Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 25e journée
Par Nicolas Lagavardan - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 22/02/2009 à 23h19
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En forme internationale, Hugo Lloris a été décisif face à Nancy. Le gardien lyonnais est élu «joueur de la journée» . Matuidi, Bastos, Erding et Delgado notamment se sont aussi distingués à l'occasion de cette 25e journée et figurent au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 25e journée

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée» . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Equipe type de la 25e journée :

Remplaçants :

12. Olivier Sorin (Auxerre)
13. Rod Fanni (Rennes)
14. Nicolas Seube (Caen)
15. Stéphane Sessègnon (Paris SG)
16. Alexandre Bonnet (Toulouse)
17. Jean-Michel Lesage (Le Havre)
18. Vaclav Sverkos (Sochaux)

En détails :

Le joueur de la journée : Hugo Lloris (Lyon)

Le gardien de but lyonnais est en grande forme et l'a encore prouvé à Nancy, en repoussant en particulier le penalty d'Hadji. Sans doute le tournant du match. L'ampleur de son allonge sur cette action prouve qu'Hugo Lloris est en confiance, prêt pour les prochaines échéances de l'OL et peut-être aussi celles des Bleus. L'international français a été irréprochable à Marcel Picot, sur sa ligne comme dans les airs. Un maillon fort des Gones, très sécurisant pour ses défenseurs et son équipe en général.

Petter Hansson (Rennes)

Le défenseur central du Stade Rennais a encore montré l'exemple à Nice, au cours d'un match âpre longtemps bloqué. Petter Hansson a su anéantir les maigres espoirs niçois en repoussant le danger à plusieurs reprises, dans les pieds de Loïc Rémy à la 88e par exemple. Le Suédois ne porte pas le brassard de capitaine pour rien.

Cris (Lyon)

Le Policier de Lyon a tenu son rang à Nancy. Présent dans les duels, le défenseur central brésilien a aussi été décisif devant le but adverse en inscrivant de la tête le premier but de l'OL. Cris a retrouvé son niveau de jeu qui lui permet d'intervenir des deux côtés du terrain.

Cédric Hengbart (Auxerre)

Cédric Hengbart devient petit à petit un habitué de l'équipe type. Le latéral droit d'Auxerre a de nouveau fourni une prestation solide et pleine au Havre, où la victoire de son équipe était impérative. Bon dans les duels avec notamment des tacles appliqués et précis, l'ancien Caennais bénéficie peut-être aussi de la concurrence moyenne à son poste en Ligue 1.

Roland Lamah (Le Mans)

Son entraîneur ayant placé trois joueurs dans l'axe de la défense, le latéral belge du Mans a eu le loisir de coulisser sur tout le flanc gauche. Présent défensivement pour contenir les offensives adverses, Roland Lamah a su se projeter rapidement vers l'avant et s'illustrer en donnant notamment un tour de rein au Marseillais Julien Rodriguez.

Jonathan Lacourt (Valenciennes)

L'ancien Lensois enchaine les matchs depuis plusieurs semaines et Valenciennes est invaincu en 2009. L'arrivée de Jean-Claude Darcheville a certes redoré le moral des hommes d'Antoine Kombouaré, mais les prestations du milieu de terrain y sont aussi pour beaucoup. Le jeune Jonathan Lacourt a encore prouvé à Toulouse que son volume de jeu, son abatage défensif et ses relais vers l'avant permettent de densifier l'entrejeu valenciennois.

Blaise Matuidi (St-Etienne)

Le capitaine des Verts a encore une fois été au four et au moulin face à Bordeaux. Blaise Matuidi est un leader sur le terrain et propose un éventail intéressant. Présent à la récupération et à l'orientation du jeu, le milieu de terrain stéphanois a aussi débloqué le score d'une frappe magistrale dans la lucarne d'un Mathieu Valverde scotché.

César Delgado (Lyon)

Le décalage est souvent venu de César Delgado à Nancy. De retour de blessure et positionné sur l'aile droite, le meneur de jeu argentin de l'OL n'a joué qu'une heure. Mais il a confirmé sa montée en puissance en distillant de bons ballons et en remportant les duels. Sa technique balle au pied est un atout pour Lyon.

Michel Bastos (Lille)

Michel Bastos est passé d'un couloir à l'autre avec toujours autant d'aisance technique et de lucidité dans ses choix. Passeur décisif, le Brésilien a été le poison numéro un de l'ASM, avec une grande variété dans le jeu et une disponibilité permanente. Il n'a pas non plus rechigné à défendre.

Kevin Gameiro (Lorient)

Kevin Gameiro a encore fait parler la poudre face à Sochaux. L'attaquant lorientais pensait sans doute avoir fait le plus dur en ouvrant la marque au terme d'un slalom magistral au coeur de la défense avant d'ajuster Teddy Richert. Un but qui aurait fait le tour du monde s'il avait été l'oeuvre de Lionel Messi.

Mevlut Erding (Sochaux)

L'attaquant sochalien a inscrit un but très important à Lorient dans les dernières secondes. Servi dans la profondeur, Mevlut Erding a fait preuve de sang froid pour ajuster Fabien Audard dans un angle fermé et offrir trois points précieux à Sochaux. La marque des grands attaquants, puisque l'international turc avait auparavant passé son temps à attendre sa chance. Il n'avait pourtant eu de cesse de proposer des solutions avec des appels de balle, et d'aider ses coéquipiers à la tâche défensive.

Classement : la course au podium reste indécise

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Sessègnon (Paris SG) – 29 points
2. Bastos (Lille), Gignac (Toulouse) – 25 points
4. Benzema (Lyon), Hoarau (Paris SG) – 22 points
6. Mandanda (Marseille) – 20 points
7. Gourcuff (Bordeaux) – 18 points
8. Savidan (Caen), Ben Arfa (Marseille) – 16 points
10. Lloris – 14 points
11. Toulalan (Lyon), Matuidi (Saint-Etienne), Cetto (Toulouse) – 13 points
14. Cris (Lyon), Taiwo (Marseille) – 12 points
16. Chalmé (Bordeaux), Pagis (Rennes), Rami (Lille) – 11 points
19. Wendel (Bordeaux), Mangane (Rennes), Coulibaly (Auxerre), Giuly (Paris SG) – 10 points
23. Mathieu (Toulouse), Makoun, Ederson (Lyon), Park, Simic (Monaco), Schmitz (Valenciennes), Armand (Paris SG), Cabaye (Lille), Gameiro, Ciani (Lorient), Hengbart, Mignot (Auxerre), Diakité (Nice), Feghouli (Grenoble), Erding (Sochaux) – 9 points
38. Fanni (Rennes), Diawara, Chamakh (Bordeaux), Planté (Caen) – 8 points
42. Fernando (Bordeaux), Abriel, Audard (Lorient), Ziani (Marseille), Bisevac (Valenciennes), Maïga (Le Mans) – 7 points
48. Juninho, Boumsong (Lyon), Koné, Bonnart (Marseille), Cufré (Monaco), Coutadeur, Stromstad, Cerdan (Le Mans), Vitakic (Grenoble), Balmont (Lille), Apam, Rool (Nice), Hansson, Leroy, Douchez (Rennes), Penneteau (Valenciennes), Machado (Saint-Etienne), Carrasso, Didot (Toulouse), Camara, Sakho, Landreau (Paris SG), Heurtebis, Bagayoko (Nantes), Bracigliano, Dia (Nancy) – 6 points
75. Valbuena (Marseille), Rémy (Nice), Hadji (Nancy), Meriem (Monaco), Alonzo (Nantes), Lesage, Alassane (Le Havre) – 5 points
82. Delgado (Lyon), Luyindula (Paris SG), Capoue (Toulouse), Letizi (Nice), Audel (Valenciennes), Béria, Emerson, Mavuba (Lille), M'Bami, Cheyrou (Marseille), Bellion, Cavenaghi (Bordeaux), Thomert, Sow (Rennes), Obraniak (Lille), Alonso, Meriem (Monaco), Gervinho (Le Mans), Pedretti (Auxerre) – 4 points
101. Niang, Zenden, Zubar (Marseille), Ceara, Clément (Paris SG), Tafforeau, Debuchy (Lille), Diarra, Jurietti, Traoré (Bordeaux), Perez, Nimani, Pokrivac, Ruffier, Licata (Monaco), Morel, Robert (Lorient), Dernis, Feindouno, Dabo, Tavlaridis, Janot (Saint-Etienne), Maréval, Faty, Capoue, Tall, Poulard, Da Rocha (Nantes), Quercia, Narry, Grichting (Auxerre), Batlles, Mainfroi, Wimbée, Moreira, Robin, César, Paillot (Grenoble), Faé, Mouloungui (Nice), Mounier, Réveillère, Källström, Grosso (Lyon), Helder, André Luiz, Chrétien (Nancy), Perquis (Sochaux), M'Bia (Rennes), Congré, Sissoko (Toulouse), Ben Khalfallah, Gomis (Caen), Revault, Gillet (Le Havre), Bouhours, Lamah (Le Mans), Lacourt, Mater (Valenciennes) – 3 points
160. Klasnic (Nantes), Brison (Nancy), Pino (Monaco), Echouafni, Hellebuyck (Nice), Helstad (Le Mans), Kahlenberg (Auxerre), Pitau, Richert (Sochaux), Cheyrou (Rennes), Vahirua (Lorient) – 2 points
171. Planus (Bordeaux), Rothen, Makelele (Paris SG), Danic, Sanchez, Darcheville (Valenciennes), Briand (Rennes), Bodmer, Fred (Lyon), Hilton (Marseille), Jelen, Oliech, Chafni, Sorin (Auxerre), Zerka (Nancy), Sverkos, Boudebouz (Sochaux), Barzola, Deroin, Sorbon, Nivet, Seube (Caen), Dieuze (Le Havre), Bonnet, Fofana, Braaten (Toulouse), Pelé, Geder (Le Mans), Akrour, Courtois, Le Crom (Grenoble), Pierre (Nantes), Frau, Hazard (Lille), Gigliotti, Mirallas (Saint-Etienne), Adriano (Monaco) – 1 point

Classement par club : Lyon seul en tête

1. Lyon – 109 points
2. Paris SG – 99 points
3. Marseille – 90 points
4. Bordeaux – 78 points
5. Lille, Toulouse – 75 points
7. Rennes – 61 points
8. Monaco – 50 points
9. Auxerre – 47 points
10. Nice, Lorient – 40 points
12. Le Mans, Grenoble – 39 points
14. Nantes – 38 points
15. Saint-Etienne – 36 points
16. Caen, Valenciennes – 35 points
18. Nancy – 29 points
19. Sochaux, Le Havre – 17 points

C'était l'équipe type de la 25e journée de Ligue 1. A la semaine prochaine pour découvrir les meilleurs joueurs et le classement de la 26e journée !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Si un Français devait gagner le Ballon d'Or, qui le mériterait le plus ?

Varane
Griezmann
Mbappé

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB