Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 24e journée
Par Pierre-Damien Lacourte - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 15/02/2009 à 23h24
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Honorato Ederson a été le grand artisan de la victoire lyonnaise face au Havre ce week-end. Le Brésilien est élu «joueur de la journée» . Audard, Sakho, Clément, Feghouli, Dia et Gignac notamment se sont aussi distingués à l'occasion de cette 24e journée et figurent au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 24e journée

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée» . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Equipe type de la 24e journée :

Remplaçants :

12. Jean-Alain Boumsong (Lyon)
13. Mauro Cetto (Toulouse)
14. Jean II Makoun (Lyon)
15. Kamel Chafni (Auxerre)
16. Stéphane Ruffier (Monaco)
17. Mathieu Valbuena (Marseille)
18. Ivan Klasnic (Nantes)

En détails :

Le joueur de la journée : Honorato Ederson (Lyon)

Lors du match opposant l'Olympique Lyonnais au Havre, Honorato Ederson aura été le meilleur joueur sur le terrain. Au four et au moulin durant toute la rencontre, le milieu de terrain brésilien a livré un grand match. L'ancien Niçois eut également le mérite d'ouvrir le score pour les Gones, en mettant dans le vent Sambou puis en trompant Revault. Ederson monte en puissance au fil des semaines, au point de devenir petit à petit un titulaire indiscutable dans l'esprit de Claude Puel.

Fabien Audard (Lorient)

A Caen, les Lorientais sont parvenus à prendre le point du match nul en grande partie grâce à Fabien Audard. En Normandie, le portier des Merlus a multiplié les parades décisives, notamment en seconde période devant Eluchans et Ben Khalfallah. Un gros match sorti par l'ancien Monégasque face aux Malherbistes.

Cédric Hengbart (Auxerre)

Le latéral droit de l'AJ Auxerre n'est pas pour rien dans la victoire de sa formation face au LOSC ce week-end. Face à lui, Cédric Hengbart avait pourtant un sérieux client en la personne du Brésilien Michel Bastos. Mais le défenseur bourguignon s'est parfaitement acquitté de sa tâche et a aussi très souvent pris son couloir en phase offensive.

Bostjan César (Grenoble)

Le Grenoble Foot 38 ne s'est pas trompé en faisant signer cet hiver Bostjan César. A Bordeaux ce week-end, le défenseur slovène a prouvé qu'il était loin d'être dénué de qualités. Défensivement, l'ancien Marseillais a très souvent réussi à museler Fernando Cavenaghi et Marouane Chamakh, ce qui n'est pas un mince exploit. Et offensivement, César a inscrit le but, certes hors-jeu, égalisateur en fin de partie. Du bon travail.

Mamadou Sakho (Paris SG)

Mamadou Sakho a dignement fêté ses 19 ans en inscrivant le premier but de sa formation face à Saint-Etienne samedi soir. Opportuniste, le jeune défenseur du Paris Saint-Germain ne s'est pas fait prier pour ouvrir le score. Par ailleurs, intraitable dans les duels et propre dans ses relances. Cela devient une habitude.

Fabio Grosso (Lyon)

Il est vrai que le champion du monde italien a profité de la faiblesse de l'opposition adverse pour livrer l'un de ses meilleurs matchs sous le maillot lyonnais cette saison. Très sobre défensivement, Fabio Grosso a très souvent pris son couloir pour apporter le surnombre offensivement face au Havre. Son pied gauche est toujours aussi précis. Du bon Grosso.

Sofiane Feghouli (Grenoble)

Au stade Jacques Chaban-Delmas samedi soir, le jeune Grenoblois a livré une énorme prestation. Sur le flanc droit de l'attaque iséroise, Sofiane Feghouli a fait apprécier toutes ses qualités techniques. Avec un tir sur le poteau et un autre sur la barre transversale, le Grenoblois n'était pas loin d'offrir la victoire aux siens.

Emerse Faé (Nice)

Au Mans, Emerse Faé a su remettre ses partenaires dans le sens de la marche. Le milieu de terrain ivoirien est le grand artisan de la victoire de l'OGC Nice. Dans la Sarthe, l'ancien Nantais a notamment livré une seconde période énorme. Très présent dans les duels, Faé s'est surtout distingué en inscrivant un but plein de détermination.

Jérémy Clément (Paris SG)

A la sortie de la victoire du Paris Saint-Germain face à Saint-Etienne samedi soir, on a mieux compris pourquoi Paul Le Guen tenait absolument à aligner Jérémy Clément, malgré une fracture de la main. Contre les Verts, le milieu de terrain parisien a récupéré un nombre incalculable de ballons et s'est toujours efforcé de les rendre propres. Inscrit en outre le but de la victoire pour le club de la capitale d'une belle tête piquée.

Issiar Dia (Nancy)

Au stade de la Route de Lorient, le petit attaquant nancéien aura été un véritable poison pour la défense rennaise. Sa vitesse a notamment fait beaucoup de mal à la charnière centrale bretonne, certes puissante mais lourde, Hansson-Mangane. Auteur de la passe décisive pour Hadji.

André-Pierre Gignac (Toulouse)

Esseulé à la pointe de l'attaque toulousaine à Sochaux, André-Pierre Gignac s'est battu comme un beau diable. Le meilleur buteur du championnat n'a eu de cesse d'harceler la défense des Lionceaux. Au stade Bonal, l'ancien Lorientais a inscrit le but de la victoire à la suite d'un exploit individuel. Son 15e de la saison.

Classement : Gignac mène la chasse

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Sessègnon (Paris SG) – 28 points
2. Gignac (Toulouse) – 25 points
3. Benzema (Lyon), Bastos (Lille), Hoarau (Paris SG) – 22 points
6. Mandanda (Marseille) – 20 points
7. Gourcuff (Bordeaux) – 18 points
8. Savidan (Caen), Ben Arfa (Marseille) – 16 points
10. Toulalan (Lyon), Cetto (Toulouse) – 13 points
12. Taiwo (Marseille) – 12 points
13. Chalmé (Bordeaux), Pagis (Rennes), Rami (Lille) – 11 points
16. Wendel (Bordeaux), Mangane (Rennes), Coulibaly (Auxerre), Matuidi (Saint-Etienne), Giuly (Paris SG) – 10 points
21. Mathieu (Toulouse), Cris, Makoun, Ederson (Lyon), Park, Simic (Monaco), Schmitz (Valenciennes), Armand (Paris SG), Cabaye (Lille), Ciani (Lorient), Mignot (Auxerre), Diakité (Nice), Feghouli (Grenoble) – 9 points
34. Diawara, Chamakh (Bordeaux), Planté (Caen) – 8 points
37. Fernando (Bordeaux), Abriel, Audard (Lorient), Fanni (Rennes), Ziani (Marseille), Bisevac (Valenciennes), Maïga (Le Mans) – 7 points
44. Juninho, Lloris, Boumsong (Lyon), Koné, Bonnart (Marseille), Cufré (Monaco), Gameiro (Lorient), Coutadeur, Stromstad, Cerdan (Le Mans), Vitakic (Grenoble), Balmont (Lille), Apam, Rool (Nice), Leroy, Douchez (Rennes), Penneteau (Valenciennes), Machado (Saint-Etienne), Carrasso, Didot (Toulouse), Camara, Sakho, Landreau (Paris SG), Heurtebis, Bagayoko (Nantes), Bracigliano, Dia (Nancy), Erding (Sochaux), Hengbart (Auxerre) – 6 points
73. Valbuena (Marseille), Rémy (Nice), Hadji (Nancy), Meriem (Monaco), Alonzo (Nantes), Alassane (Le Havre) – 5 points
79. Luyindula (Paris SG), Capoue (Toulouse), Letizi (Nice), Audel (Valenciennes), Béria, Emerson, Mavuba (Lille), M'Bami, Cheyrou (Marseille), Bellion, Cavenaghi (Bordeaux), Thomert, Sow (Rennes), Lesage (Le Havre), Obraniak (Lille), Alonso, Meriem (Monaco), Gervinho (Le Mans), Pedretti (Auxerre) – 4 points
98. Niang, Zenden, Zubar (Marseille), Ceara, Clément (Paris SG), Tafforeau, Debuchy (Lille), Diarra, Jurietti, Traoré (Bordeaux), Perez, Nimani, Pokrivac, Ruffier, Licata (Monaco), Morel, Robert (Lorient), Dernis, Feindouno, Dabo, Tavlaridis, Janot (Saint-Etienne), Maréval, Faty, Capoue, Tall, Poulard, Da Rocha (Nantes), Quercia, Narry, Grichting (Auxerre), Batlles, Mainfroi, Wimbée, Moreira, Robin, César, Paillot (Grenoble), Faé, Mouloungui (Nice), Mounier, Réveillère, Källström, Grosso (Lyon), Helder, André Luiz, Chrétien (Nancy), Perquis (Sochaux), M'Bia, Hansson (Rennes), Congré, Sissoko (Toulouse), Ben Khalfallah, Gomis (Caen), Revault, Gillet (Le Havre), Bouhours (Le Mans), Mater (Valenciennes) – 3 points
156. Klasnic (Nantes), Brison (Nancy), Pino (Monaco), Echouafni, Hellebuyck (Nice), Helstad (Le Mans), Kahlenberg (Auxerre), Pitau, Richert (Sochaux), Cheyrou (Rennes), Vahirua (Lorient) – 2 points
167. Planus (Bordeaux), Rothen, Makelele (Paris SG), Danic, Sanchez, Darcheville (Valenciennes), Briand (Rennes), Bodmer, Fred, Delgado (Lyon), Hilton (Marseille), Jelen, Oliech, Chafni (Auxerre), Zerka (Nancy), Boudebouz (Sochaux), Barzola, Deroin, Sorbon, Nivet (Caen), Dieuze (Le Havre), Fofana, Braaten (Toulouse), Pelé, Geder (Le Mans), Akrour, Courtois, Le Crom (Grenoble), Pierre (Nantes), Frau, Hazard (Lille), Gigliotti, Mirallas (Saint-Etienne), Adriano (Monaco) – 1 point

Classement par club : Lyon et Paris au coude à coude

1. Lyon, Paris SG – 98 points
3. Marseille – 90 points
4. Bordeaux – 78 points
5. Toulouse – 74 points
6. Lille – 72 points
7. Rennes – 57 points
8. Monaco – 50 points
9. Auxerre – 43 points
10. Nice – 40 points
11. Grenoble – 39 points
12. Nantes – 38 points
13. Lorient – 37 points
14. Le Mans – 36 points
15. Caen – 34 points
16. Saint-Etienne – 33 points
17. Valenciennes – 32 points
18. Nancy – 29 points
19. Le Havre – 16 points
20. Sochaux – 13 points

C'était l'équipe type de la 24e journée de Ligue 1. A la semaine prochaine pour découvrir les meilleurs joueurs et le classement de la 25e journée !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB