Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : un Bastos à moelle, Lucho et froid…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 14/09/2009 à 18h50
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, un Bastos à moelle, les Montpellier héros et le Frau-frère sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, Lucho et froid, un Bordeaux pas au goût de Blanc et Nancy n'est plus aussi séduisante. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : un Bastos à moelle, Lucho et froid…

Les valeurs en hausse

Un Bastos à moelle

En passant de Lille à Lyon cet été, Michel Bastos n'a rien perdu de ses qualités techniques. Au contraire. Le Brésilien semble même avoir ajouté à son registre une certaine force de caractère. En l'absence de Lisandro, l'ancien Lillois a porté l'OL sur ses épaules ce week-end face à Lorient. C'est notamment lui qui a offert la victoire aux Gones d'un précieux coup de tête. Avec un Bastos de cette moelle, Lyon possède des armes supplémentaires par rapport à la saison dernière. De bon augure avant de défier la Fiorentina en Ligue des Champions cette semaine.

Les Montpellier héros

Difficile à croire, mais après cinq journées de championnat, Montpellier figure sur le podium du classement. Une telle réussite provient avant tout d'un mercato estival réussi. En recrutant des vieux routiers de la Ligue 1, comme Jeunechamp, Pitau et Dernis, un solide défenseur central en la personne d'Emir Spahic, pour encadrer ses jeunes pousses prometteuses, le club héraultais a trouvé l'alliage parfait. En coulisses, le franc-parler des dirigeants montpelliérains apporte aussi un bon bol d'air frais sur ce championnat de France. A l'image de Louis Nicollin, qui n'en finit plus de clamer haut et fort qu'il n'a pas retrouvé l'élite pour disputer le maintien.

Le Frau-frère

La saison dernière, Pierre-Alain Frau n'avait pas vraiment affolé les compteurs. Un seul but à son actif. Inscrit face à Sochaux. Ce week-end, l'attaquant lillois a disputé ses premières minutes de la saison en Ligue 1. Avec un but à la clé. Et face à qui ? Face à Sochaux encore. Si le club doubiste l'inspire, celui-ci aimerait néanmoins que l'ancien Parisien se montre un peu plus reconnaissant à son égard. Car c'est à Sochaux que PAF s'est révélé aux yeux de tous. Du temps où il inscrivait plus qu'un but par saison.

A part ça ? N'en déplaise à José Mourinho, Marcelo Lippi n'était pas loin d'avoir raison en désignant la Juventus Turin comme favori pour le Scudetto. Sur le terrain de la Lazio Rome ce week-end, la Vieille Dame a une nouvelel fois prouvé que l'Inter Milan ne ferait plus cavalier seul cette saison.

Les valeurs en baisse

Lucho et froid

Didier Deschamps nous avait pourtant prévenus. Lucho Gonzalez ne serait pas le messie. Il n'empêche que ses premiers pas en Ligue 1 au Mans ce week-end étaient très attendus. Mais dans la Sarthe, l'Argentin a soufflé le chaud et le froid. Très disponible pour ses partenaires, l'ancien capitaine du FC Porto a en revanche montré une étonnante maladresse dans ses passes et ses frappes. Encore loin d'être au point, on a tout de même hâte de voir Lucho à l'oeuvre face au Milan AC en Ligue des Champions.

Un Bordeaux pas au goût de Blanc

Les Girondins ne nous avaient plus habitués à ça. Face à Grenoble dimanche, la victoire a certes été au bout, mais la manière était loin d'être au rendez-vous. Les Bordelais ont fait preuve d'une incroyable suffisance qui n'a pas du tout été du goût de Laurent Blanc. A la fin de la partie, l'entraîneur du club aquitain ne s'est pas fait prier pour le faire savoir à ses joueurs. Espérons que les Marine et Blanc affichent d'autres couleurs en Ligue des Champions ce mardi à Turin.

Nancy n'est plus aussi séduisante

Vainqueur à Valenciennes puis contre Monaco lors des deux premières journées de Ligue 1, Nancy n'est plus aussi séduisante depuis. Le club lorrain, qui semble déjà avoir rangé sa philosophie du jeu offensif au placard, a perdu de son charme. Face à Toulouse ce week-end, les hommes de Pablo Correa s'en sont extrêmement bien tirés en obtenant le point du match nul. Mais face à une formation un peu plus réaliste, Nancy n'aura sans doute plus autant de réussite.

A part ça ? Le moment tant attendu est enfin arrivé en Angleterre. Manchester City s'est offert le scalp d'un membre du Big Four. Arsenal, étrillé 4-2 ce week-end, se souviendra sans doute longtemps de son voyage dans le nord du pays.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB