spahic, avec le Bordelais Benoît Trémoulinas et le Nancéien Mickael Chrétien sur les côtés, se compose surtout de révélations. Au milieu de terrain en revanche, les stars de notre championnat prennent place. Derrière un duo de récupérateurs, composé d'un joueur très défensif en la personne du Bordelais Alou Diarra et d'un relayeur, le Marseillais Benoît Cheyrou, impossible de ne pas mettre à la baguette le Bordelais Yoann Gourcuff. Les côtés seraient très brésiliens avec à gauche le Monégasque Nenê et à droite le Lyonnais Michel Bastos. Enfin en pointe, s'il ne fallait en retenir qu'un dans ce système, le Marseillais Mamadou Niang semble le mieux indiqué. Dans les cages, Hugo Lloris prouve depuis le début de la saison qu'il dispose de toutes les qualités pour veiller sur cette équipe type du début de championnat.

Remplaçants :

12. Michaël Ciani (Bordeaux)
13. Aly Cissokho (Lyon)
14. Alberto Costa (Montpellier)
15. Jérôme Leroy (Rennes)
16. Grégory Coupet (Paris SG)
17. Lisandro Lopez (Lyon)
18. Bafetimbi Gomis (Lyon)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel est le meilleur joueur du 21eme siècle ?

Lionel Messi
Cristiano Ronaldo
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB