Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’OM remet les pendules à l’heure
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 15/03/2009 à 22h49
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Corrigé chez lui à l'aller, l'Olympique de Marseille a remis les pendules à l'heure ce dimanche soir en allant s'imposer 3 buts à 1 au Parc des Princes. L'exclusion de Zoumana Camara en début de seconde période aura été le tournant de la rencontre. Avec cette défaite, le Paris Sant-Germain laisse passer l'occasion de s'emparer de la tête du classement et perd même la 2e place au profit de l'OM.

L’OM remet les pendules à l’heure

La défaite de Lyon face à Auxerre un peu plus tôt dans la soirée avait encore conféré un peu plus d'enjeu à cette rencontre. En cas de victoire, le PSG avait l'occasion de s'emparer de la tête du classement. Mais les hommes de Paul Le Guen n'ont pas su saisir leur chance. Battus 3-1 par l'Olympique de Marseille ce dimanche soir, ils perdent même la deuxième place du classement au profit de leur adversaire du jour. Alors que le score était d'un but partout, l'exclusion de Zoumana Camara en début de seconde période aura été le tournant de la rencontre.

Les buts

- A la 24e minute, à la suite d'un ballon perdu par Makelele au milieu de terrain, Cheyrou joue long sur Brandao qui remise pour Zenden. Le Néerlandais s'infiltre dans la défense parisienne avant de tromper Landreau d'une frappe croisée du gauche à ras de terre (0-1).

- A la 43e minute, Luyindula sert Giuly à la limite du hors-jeu. L'attaquant parisien se présente seul face à Mandanda et le trompe facilement du plat du pied droit (1-1).

- A la 54e minute, à la limite de la surface de réparation, Camara fauche Zenden et est logiquement exclu. Sur le coup franc, Zenden frappe fort. Landreau, malchanceux, repousse directement sur Koné qui marque du genou gauche (1-2).

- A la 60e minute, sur un centre de Koné venu de la droite, à l'entrée de la surface, Cana contrôle de la poitrine avant de tromper Landreau d'une belle frappe croisée du droit à ras de terre (1-3).

La prestation des Parisiens

Sale soirée pour Landreau. Trois buts encaissés. Deux sur lesquels il ne peut rien et un autre sur lequel il est très malchanceux. Devant lui, Camara, en étant exclu, a été à l'origine malgré lui de la défaite de son équipe. Sakho a gagné bon nombre de ses duels. A droite, Ceara, comme lors de ses derniers matchs, a paru fatigué et a beaucoup souffert face à Zenden. De l'autre côté, Armand est sorti vainqueur de son duel face à Koné. Au milieu de terrain, le duo Makelele-Clément a récupéré de nombreux ballons avant de sombrer après le repos. Positionné milieu droit, Luyindula a fait apprécier sa qualité de passes avant le repos. Après, il fut moins en vue. Rothen aura été trop discret au cours de cette rencontre. Mears a considérablement réduit son champ d'action. Devant, Hoarau a beaucoup pesé sur la défense parisienne. Sa taille et sa technique ont causé quelques soucis à la charnière centrale olympienne. A ses côtés, Giuly a eu le mérite de remettre le PSG sur les rails en première période. Après la pause, le petit attaquant, ressentant sans doute la fatigue, est apparu moins tranchant.

La prestation des Marseillais

Soirée mitigée pour Mandanda. Vigilant dans toutes ses sorties, le portier marseillais n'a pas très bien joué le coup sur le but de Giuly en restant trop statique. Mais un arrêt spectaculaire sur une frappe de Giuly en fin de match. Devant lui, Civelli a livré un gros duel à Hoarau. Auteur d'un retour salvateur en première période pour empêcher le Réunionnais d'ouvrir le score. Hilton s'est lui aussi bien défendu mais une agression sur Giuly en début du match aurait dû lui valoir un carton rouge. A droite, Mears, qui remplaçait Bonnart, a bien tenu son couloir. A gauche, Taiwo a parfois souffert face aux prises de balles de Luyindula. Au milieu de terrain, Cheyrou a une nouvelle fois joué un rôle très intéressant en faisant le lien entre la défense et l'attaque. Cana s'est bien battu et a été récompensé par un joli but. Aligné sur le flanc droit de l'attaque, Koné a été peu en vue jusqu'à son but très chanceux. De l'autre côté, Zenden, auteur du premier but de l'OM, à l'origine du second, aura été le grand bonhomme de cette rencontre. Positionné meneur de jeu, Valbuena a beaucoup bougé et a souvent perturbé les Parisiens. Brandao, par son physique, a été intéressant dans un rôle de pivot. Auteur de la passe décisive sur le but de Zenden.

L'homme du match : Boudewijn Zenden (Marseille)

Au Parc des Princes ce soir, Boudewijn Zenden a livré une grosse prestation, notamment en première période où il fut de tous les bons coups. Virevoltant sur son côté gauche, le milieu de terrain néerlandais a causé énormément de problèmes à Ceara. Auteur de l'ouverture du score de l'OM d'un superbe but. A l'origine aussi de l'exclusion de Camara puis du but de Koné. Décisif.

La note du match : 14/20

Cette rencontre aura été riche en rebondissements. Après l'ouverture du score de Zenden, Giuly a répondu en égalisant avant le retour aux vestiaires. Puis l'exclusion de Camara a donné un tournant décisif à cette rencontre. L'OM en profitait immédiatement pour prendre l'avantage puis corser l'addition. Des événements suffisants pour donner à cette partie une note plus que correcte.

L'Olympique de Marseille a réalisé la belle opération de la 28e journée de Ligue 1. En l'emportant 3 buts à 1 au Parc des Princes ce soir, les Phocéens ravissent la deuxième place du classement au Paris Saint-Germain et reviennent à un point seulement de l'Olympique Lyonnais, qui reste leader malgré sa défaite face à Auxerre.


Ligue 1 / 28e journée
Paris SG 1-3 Marseille (1-1)
Parc des Princes (Paris)
Arbitre : M. Bertrand Layec
Buts : Giuly (43e) pour le PSG ; Zenden (24e), Koné (54e), Cana (60e) pour Marseille
Avertissements : Rothen (73e) pour le PSG ; Civelli (25e), Cana (27e), Brandao (62e) pour Marseille
Exclusion : Camara (53e)

Paris SG : Landreau – Ceara, Camara, Sakho, Armand – Luyindula, Makelele (cap.), Clément, Rothen – Giuly, Hoarau. Entr. : Paul Le Guen.

Marseille : Mandanda – Mears, Civelli, Hilton, Taiwo – Cana (cap.) (M’Bami, 79e), Cheyrou – Koné (Niang, 66e), Valbuena (Kaboré, 73e), Zenden - Brandao. Entr. : Eric Gerets.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Votre position concernant la SuperLeague ?

POUR
CONTRE
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB