Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Niang et Lucho enflamment le Vélodrome
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 19/09/2009 à 23h49
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Marseille et Montpellier ont laissé leurs vertus défensives de côté samedi soir lors de la 6e journée de Ligue 1, pour livrer un match riche en buts et en émotions (4-2). Menacés par des Héraultais sans complexe, les hommes de Didier Deschamps hyper réalistes ont débloqué la situation avec trois buts en cinq minutes, sous l'impulsion de Niang et Lucho.

Niang et Lucho enflamment le Vélodrome

Les troupes de Louis Nicollin devront encore patienter avant de connaitre le goût de la victoire au Vélodrome. Ce n'est pas faute d'avoir essayé. Mais accusés de manquer d'efficacité face à Milan, les Marseillais ont compensé samedi soir face à Montpellier (4-2), avec un réalisme à toute épreuve. L'OM n'avait jamais marqué trois buts cette saison, elle n'a eu besoin que d'un peu plus de cinq minutes autour de la demi-heure de jeu pour battre Jourdren trois fois. Avec un Niang transcendé et un Lucho en hausse à la mène, les Olympiens ont été ballotté pendant trente minutes, avant de marquer sur leurs trois premières occasions.

Montpellier mal payé

Alors que Montano avait buté sur Mandanda puis sur le poteau sur l'action précédente (29e), Niang débordait côté gauche et centrait en retrait pour la reprise de Lucho du plat du pied droit (31e, 1-0). Puis Montano avait la balle de l'égalisation dans les pieds mais Heinze sauvait en catastrophe d'un tacle rageur (32e). Sentant le vent en sa faveur, le capitaine de l'OM sonnait la charge, slalomait entre trois défenseurs avant de battre Jourdren d'une frappe croisée (33e, 2-0). Quel festival de Niang ! Inquiet quelques secondes auparavant, le Vélodrome entrait en irruption. Abasourdis, les hommes de René Girard n'ont pas démérité mais la réussite était marseillaise. Lancé dans le dos de la défense par Lucho, Cissé aggravait le score de près (37e, 3-0).

Deux remplacements à la pause : Jeunechamp sur blessure remplacé par Collin d'un côté, Taiwo suppléé par Rool de l'autre. L'OM repartait de plus belle. Diawara plantait une quatrième banderille de la tête sur corner (51e, 4-0). La messe était dite et les Marseillais se relâchaient, se déconcentraient… et permettaient au voisin héraultais de ressortir la tête de l'eau. Montpellier sauvait l'honneur dans le dernier quart d'heure. Costa se jouait de trois Marseillais à l'entrée de la surface et décalait Belhanda pour une frappe tendue à ras de terre (75e, 4-1). Puis Camara réduisait la marque sur un penalty consécutif à une main de Cissé dans la surface (87e sp, 4-2). Un score plus en phase avec la physionomie du match. Cette victoire permet à l'OM de prendre provisoirement la 2e place avec 14 points, à deux longueurs de Bordeaux. Pas d'inquiétude pour Montpellier, 6e avec 11 points.


Ligue 1 / 6e journée
Olympique de MarseilleMontpellier HSC : 4-2 (3-0)
Stade Vélodrome
Arbitre : Olivier Thual
Buts : Lucho Gonzalez (31e), Niang (33e), Cissé (37e), Diawara (51e) – Belhanda (75e), Camara (87e sp)
Avertissements : Costa (12e), Belhanda (80e), Yangambiwa (90e)

Marseille : Mandanda - Bonnart, Diawara, Heinze, Taiwo (Rool, 46e) – Abriel, Cissé, Cheyrou, Lucho (Ben Arfa, 72e) – Niang (Morientes, 85e), Brandao. Entraîneur : Didier Deschamps

Montpellier : Jourdren - Yanga-Mbiwa, Dzodic, Spahic, Jeunechamp (Collin, 46e) - Pitau, Marveaux (Camara, 79e), Costa – Dernis (Ait Fana, 51e), Montaño, Belhanda. Entraîneur : René Girard



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel adversaire préférez-vous pour le PSG en demi-finales de la Ligue des Champions ?

Manchester City
Borussia Dortmund
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB