Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les Verts sortent du rouge
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 08/03/2009 à 22h55
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'AS Saint-Etienne est parvenue à s'extirper de la zone des relégables dimanche soir, en clôture de la 27e journée de Ligue 1. Les Verts ont glané une victoire précieuse face à Nantes (2-1), grâce à deux buts d'Ilan en première période. Les deux équipes se retrouvent à égalité de points au classement.

Les Verts sortent du rouge

L'affiche a perdu de son lustre. Avec dix-huit titres de champion de France à eux deux, Stéphanois et Nantais se retrouvaient dans le Chaudron dimanche soir, pour un énième duel. Celui-ci était d'autant plus important que les deux équipes luttent pour ne pas descendre en Ligue 2. Sans briller, les Verts ont réalisé la bonne opération en s'imposant (2-1) logiquement face à des Canaris bien pales. Les hommes d'Elie Baup avaient pourtant ouvert le score très tôt, mais un penalty concédé bêtement et transformé par Ilan, puis une frappe splendide de ce même Ilan ont scellé le sort du match dès la demi-heure de jeu.

Les buts

- Dabo concède une faute sur Bagayoko sur l'aile gauche à hauteur de la surface. Da Rocha enroule parfaitement sa frappe du droit. Klasnic jaillit à six mètres face au but et décroise sa tête dans le petit filet opposé (5', 0-1).

- Sur une ouverture trop longue de Dabo, Moullec veut remettre à son gardien de la poitrine mais emmène le ballon de la main. L'arbitre accorde un penalty aux Verts, transformé avec sang-froid par Ilan qui croise sa frappe et prend Alonzo à contre-pied (11').

- Payet trouve Ilan dans le camp nantais. Le Brésilien n'est pas attaqué et en profite pour s'approcher de la surface avant de décrocher une frappe croisée tendue du droit de vingt-cinq mètres qui vient se loger dans la lucarne (30').

Les temps forts

- Sur un coup franc joué à deux sur l'aile droite, Machado adresse un centre fort devant le but. Moullec coupe la trajectoire au premier poteau et expédie le cuir dans la lucarne d'Alonzo. Le défenseur nantais est sauvé par l'arbitre qui refuse le but aux Verts pour une position de hors-jeu de Gomis (39').

- Gomis manque le but du KO, à la réception d'un centre en retrait de Matuidi après un bon travail de Varrault sur l'aile gauche. L'attaquant stéphanois se retrouve seul au point de penalty mais son plat du pied droit échoue dans la tribune (58').

- Les Nantais réagissent enfin depuis cinq minutes. Sur un corner obtenu par Bagayoko, Poulard prend le dessus sur Tavlaridis et décroise sa tête. Janot est battu mais le ballon vient s'écraser sur la barre transversale (81').

La prestation des Stéphanois

Janot a passé une soirée relativement tranquille, il n'a pas hésité à soulager sa défense en sortant dans les airs. En retard dans les duels, Dabo a commis trois fautes dans les premières minutes, la seconde à entraîné un but. Il s'est repris par la suite. Bayal et Tavlaridis ont parfaitement muselé Klasnic et fermé l'accès dans l'axe. Sur son côté gauche, Varrault n'a pas eu de mal à contenir Abdoun et s'est souvent porté aux avant-postes. Matuidi a couvert ses coéquipiers et comblé les espaces pour contrer l'avancée nantaise. Devant lui, Machado a distribué le jeu avec des passes parfaitement ajustées. Grosse activité pour Payet, disponible pour ses coéquipiers, accélérateur de jeu et vif balle au pied. Matsui n'a pas compté ses efforts pour une productivité assez faible au final avec de nombreux duels perdus. Rendement assez pauvre pour Gomis, malheureux techniquement et sifflé à sa sortie du terrain.

La prestation des Nantais

Alonzo n'a finalement pas grand-chose à se reprocher. Manque de concentration ou fébrilité pour Moullec, coupable d'une main mal venue dans la surface ? Le latéral nantais a ensuite marqué contre son camp mais le but a été annulé. Poulard a pris le dessus sur Gomis et éteint plusieurs situations chaudes, mais a trop reculé sur le deuxième but des Verts. A ses côtés, Pierre n'a pas pris de risques inutiles et gagné une douzaine de ballons. Guillon a tenté de prendre le couloir gauche pour joindre ses attaquants. Soirée difficile pour N'Daw dans l'entrejeu. En début de match, Da Rocha a apporté une touche technique aux Nantais qui en manquent sérieusement, il s'est éteint par la suite. Abdoun est sorti sans gloire à la 70e. De Freitas a tricoté dans l'entrejeu, s'est même parfois emballé balle au pied en enchainant roulettes et crochets. Bagayoko a souvent touché le ballon mais n'a pas su le bonifier. Klasnic a eu le mérite d'ouvrir le score. Pour le reste, l'attaquant nantais a plutôt tout raté.

L'homme du match : Ilan (St-Etienne)

Ilan a fait le métier, en prenant parfaitement les intervalles dans l'axe, entre les défenseurs et milieux nantais. Solide dans la conservation du ballon, le Brésilien est habile techniquement, comme l'atteste son doublé. Deux frappes croisées du droit ont permis aux Verts de reprendre la main face aux Canaris.

La note du match : 11/20

Une seule équipe sur le terrain pendant plus d'une heure. Un match assez pauvre techniquement entre deux équipes au rendement aléatoire et fluctuant. Loin d'un match de Ligue des Champions, ce classique du championnat de France a connu des jours meilleurs.

Très bonne opération pour les Verts. Cette victoire leur permet de se sortir de la zone des relégables, occupée depuis trois semaines. St-Etienne est désormais 17e avec 29 points, à égalité avec Nantes (16e).


Ligue 1 / 27e journée
AS Saint-Etienne – FC Nantes : 2-1 (2-1)
Stade Geoffroy-Guichard
Arbitre : Freddy Fautrel
Buts : Ilan (11’sp, 30’) - Klasnic (5’)
Avertissements : Matsui (40’), Tavlaridis (66’), Matuidi (90’+1) - Klasnic (37’), Guillon (42’), Pierre (57’)

St-Etienne : Janot – M. Dabo, Bayal, Tavlaridis, Varrault – Matuidi, Machado, Payet (Benalouane, 84’), Matsui (Mirallas, 75’) – Ilan, Gomis (Rivière, 64’). Entr. : Alain Perrin

Nantes : Alonzo - Moullec, Pierre, Poulard, Guillon – N’Daw, Da Rocha, Abdoun (Djordjevic, 71’), De Freitas – Bagayoko, Klasnic (Babovic, 86’). Entr. : Elie Baup



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB