Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : Hot Dogues, le Pape n’était pas un saint…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 22/06/2009 à 21h01
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, Hot Dogues, Bordeaux ne ramera plus et Rémy n'est pas sans famille sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, le Pape n'était pas un saint, le Real presse ses Oranje et Cissokho et les dents de l'amer. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : Hot Dogues, le Pape n’était pas un saint…

Les valeurs en hausse

Hot Dogues

Il n'y a pas que l'Olympique de Marseille qui fait l'actualité ces derniers jours. Le LOSC également. Dans le Nord aussi, c'était chaud. Entre un directeur général qui vire l'entraîneur, un président qui prend la place du directeur général, et un entraîneur viré réintégré par le président devenu président directeur général, le domaine de Luchin a connu pas mal de remue-ménage ces derniers jours. Mais à l'inverse de ce qui se passe dans la cité phocéenne, le club nordiste a su ramener le calme dans ses rangs. Et revenir à la raison en rappelant l'entraîneur qui a offert une qualification en coupe d'Europe à l'équipe.

Bordeaux ne ramera plus

Et de deux ! Après avoir obtenu le transfert définitif de son maître à jouer Yoann Gourcuff, les Girondins de Bordeaux ont réalisé leur deuxième gros coup du mercato en s'attachant les services de Cédric Carrasso, devenu le troisième gardien de l'équipe de France grâce à ses excellentes prestations dans les cages toulousaines tout au long de la saison. Grâce à ce renfort, certes monnayé au prix fort, les Marine et Blanc ne rameront plus comme ils ont pu le faire la saison passée avec un Ramé ou un Valverde pas toujours exempts de tout reproche. Bordeaux voulait assurer ses arrières pour conserver son titre de champion de France la saison prochaine et effectuer un joli parcours en Ligue des Champions. C'est chose faite.

Rémy n'est pas sans famille

C'est une douce sensation que doit éprouver en ce moment même Loïc Rémy. Alors que son club de l'OGC Nice souhaite absolument le conserver, celui qui est devenu international tricolore la saison passée voit l'Olympique Lyonnais, son ancien club qu'il considère encore comme sa famille, vouloir le récupérer. S'il se plaît sur la Côte d'Azur, Rémy n'a pas abandonné l'espoir de revenir un jour chez les Gones pour s'y imposer. L'occasion lui est offerte. Mais comme le garçon est de bonne famille, il ne fera pas de vagues pour rejoindre à tout prix Lyon cet été.

A part ça ? Grâce à sa victoire 2-0 sur l'Afrique du Sud lors de la Coupe des Confédérations, l'Espagne est devenue la première nation de l'histoire à aligner 15 victoires de rang. Et la Roja ne compte pas s'arrêter là.

Les valeurs en baisse

Le Pape n'était pas un saint

Pour beaucoup, il était l'homme qui avait su ramener l'Olympique de Marseille au premier plan. En même temps que de la stabilité au club. Pour ces deux raisons, il ne pouvait quitter son poste. Mais Pape Diouf avait aussi une face cachée. Plusieurs griefs ont été retenus contre lui par Robert Louis-Dreyfus et ses conseillers au moment de lui montrer la porte : ne pas respecter les statuts de l'entreprise, prendre des décisions sans l'avis du conseil de surveillance, comme la nomination de Didier Deschamps, oublier certaines réunions du conseil, gonfler certains salaires et ajouter des primes considérables pour de simples remplaçants (Kaboré, Samassa), laisser partir Gerets alors que son maintien était la priorité de RLD, adopter un comportement provocateur dans les médias... Tout cela fait beaucoup. Au final, Diouf a fini par payer la note.

Le Real presse ses Oranje

A l'image du FC Barcelone il y a quelques années, le Real Madrid a fini par ne plus vouloir de ses Néerlandais dans son effectif. Drenthe, Van der Vaart, Sneijder, Robben, Van Nistelrooy et Huntelaar sont priés de trouver un nouveau club. Ces joueurs sont pourtant dotés d'indéniables qualités, mais ils n'ont pas la carrure des galactiques voulus par Florentino Perez. Mais à vouloir s'en débarrasser à tout prix, le Real risque de perdre beaucoup d'argent dans ces transactions. Pour le plus grand bonheur des autres clubs européens, comme l'Olympique Lyonnais, prêts à faire des affaires lors de la grande braderie madrilène.

Cissokho et les dents de l'amer

Il pensait bien évoluer au grand Milan AC la saison prochaine. Son arrivée pour 15 millions d'euros en Lombardie était presque acquise. Mais la visite médicale a révélé d'importants problèmes dentaires pouvant être à l'origine de pubalgies à répétition. Résultat, le Milan a tenté d'obtenir son prêt, plutôt que son transfert définitif. Mais les Dragons, pas stupides, ont refusé. Dans la foulée, les Rossoneri ont préféré abandonner les négociations. Si son agent estime toujours que le Franco-sénégalais sera bien Milanais la saison prochaine, Cissokho, en attendant, a vraiment de quoi être amer.

A part ça ? Il se disait prêt à rester, même en Ligue 2. Mais Jérôme Alonzo avait oublié qu le FC Nantes pouvait baisser son salaire de 40%. Une décision que le gardien des Canaris n'accepte pas. L'ancien Parisien se retrouve donc sur le marché. Sans l'assurance de retrouver une place de titulaire quelque part la saison prochaine.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB