Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon répond présent
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 24/02/2009 à 22h47
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Olympique Lyonnais est passé tout près de l'exploit face au Barça (1-1) mardi soir, en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Les coéquipiers de Juninho, buteur d'entrée sur coup-franc, ont livré une première période de très haut vol, avant de se faire rattraper par Henry à l'heure de jeu.

Lyon répond présent

L'Olympique Lyonnais a joué crânement sa chance, n'a pas refusé le combat, et aurait même pu (et dû) faire le break en première mi-temps, avant d'encaisser un but dévastateur mais néanmoins logique à l'heure de jeu face au Barça (1-1), mardi soir, en huitième de finale de la Ligue des Champions. Le public de Gerland a longtemps cru l'exploit possible. Emmenés par un Juninho de gala auteur de son 17e but en C1 (97 buts au total avec l'OL, dont 42 coup-francs), les Rhodaniens ont su pousser les Catalans dans leurs retranchements en première période, avec une débauche d'énergie énorme et plusieurs occasions franches à la clé. Les Lyonnais l'ont sans doute payé après la pause. Les hommes de Pep Guardiola ont alors posé le pied sur le ballon et permettaient à Henry de planter le couteau dans la plaie. Lyon devra marquer au match retour qui s'annonce passionnant.

Les buts

- A la lutte avec deux défenseurs, Ederson obtient un coup-franc excentré côté gauche à deux pas de la surface. Juninho prend ses responsabilités. Le gardien Valdes anticipe sur un centre mais le Brésilien loge le ballon directement dans la lucarne opposée (7', 1-0).

- Le Barça tient le ballon et obtient un corner. Piqué surgit devant le but mais voit sa tête à bout portant repoussée du poing par Lloris. Makoun puis Toulalan dégagent le danger. Sur le corner suivant tiré par Messi, Marquez dévie au premier poteau pour la tête plongeante de Henry au second (67').

Les temps forts

- Les Lyonnais emballent le match et passent tout près du break. Benzema s'échappe et se présente seul face à Valdes, mais préfère essayer de servir Keita devant le but plutôt que de tenter sa chance. Le ballon file en sortie de but (8').

- La partie est très animée. Cris tente et manque l'interception sur une passe en profondeur de Xavi. Eto'o récupère le ballon dans son dos. Lloris sort de sa ligne pour boucher l'angle et voit le tir du pointu de l'attaquant barcelonais heurter le poteau (15').

- Makoun intercepte une passe catalane et sert immédiatement Benzema dos au but à vingt mètres dans l'axe. L'attaquant français se remet dans le sens du jeu et enveloppe sa frappe du droit à ras de terre. Valdes est largement battu mais le gardien du Barça est sauvé par son poteau (27').

- Makoun concède une faute à 28 mètres face au but. Alves se charge du coup-franc et décoche une frappe enroulée du droit, détournée par Grosso. Lloris est pris à contre-pied, mais parvient quand même à retrouver ses appuis pour éviter l'égalisation d'une manchette du bras gauche (57).

- Parfaitement servi en profondeur, Benzema se détache de Piquet et se présente seul face à Valdes, mais l'arbitre assistant signale un hors-jeu imaginaire (88').

La prestation des Lyonnais

Sur son côté droit, Mensah a été impeccable face à Henry avant de baisser de régime après la pause. Solide dans les duels Cris a été très bon face à Eto'o, sauf sur une tentative d'interception qui aurait pu coûter cher. Boumsong a très bien fait son travail en couverture de Grosso et Cris, avec notamment plusieurs interventions magistrales sur Messi. Gros match pour Grosso face à Messi et Alves. L'Italien s'est donné sans compter et a même trouvé les ressources pour apporter son aide en attaque, mais ses passes ont manqué de précision. Défensivement, Juninho ne s'est pas livré face à Xavi. Offensivement, il a donné le ton d'entrée, et imprimé le rythme du jeu lyonnais. Toulalan a été un ton en dessous de ses coéquipiers jusqu'à son carton jaune qui a eu le mérite de le remettre parfaitement dans le coup pour appliquer pressing et couverture. Makoun a eu fort à faire dans l'entrejeu mais s'en est bien sorti avec un pressing puissant. Keita n'a pas pu faire la difference. Benzema a tordu les reins des défenseurs adverses avec ses démarrage fulgurants et ses contrôles orientés, mais a parfois manqué de lucidité dans le dernier geste. Coincé entre Alves, Xavi et Messi, Ederson n'a pas à rougir de sa prestation. Une grosse activité pour lui avec un repli défensif incessant et des percussions offensives. Il est sorti carbonisé à l'heure de jeu.

La prestation des Barcelonais

Valdes était en panne de confiance, il ne s'est pas rassuré. Alves a multiplié les montées sur l'aile droite, ponctuées de centres dangereux. Marquez a souffert tout au long du match, souvent à la limite de la rupture. Piqué a donc dû redoubler de vigilance. Puyol a livré un match solide défensivement, même s'il est un peu lent au démarrage. A la baguette, Xavi a orienté le jeu catalan avec brio et n'a pas rechigné à défendre. Touré a fait parler sa puissance athlétique et son punch pour récupérer de nombreux ballons et relancer proprement. Busquets a bien cravaché dans l'entrejeu et n'a pas hésité à monter devant le but. A droite, Messi a été un poison constant avec des dribles dévastateurs malgré deux défenseurs constamment sur son dos. A gauche, Henry a paru un ton en dessous de son collègue, mais a su sortir de sa boite pour marquer un but lourd de conséquence pour Lyon. Très en vue, Eto'o n'a pas cessé de proposer des solutions.

L'homme du match : Hugo Lloris

Tonique sur ses jambes et vif d'esprit, Hugo Lloris a confirmé sa forme internationale et ne peut rien sur le but. Il a multiplié les arrêts et soulagé sa défense. Le gardien de but lyonnais a permis à son équipe de ne pas s'incliner et de préserver le suspense en vue du match retour.

La note du match : 17/20

Match d'une très haute intensité entre deux équipes décidées à l'emporter. Lyonnais et Barcelonais se sont livrés un duel digne de la Ligue des Champions, avec une grosse débauche d'énergie, des techniciens habiles, des occasions de part et d'autre et un suspense de tous les diables.

Lyon est passé tout près de l'exploit mais c'est bien le Barça qui est virtuellement qualifié avant le match retour des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le 11 mars au Camp Nou.


Ligue des Champions / 8e de finale aller
Olympique Lyonnais – FC Barcelone : 1-1 (1-0)
Stade de Gerland
Arbitre : Wolfgang Stark (Allemagne)
Buts : Juninho (7’) – Henry (57’)
Avertissements : Toulalan (23’), Grosso (32’), Cris (87’) – Alves (34’), Puyol (61’), Busquets (63’)

Lyon : Lloris - Mensah, Cris, Boumsong, Grosso – Juninho (Källström, 79’), Toulalan, Makoun – Keita (Pjanic, 88’), Ederson (Delgado, 64’), Benzema. Entr. : Claude Puel

Barça : Valdes - Alves, Marquez, Piqué, Puyol - Xavi, Touré, Busquets (Keita, 77’) - Messi, Henry, Eto'o. Entr. : Josep Guardiola



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB