Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 29e journée
Par Nicolas Lagavardan - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 22/03/2009 à 23h25
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Une fois n'est pas coutume, un défenseur latéral a raflé la mise. L'Auxerrois Dariusz Dudka est élu «joueur de la journée» . Ruffier, Civelli, Bastos et Gameiro notamment, se sont aussi distingués à l'occasion de cette 29e journée de Ligue 1 et figurent au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 29e journée

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée» . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Equipe type de la 29e journée :

Remplaçants :

12. Souleymane Diawara (Bordeaux)
13. Yohan Mollo (Monaco)
14. Daniel Braaten (Toulouse)
15. Yoann Gourcuff (Bordeaux)
16. Hugo Lloris (Lyon)
17. Mathieu Valbuena (Marseille)
18. Ju-Young Park (Monaco)

En détails :

Le joueur de la journée : Dariusz Dudka (Auxerre)

L'attaque est parfois la meilleure défense. Dariusz Dudka a vécu une soirée faste pour un défenseur latéral gauche. L'international polonais a délivré une passe décisive pour Jelen, avant d'inscrire le but du break d'une frappe de vingt mètres puissante à ras de terre dans le petit filet de Pelé. L'Auxerrois a plié le match face au Mans en à peine vingt minutes. Une victoire qui assure quasiment le maintien à l'AJA.

Stéphane Ruffier (Monaco)

Le gardien de but monégasque a été déterminant dans la victoire de son équipe à Nancy, avec plusieurs parades de haut-vol. Au plus fort de la tempête lorraine en première période, Stéphane Ruffier a écoeuré Bérenguer (4e), Féret (11e), Macaluso et Brison (37e). Sauvé par son poteau, il a été parfait sur sa ligne et rassurant dans les airs.

Rod Fanni (Rennes)

Rod Fanni a fait honneur à sa nouvelle convocation en équipe de France, en livrant une prestation solide face à Valenciennes. Athlétique et affûté, le latéral droit de Rennes n'a rien laissé passé, il a aussi su apporter son soutien dans le couloir avec des accélérations tranchantes.

Renato Civelli (Marseille)

Revenu du diable vauvert, Renato Civelli a débloqué la situation face à Nantes. Les attaquants marseillais ne parvenant pas au but, le défenseur central argentin est venu s'imposer devant le but d'une tête plongeante rageuse. Un vrai but d'avant-centre, bonifié par une prestation défensive intéressante.

Aurélien Chedjou (Lille)

Considéré comme un milieu de terrain, Aurélien Chedjou s'en est très bien sorti en défense centrale. Le Lillois n'a rien laissé passer face à Grenoble. Il a gagné ses duels et n'a pas hésité à apporter son gabarit dans la surface adverse sur les coups de pied arrêtés.

Jean II Makoun (Lyon)

Le Camerounais a été au four et au moulin face à Sochaux. Précieux à la récupération devant une charnière inédite et bousculée, Jean II Makoun a été propre dans ses interventions. Le milieu de terrain lyonnais a connu très peu de déchet dans ses passes, il a aussi pris sa part de responsabilité, dans la relance avec plusieurs ballons en profondeur pour Benzema notamment, ou en venant apporter sa présence aux abords de la surface adverse.

Etienne Didot (Toulouse)

Etienne Didot a su forcer le destin face au PSG alors que son équipe était dominée. Plaque tournante du jeu toulousain, le milieu à tout faire a su récolter plusieurs fautes à l'expérience. Sur la première, il a délivré une offrande à Bergougnoux. Il a ajouté une deuxième passe décisive à son compteur juste avant la mi-temps, avec une nouvelle combinaison sur corner, pour Sissoko.

Boudewijn Zenden (Marseille)

Civelli et Brandao buteurs, Zenden détonateur, les ex-conspués de l'OM ont frappé fort face à Nantes. Entré en début de seconde période, Boudewijn Zenden a joué sur sa lancée du match au Parc des Princes dimanche dernier. Le milieu de terrain néerlandais est en forme en ce moment, il est impliqué sur les deux buts de son équipe, avec deux centres pour ses compères Civelli et Brandao. Son travail défensif apporte aussi un plus à l'équipe marseillaise.

Michel Bastos (Lille)

L'ailier gauche du LOSC n'a pas fui ses responsabilités pour ouvrir le score sur penalty face à Grenoble. Le Brésilien attire la lumière depuis le début de la saison, mais il sait aussi valoriser ses partenaires. Exemple parfait avec un caviar offert à Vittek pour le deuxième but alors qu'il aurait pu choisir la frappe. Danger permanent pour l'équipe adverse, Michel Bastos dispose en outre d'une précision technique chirurgicale.

Ireneusz Jelen (Auxerre)

Les deux Polonais de l'AJA étaient de sortie face au Mans. Avec Dudka, Ireneusz Jelen a aussi marqué la partie de son empreinte. Servi par son compatriote, l'attaquant auxerrois a ouvert le score d'un lob sur le gardien après avoir ridiculisé Cerdan. Beaucoup de sérénité et d'habileté chez le protégé de Jean Fernandez.

Kevin Gameiro (Lorient)

Le Merlu a été un poison constant pour St-Etienne au Moustoir. Débordant d'énergie, Kevin Gameiro a tordu les reins des défenseurs adverses et s'en sort avec deux passes décisives en une minute, sur les deux premiers buts de son équipe. L'attaquant de Lorient a encore une fois tiré son équipe vers le haut avec des chevauchées et des dribbles dévastateurs.

Classement : Bastos revient sur Sessègnon

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Bastos (Lille), Sessègnon (Paris SG) – 32 points
3. Gignac (Toulouse) – 28 points
4. Hoarau (Paris SG) – 27 points
5. Benzema (Lyon) – 22 points
6. Mandanda (Marseille) – 20 points
7. Gourcuff (Bordeaux) – 19 points
8. Lloris (Lyon) – 18 points
9. Savidan (Caen), Ben Arfa (Marseille) – 16 points
11. Pagis (Rennes), Giuly (Paris SG), Rami (Lille), Chamakh (Bordeaux) – 14 points
15. Cris, Toulalan (Lyon), Matuidi (Saint-Etienne), Cetto (Toulouse) – 13 points
19. Taiwo (Marseille), Fanni (Rennes), Makoun (Lyon), Gameiro (Lorient) – 12 points
23. Landreau, Camara (Paris SG), Zenden (Marseille), Chalmé (Bordeaux) – 11 points
27. Mathieu (Toulouse), Wendel (Bordeaux), Park (Monaco), Mangane (Rennes), Erding (Sochaux), Coulibaly (Auxerre) – 10 points
33. Diawara (Bordeaux), Didot (Toulouse), Ederson (Lyon), Simic (Monaco), Schmitz (Valenciennes), Armand (Paris SG), Cabaye (Lille), Ciani (Lorient), Hengbart, Mignot (Auxerre), Diakité (Nice), Leroy (Rennes), Feghouli (Grenoble) – 9 points
46. Planté (Caen) – 8 points
47. Fernando (Bordeaux), Abriel, Audard (Lorient), Ziani, Cheyrou (Marseille), Bisevac (Valenciennes), Paillot (Grenoble), Maïga, Cerdan (Le Mans), Jelen (Auxerre) – 7 points
57. Juninho, Boumsong (Lyon), Diarra (Bordeaux), Valbuena, Koné, Bonnart, Civelli (Marseille), Ruffier, Cufré (Monaco), Coutadeur, Stromstad (Le Mans), Vitakic (Grenoble), Balmont (Lille), Apam, Rool (Nice), Hansson, Douchez (Rennes), Mater, Penneteau (Valenciennes), Machado (Saint-Etienne), Carrasso (Toulouse), Sakho (Paris SG), Heurtebis, Alonzo, Bagayoko (Nantes), Bracigliano, Dia (Nancy), Alassane (Le Havre) – 6 points
85. Rémy (Nice), Hadji (Nancy), Helstad, Gervinho (Le Mans), Meriem (Monaco), Lesage (Le Havre), Sorin, Dudka (Auxerre) – 5 points
93. Delgado (Lyon), Rothen, Luyindula (Paris SG), Capoue (Toulouse), Letizi (Nice), Audel (Valenciennes), Béria, Emerson, Mavuba (Lille), M'Bami (Marseille), Bellion, Cavenaghi (Bordeaux), Thomert, Sow (Rennes), Obraniak (Lille), Mollo, Alonso, Meriem (Monaco), Chafni, Pedretti (Auxerre) – 4 points
113. Niang, Zubar, Civelli (Marseille), Ceara, Clément (Paris SG), Chedjou, Tafforeau, Debuchy (Lille), Jurietti, Traoré (Bordeaux), Perez, Nimani, Pokrivac, Licata, Lolo, Modesto (Monaco), Morel, Robert (Lorient), Dernis, Feindouno, Dabo, Tavlaridis, Janot (Saint-Etienne), Maréval, Faty, Capoue, Tall, Poulard, Da Rocha (Nantes), Quercia, Kahlenberg, Narry, Grichting (Auxerre), Batlles, Mainfroi, Wimbée, Moreira, Robin, César (Grenoble), Faé, Mouloungui (Nice), Mounier, Réveillère, Källström, Grosso (Lyon), Helder, André Luiz, Chrétien (Nancy), Perquis, Mikari (Sochaux), Bocanegra, M'Bia, Cheyrou (Rennes), Sirieix, Congré, Sissoko (Toulouse), Ben Khalfallah, Gomis (Caen), Revault, Gillet (Le Havre), Bouhours, Lamah (Le Mans), Lacourt (Valenciennes) – 3 points
176. Braaten (Toulouse), Briand (Rennes), Klasnic (Nantes), Brison (Nancy), Pino (Monaco), Echouafni, Hellebuyck (Nice), Pitau, Richert (Sochaux), Vahirua (Lorient), Darcheville (Valenciennes) – 2 points
187. Planus (Bordeaux), Makelele (Paris SG), Danic, Sanchez (Valenciennes), Bodmer, Fred (Lyon), Hilton, Cana, Brandao (Marseille), Oliech (Auxerre), Zerka (Nancy), Sverkos, Boudebouz (Sochaux), Barzola, Deroin, Sorbon, Nivet, Seube (Caen), Dieuze (Le Havre), Bonnet, Fofana (Toulouse), Pelé, Geder (Le Mans), Akrour, Courtois, Le Crom (Grenoble), Pierre (Nantes), Malicki, Vittek, Frau, Hazard (Lille), Gigliotti, Mirallas, Ilan (Saint-Etienne), Adriano (Monaco) – 1 point

Classement par club : Paris perd du terrain

1. Paris SG – 123 points
2. Lyon – 117 points
3. Marseille – 113 points
4. Bordeaux – 91 points
5. Lille – 87 points
6. Toulouse – 86 points
7. Rennes – 78 points
8. Auxerre – 66 points
9. Monaco – 64 points
10. Le Mans – 44 points
11. Grenoble, Lorient – 43 points
13. Nice – 40 points
14. Valenciennes, Nantes – 39 points
16. Saint-Etienne – 37 points
17. Caen – 35 points
18. Nancy – 29 points
19. Sochaux – 21 points
20. Le Havre – 18 points

C'était l'équipe type de la 29e journée de Ligue 1. Pas de championnat le week-end prochain, rendez-vous dans deux semaines pour découvrir les meilleurs joueurs et le classement de la 30e journée !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB