Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon-Barça, le face à face
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 23/02/2009 à 16h43
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le jour J est enfin arrivé. C'est aujourd'hui que l'Olympique Lyonnais a rendez-vous avec le grand FC Barcelone en 8e de finale aller de la Ligue des Champions. Si les Blaugrana font figure de grands favoris, les Gones ont peut-être un beau coup à jouer. Tour d'horizon des forces et faiblesses en présence.

Lyon-Barça, le face à face

C'est ce mardi que l'Olympique Lyonnais a rendez-vous avec le FC Barcelone en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Hormis le poste de gardien, les Blaugrana paraissent supérieurs aux Gones dans tous les domaines. Oui mais voilà, sur la forme du moment, les septuples champions de France ont peut-être un coup à jouer. Car les hommes de Claude Puel, qui restent sur trois victoires consécutives en championnat, croiseront la route de Catalans qui viennent de commettre deux faux-pas de suite en Liga. Dans la peau de l'outsider, l'OL abordera ce rendez-vous européen sans complexe face à l'ogre barcelonais.

Forme du moment : Lyon (9,5/10) – Barça (8,5/10)

Question confiance, l'avantage est clairement en faveur des Lyonnais. Alors que les Barcelonais restent sur deux contre-performances en championnat, eux qui survolaient pourtant jusque là la Liga, avec un nul face au Betis Séville puis une défaite dans le derby contre l'Espanyol Barcelone, les Gones, eux, viennent d'aligner trois victoires en Ligue 1 : contre Nice, Le Havre et Nancy ce week-end. Alors qu'on le donnait archi-favori il y a quelques semaines encore, le Barça fait aujourd'hui figure de "simple" favori. Et l'OL paraît en mesure de poser quelques problèmes à cette formation catalane. D'autant qu'à domicile, les Gones seront sans doute poussés par un Gerland en feu ce soir et ne voudront pas décevoir leur public pour "le" match de l'année. Maintenant, l'expérience est du côté du Barça, qui a l'habitude de ses grands rendez-vous alors que l'OL n'a encore jamais franchi le stade des quarts de finale en Ligue des Champions.

Entraîneur : Lyon (8/10) – Barça (8/10)

Entre Claude Puel et Josep Guardiola, difficile de dire qui prend le dessus. L'entraîneur du FC Barcelone dispute sa première saison à ce niveau. Il n'a pas encore d'expérience en Ligue des Champions, même si son riche passé de joueur parle pour lui. Mais le technicien catalan jouit d'une confiance énorme auprès de ses joueurs, lesquels n'ont de cesse de vanter ses mérites. Quant à Claude Puel, il a déjà connu un 8e de finale de C1. C'était face à Manchester United, du temps où il dirigeait le LOSC. Mais l'entraîneur lyonnais fait moins l'unanimité au sein de l'effectif rhodanien que Guardiola au Barça. Match nul à ce niveau.

Gardien : Lyon (9/10) – Barça (7/10)

Hugo Lloris, en témoigne sa prestation fournie à Nancy ce week-end, est en forme internationale. Depuis le début de la saison, le dernier rempart lyonnais n'a d'ailleurs pas connu de trou d'air, alignant les performances d'égale valeur. Complet, destiné à devenir l'un des meilleurs gardiens au monde, Lloris voudra étaler sa classe face à un cador comme le FC Barcelone. D'autant qu'en face, Victor Valdes, s'il est loin d'être dénué de qualités, suscite quelques interrogations. Performant sur sa ligne, le portier catalan l'est en revanche beaucoup moins lorsqu'il s'agit de quitter ses cages. On dit que le Barça prend beaucoup de buts sur coups de pied arrêtés. Valdes n'y est pas étranger.

Défense : Lyon (8/10) – Barça (9/10)

Depuis plusieurs mois déjà, devant Lloris, le tandem Cris-Boumsong affiche une belle solidité. Le Brésilien est revenu à son meilleur niveau et le Français semble avoir enfin trouvé une certaine régularité. A gauche, Grosso a fait taire les critiques, même s'il connaît encore quelques passages à vide défensivement. En revanche, pour l'OL, c'est à droit que le bât blesse. Clerc et Réveillère sur le carreau, Gassama pas au niveau, c'est Mensah qui dépanne. Mais difficile de savoir dans quel état, après les insultes racistes dont il a été victime il y a dix jours, se présentera le Ghanéen face aux Espagnols s'il est aligné. En 25 matchs de L1 cette saison, les Lyonnais ont encaissé 16 buts. Côté Barcelonais, si l'on parle beaucoup de la flamboyance de son attaque, sa défense n'a pourtant pas grand-chose à lui envier. Depuis le début de la saison, Marquez est l'un des tout meilleurs défenseurs du continent européen. A ses côtés, Puyol est toujours égal à lui-même. A droite, Daniel Alves n'en finit plus d'impressionner. Le Brésilien est probablement aujourd'hui le meilleur latéral droit de la planète. En revanche, dans le couloir gauche, les Blaugrana sont moins souverains, d'autant qu'ils viennent de perdre Abidal sur blessure. Mais Sylvinho ou Caceres auront à coeur de montrer qu'ils sont bien plus que de simples remplaçants. En 24 matchs de Liga cette saison, le Barça a encaissé 20 buts.

Milieu : Lyon (8/10) – Barça (9/10)

Au milieu de terrain, l'Olympique Lyonnais, avec des éléments de la trempe de Toulalan, Juninho et Källström (ou Makoun), n'a pas à rougir. Ces joueurs sont aujourd'hui largement confirmés sur la scène européenne. Oui mais voilà, en face, on trouve peut-être ce qui fait de mieux en Europe aujourd'hui. Xavi, élu meilleur joueur de l'Euro 2008, est le véritable maître à jouer ce cette formation barcelonaise. A ses côtés, Yaya Touré a atteint une dimension impressionnante depuis son arrivée au Barça. En revanche, à Gerland, le Barça sera privé de son deuxième meneur de jeu, Andres Iniesta, blessé. Un handicap ? Oui et non. Oui, parce qu'Iniesta n'a pas d'égal pour illuminer le jeu des Blaugrana, et non, parce que derrière, les remplaçants se nomment Seydou Keita ou Sergi Busquets…

Attaque : Lyon (7,5/10) – Barça (9,5/10)

En attaque, l'Olympique Lyonnais possède un joyau en la personne de Karim Benzema. A lui seul, l'attaquant rhodanien est capable de faire vivre l'enfer à la défense barcelonaise. Oui mais voilà, Benzema paraît bien seul aujourd'hui à la pointe de l'attaque du septuple champion de France. A ses côtés, Keita et Ederson sont loin du niveau de leur partenaire. En L1 cette saison, les Lyonnais ont inscrit 35 buts, dont 12 pour le seul Benzema. En revanche, au FC Barcelone, on frôle la perfection. Le génial Messi n'est plus à présenter, capable de faire voler en éclats une défense adverse au moindre ballon touché. Eto'o, auteur de 23 buts en autant de matchs de Liga cette saison, est en état de grâce. Quant à Henry, il s'est enfin accommodé de son rôle d'ailier gauche et a retrouvé une bonne partie de ses sensations londoniennes. En 24 matchs de Liga cette saison, le Barça a déjà inscrit 71 buts (23 pour Eto'o, 16 pour Messi et 12 pour Henry) !

Banc : Lyon (6/10) – Barça (9/10)

Comme pour l'attaque, le banc du Barça paraît nettement supérieur à celui de l'Olympique Lyonnais. Notamment pour ce qui concerne le milieu de terrain et l'attaque. Quand les Gones ont pour remplaçants Pjanic, César Delgado, Mounier ou Piquionne, les Blaugrana, eux, peuvent compter en cours de match sur des garçons comme Busquets (s'il n'est pas titulaire), Hleb, Gudjohnsen ou encore Bojan. Un banc de touche où l'OL irait bien chercher quelques titulaires…

Bilan : Lyon (8/10) – Barça (8,6/10)

Vous l'aurez compris, à quelques heures de ce huitième de finale aller de Ligue des Champions, l'avantage est clairement en faveur du FC Barcelone. Si les Blaugrana paraissent supérieurs dans tous les domaines, sauf peut-être celui concernant le poste de gardien, les Lyonnais peuvent tout de même croire en leurs chances avant de croiser la route de l'ogre catalan. Car pour ce qui est de la confiance, les Gones prennent le meilleur sur les Barcelonais. Si le Barça reste sur deux contre-performances en championnat, les Lyonnais sont eux sur la pente ascendante. Et comme ils abordent ce rendez-vous dans la peau de l'outsider, les hommes de Claude Puel disputeront cette partie sans complexe. De quoi atténuer quelque peu la différence de valeur entre les deux formations.

Le match des déclarations

Karim Benzema (attaquant de l'Olympique Lyonnais) : «Il y a quelque chose de beau à faire. Dans nos têtes, on a conscience qu'on peut frapper un grand coup. Les adversaires du Barça ont tendance à se contenter de défendre. Et puis au premier but encaissé, ça s'accélère. Ils en prennent un deuxième, puis un troisième. Et ensuite, les Catalans déroulent. Il faudra conserver un bloc défensif solide.»

Carles Puyol (défenseur du FC Barcelone) : «Contre l'Espanyol, on a mal joué mais la confiance est intacte. On croit toujours en notre football et on ne changera rien à tout ce qui nous a permis d'en arriver là. Nous ne serons pas favoris lors de ce huitième de finale, ce sera du 50-50. Mais à Lyon, on va revoir le vrai Barça.»

Cris (défenseur de l'Olympique Lyonnais) : «J'ai beaucoup de respect pour Barcelone, mais on sera à onze contre onze. On n'a pas à avoir peur. Je ne connais pas la peur sur un terrain. Nous aussi, on est une grande équipe.»

Joan Laporta (président du FC Barcelone) : «Benzema est un avant-centre extrêmement performant. Son sens du but lui permet de concrétiser la maîtrise collective des Lyonnais. Mais Benzema ne constitue pas la seule menace. A l'OL, le danger vient de partout. Nous devons nous méfier de Lyon.»

Les équipes probables

Lyon : Lloris – Mensah, Cris, Boumsong, Grosso – Juninho, Toulalan, Källström (ou Makoun) – Keita (ou César Delgado), Benzema, Ederson.

Barcelone : Valdes – Daniel Alves, Marquez, Puyol (ou Piqué), Sylvinho (ou Puyol) – Xavi, Touré, Keita (ou Busquets) – Messi, Eto'o, Henry.

Après le match aller ce mardi à Gerland, les deux équipes se retrouveront au Camp Nou le mercredi 11 mars prochain pour le match retour. On saura alors qui de l'OL ou du Barça disputera les quarts de finale de la Ligue des Champions.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB