Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 23e journée
Par Nicolas Lagavardan - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 08/02/2009 à 23h31
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Tonitruant à Nantes, le meneur de jeu parisien Stéphane Sessègnon est élu «joueur de la journée» . Janot, Luyindula, Alassane, Makoun et Sissoko notamment se sont aussi distingués à l'occasion de cette 23e journée et figurent au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 23e journée

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée» . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Equipe type de la 23e journée :

Remplaçants :

12. Steve Mandanda (Marseille)
13. Benoît Pédretti (Auxerre)
14. Claude Makelele (Paris SG)
15. Ederson (Lyon)
16. Pierre-Alain Frau (Lille)
17. Ludovic Giuly (Paris SG)
18. André-Pierre Gignac (Toulouse)

En détails :

Le joueur de la journée : Stéphane Sessègnon (Paris SG)

Stéphane Sessègnon est élu meilleur «joueur de la journée» pour la deuxième fois d'affilée. Le milieu de terrain offensif droit du Paris Saint-Germain a éclaboussé le match de son talent à Nantes. Rampe de lancement sur deux des trois premiers buts de son équipe à la Beaujoire, le Béninois a aussi porté l'estocade en inscrivant le quatrième d'une très belle frappe de vingt mètres. Puissant et inspiré, Sessègnon a étalé toute sa palette technique, avec des passes justes, des accélérations, des dribbles percutants, des frappes cadrées…

Jérémie Janot (St-Etienne)

Steve Savidan a dû en faire des cauchemars. L'attaquant de Caen est tombé sur un os à Geoffroy Guichard. Jérémie Janot a parfaitement joué son rôle de dernier rempart des Verts, malgré deux buts encaissés au final. Décisif par deux fois face à l'attaquant normand, le gardien de St-Etienne a permis à son équipe de rester dans le coup au moment où elle prenait le bouillon. L'ASSE n'aurait pas pu prétendre à la victoire sans son concours.

Cédric Hengbart (Auxerre)

Jean Fernandez ne pensait peut-être pas à lui pour débloquer la situation. Mais c'est bien le défenseur latéral droit d'Auxerre qui a mis fin à la série de quatre matchs sans inscrire de but de son équipe. Très propre dans ses interventions défensives, Cédric Hengbart a placé l'AJA sur orbite d'un but de la tête avant la mi-temps, dont les Nancéiens ne se sont jamais remis.

Adama Coulibaly (Auxerre)

Titulaire indiscuté de la charnière centrale auxerroise, Adama Coulibaly a une fois encore livré un match très solide à Nancy. Sobre et puissant, le Malien a su contrecarrer les rares incursions lorraines.

Cris (Lyon)

Cris s'est logiquement imposé comme le patron de la défense lyonnaise, amoindrie par l'absence des deux latéraux habituellement titulaires. Le Brésilien a livré un match sérieux à Nice. Le défenseur central de l'OL a su couper les trajectoires pour anéantir les velléités de Loïc Rémy notamment. Présent dans les duels aériens, il a fait parler sa science du placement et a bien failli inscrire un but de la tête, mais le ballon a été repoussé sur sa ligne par un Aiglon.

Taye Taïwo (Marseille)

Premier attaquant de son équipe, Taye Taiwo a souvent joué au poste d'ailier gauche avec des débordements et des centres dangereux face à Bordeaux en première période. Le latéral gauche nigérian a aussi opéré un retour gagnant dans les pieds de Jussiê après la pause, alors que le score était encore de 0-0. Décisif.

Jean II Makoun (Lyon)

Souvent critiqué cette saison, Jean II Makoun a remis les pendules à l'heure à Nice. Le milieu de terrain lyonnais était au four et au moulin, tirant toute son équipe vers le haut. Outre son abatage défensif et son pressing dans l'entrejeu, le Camerounais s'est fendu d'un doublé qui rapporte trois points à son équipe. Insatiable, Makoun est même passé à deux doigts du triplé dans les dernières secondes.

Moussa Sissoko (Toulouse)

Le milieu de terrain du TFC a tout simplement été décisif face au Mans. Buteur au sang froid au terme d'une belle course, Moussa Sissoko a su mettre la première frappe cadrée du match au fond des filets. L'international Espoirs français a aussi adressé une passe décisive à son meilleur artilleur, André-Pierre Gignac, pour le deuxième et dernier but de la partie. Son gros volume de jeu a permis à Toulouse de prendre les commandes dans l'entrejeu et de ne laisser aucun espoir aux Sarthois.

Amadou Alassane (Le Havre)

Positionné sur l'aile gauche au coup d'envoi, Amadou Alassane a joué un bien mauvais tour à Rennes en inscrivant l'unique but du match à la dernière minute. Très actif dans son couloir, l'attaquant du Havre a tiré son équipe vers le haut. De retour aux avant-postes, le meilleur buteur du HAC a su faire preuve de sang froid au moment d'ajuster Nicolas Douchez au terme d'un bel enchaînement : contrôle de la poitrine dans la course et frappe enchaînée. Son tour d'honneur après le coup de sifflet final était mérité et a été salué comme il se doit par les supporters.

Péguy Luyindula (Paris SG)

A l'origine du premier but de Ludovic Giuly avant de lui offrir le doublé sur un plateau, Péguy Luyindula a su parfaitement trouver son compère du front. L'attaquant du PSG a fait oublier l'absence de Guillaume Hoarau à Nantes, et prouvé qu'il a sa place dans le onze de Paul Le Guen. Ses appels incessants ont fait déchanter les Canaris, ce qui lui a notamment permis de marquer un but amplement mérité au vu des efforts déployés.

Karim Benzema (Lyon)

Malgré son pénalty moyennement bien tiré pour la grande joie de David Ospina, Karim Benzema est reparti de Nice avec un but et une passe décisive à son crédit. Percutant, vif, généreux dans l'effort et altruiste, l'attaquant lyonnais a débloqué son compteur après trois matchs de disette en championnat. Il a largement contribué au succès de l'OL qui conserve par ce biais la tête de Ligue 1.

Classement : Sessègnon prend le large

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Sessègnon (Paris SG) – 28 points
2. Benzema (Lyon), Gignac (Toulouse), Bastos (Lille), Hoarau (Paris SG) – 22 points
6. Mandanda (Marseille) – 20 points
7. Gourcuff (Bordeaux) – 18 points
8. Savidan (Caen), Ben Arfa (Marseille) – 16 points
10. Toulalan (Lyon) – 13 points
11. Taiwo (Marseille), Cetto (Toulouse) – 12 points
13. Chalmé (Bordeaux), Pagis (Rennes), Rami (Lille) – 11 points
16. Wendel (Bordeaux), Mangane (Rennes), Coulibaly (Auxerre), Matuidi (Saint-Etienne), Giuly (Paris SG) – 10 points

21. Mathieu (Toulouse), Cris (Lyon), Park, Simic (Monaco), Schmitz (Valenciennes), Armand (Paris SG), Cabaye (Lille), Ciani (Lorient), Mignot (Auxerre), Diakité (Nice) – 9 points
31. Diawara, Chamakh (Bordeaux), Planté (Caen), Makoun (Lyon) – 8 points
35. Fernando (Bordeaux), Abriel (Lorient), Fanni (Rennes), Ziani (Marseille), Bisevac (Valenciennes), Maïga (Le Mans) – 7 points
41. Juninho, Lloris (Lyon), Koné, Bonnart (Marseille), Cufré (Monaco), Gameiro (Lorient), Coutadeur, Stromstad, Cerdan (Le Mans), Vitakic (Grenoble), Balmont (Lille), Feghouli (Grenoble), Apam, Rool (Nice), Leroy, Douchez (Rennes), Penneteau (Valenciennes), Machado (St-Etienne), Carrasso, Didot (Toulouse), Camara, Landreau (Paris SG), Heurtebis, Bagayoko (Nantes), Bracigliano (Nancy), Erding (Sochaux) – 6 points
67. Rémy (Nice), Boumsong (Lyon), Hadji (Nancy), Meriem (Monaco), Alonzo (Nantes), Alassane (Le Havre) – 5 points
73. Ederson (Lyon), Luyindula (Paris SG), Capoue (Toulouse), Audard (Lorient), Letizi (Nice), Audel (Valenciennes), Béria, Emerson, Mavuba (Lille), Valbuena, M'Bami, Cheyrou (Marseille), Bellion, Cavenaghi (Bordeaux), Thomert, Sow (Rennes), Lesage (Le Havre), Obraniak (Lille), Alonso, Meriem (Monaco), Gervinho (Le Mans), Pedretti (Auxerre) – 4 points
95. Niang, Zenden, Zubar (Marseille), Ceara, Sakho (Paris SG), Tafforeau, Debuchy (Lille), Diarra, Jurietti, Traoré (Bordeaux), Perez, Nimani, Pokrivac, Licata (Monaco), Morel, Robert (Lorient), Dernis, Feindouno, Dabo, Tavlaridis, Janot (Saint-Etienne), Maréval, Faty, Capoue, Tall, Poulard, Da Rocha (Nantes), Quercia, Narry, Grichting, Hengbart (Auxerre), Batlles, Mainfroi, Wimbée, Moreira, Robin, Paillot (Grenoble), Mouloungui (Nice), Mounier, Réveillère, Källström (Lyon), Helder, André Luiz, Chrétien, Dia (Nancy), Perquis (Sochaux), M'Bia, Hansson (Rennes), Congré, Sissoko (Toulouse), Ben Khalfallah, Gomis (Caen), Revault, Gillet (Le Havre), Bouhours (Le Mans), Mater (Valenciennes) – 3 points
151. Brison (Nancy), Pino, Ruffier (Monaco), Echouafni, Hellebuyck (Nice), Helstad (Le Mans), Kahlenberg (Auxerre), Pitau, Richert (Sochaux), Cheyrou (Rennes), Vahirua (Lorient) – 2 points
162. Planus (Bordeaux), Rothen, Makelele (Paris SG), Danic, Sanchez, Darcheville (Valenciennes), Briand (Rennes), Bodmer, Fred, Delgado (Lyon), Hilton (Marseille), Jelen, Oliech (Auxerre), Zerka (Nancy), Boudebouz (Sochaux), Barzola, Deroin, Sorbon, Nivet (Caen), Dieuze (Le Havre), Fofana, Braaten (Toulouse), Pelé, Geder (Le Mans), Akrour, Courtois, Le Crom (Grenoble), Klasnic, Pierre (Nantes), Frau, Hazard (Lille), Gigliotti, Mirallas (Saint-Etienne), Adriano (Monaco) – 1 point

Classement par club : le PSG passe en tête

1. Paris SG – 92 points
2. Marseille – 89 points
3. Lyon – 88 points
4. Bordeaux – 78 points
5. Lille – 72 points
6. Toulouse – 70 points
7. Rennes – 57 points
8. Monaco – 49 points
9. Auxerre – 39 points
10. Nantes, Nice – 37 points
12. Le Mans – 36 points
13. Caen, Grenoble, Lorient – 34 points
16. Saint-Etienne – 33 points
17. Valenciennes – 32 points
18. Nancy – 26 points
19. Le Havre – 16 points
20. Sochaux – 13 points

C'était l'équipe type de la 23e journée de Ligue 1. A la semaine prochaine pour découvrir les meilleurs joueurs et le classement de la 24e journée !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
A votre avis, où jouera Tanguy Ndombélé (Lyon) la saison prochaine ?

Tottenham
Juventus
PSG
Manchester City
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB