Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 18e journée
Par Pierre-Damien Lacourte - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 14/12/2008 à 23h35
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Auteur d'un doublé, Stéphane Sessègnon a permis au PSG de l'emporter à Auxerre. Le Parisien est élu «joueur de la journée» . Le Lyonnais Toulalan, le Bordelais Chalmé et le Toulousain Gignac notamment, se sont distingués à l'occasion de cette 18e journée et figurent eux aussi au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 18e journée

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée» . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Équipe type de la 18e journée :

Remplaçants :

12. Cris (Lyon)
13. Carlos Sanchez (Valenciennes)
14. Etienne Didot (Toulouse)
15. Hatem Ben Arfa (Marseille)
16. Vincent Planté (Caen)
17. Marama Vahirua (Lorient)
18. Moncef Zerka (Nancy)

En détails...

Le joueur de la journée : Stéphane Sessègnon (Paris Saint-Germain)

Sur la pelouse de l'Abbé-Deschamps, Stéphane Sessègnon a prouvé qu'il n'était pas qu'un simple passeur samedi soir. En inscrivant deux buts face à l'AJ Auxerre, dont un deuxième splendide qui ne doit rien à personne, le milieu offensif béninois a été le grand artisan de la victoire du Paris Saint-Germain. En seconde période, l'ancien Manceau était même à deux doigts de repartir de Bourgogne avec un triplé dans la besace.

Tony Heurtebis (Nantes)

Face à Rennes samedi soir, Tony Heurtebis a prouvé qu'il était bien mieux qu'une simple doublure. Toujours rassurant avec des prises de balle propres, le remplaçant de Jérôme Alonzo s'est surtout distingué par ses multiples parades décisives, notamment face à Lemoine, Cheyrou, Fanni ou encore Pagis.

Mathieu Chalmé (Bordeaux)

Au Mans samedi soir, Mathieu Chalmé a inscrit le quatrième but de sa carrière professionnelle. Certes, il a avoué ne pas l'avoir fait exprès mais c'est tout de même ce but qui a permis aux Bordelais de prendre définitivement l'avantage en terre sarthoise. Propre défensivement et contre-attaquant redoutable en prime.

Zoumana Camara (Paris Saint-Germain)

Après une dernière saison en demi-teinte, Zoumana Camara est revenu au top de sa forme depuis le coup d'envoi du championnat. A Auxerre samedi, le défenseur parisien a constitué un véritable mur devant les attaquants bourguignons. Infranchissable.

Mauro Cetto (Toulouse)

Si Toulouse est la meilleure défense du championnat à domicile, Mauro Cetto y est pour beaucoup. Face à Saint-Etienne samedi soir, l'Argentin s'est montré tranchant dans toutes ses interventions défensives. Les attaquants stéphanois, à l'image de Bafetimbi Gomis, se sont cassés les dents sur l'ancien Nantais.

Jérémy Mathieu (Toulouse)

Face à Saint-Etienne samedi soir, Jérémy Mathieu a abandonné le poste de milieu gauche pour retrouver «son» poste d'arrière gauche. Et non sans une certaine réussite. Sa vitesse et sa technique lui ont permis d'être un véritable poison offensivement pour les Verts tout au long de la rencontre.

Jérémy Toulalan (Lyon)

Face à Marseille dimanche soir, l'ancien Nantais a fourni une grosse prestation. A la récupération, Jérémy Toulalan a encore une fois fait preuve d'un abattage impressionnant. Le milieu de terrain lyonnais s'est démultiplié au sein de l'entrejeu rhodanien, récupérant bon nombre de ballons et s'efforçant toujours de les rendre propres.

Rémi Gomis (Caen)

Celui-là ne fait pas beaucoup parler de lui et pourtant, il s'affirme de plus en plus comme l'un des maillons forts du SM Caen au fil des semaines. Face à Sochaux, Rémi Gomis a inscrit les deux buts de sa formation, dont le deuxième d'une belle frappe dans la lucarne. Beaucoup d'activité en outre pour le jeune milieu de terrain défensif.

Michel Bastos (Lille)

Le Brésilien marche sur l'eau actuellement. A Nice, c'est lui qui a offert la victoire aux Dogues, d'un magnifique but, son huitième de la saison. Pas mal pour un milieu de terrain. Beaucoup d'activité en outre dans son couloir gauche et un poison constant pour l'arrière garde azuréenne.

André-Pierre Gignac (Toulouse)

Et de 10 ! Face à Saint-Etienne samedi soir, André-Pierre Gignac a inscrit ses 9e et 10 buts de la saison. Auteur des premier et troisième buts de la victoire toulousaine, l'ancien Lorientais a prouvé une nouvelle fois qu'il était l'homme fort du TFC. Indispensable.

Fernando Cavenaghi (Bordeaux)

Au Mans samedi soir, Fernando Cavenaghi a fait du… Cavenaghi. L'attaquant argentin, sur sa seule occasion franche du match, a inscrit son dixième but de la saison. Un dixième but qui le propulse en tête du classement des buteurs, à égalité avec le Toulousain Gignac et le Parisien Hoarau.

Classement : Bastos et Sessègnon en embuscade

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Hoarau (Paris SG) – 19 points
2. Bastos (Lille), Sessègnon (Paris SG) – 18 points
4. Savidan (Caen), Ben Arfa (Marseille) – 16 points
6. Gignac (Toulouse) – 15 points
7. Mandanda (Marseille) – 14 points
8. Benzema (Lyon) – 13 points
9. Cetto (Toulouse), Gourcuff (Bordeaux) – 12 points
11. Pagis (Rennes), Rami (Lille) – 11 points
13. Toulalan (Lyon), Park (Monaco), Schmitz (Valenciennes), Armand, Giuly (Paris SG), Simic (Monaco) – 9 points
19. Diawara, Chalmé (Bordeaux), Planté (Caen) – 8 points
22. Fernando (Bordeaux), Ziani (Marseille), Bisevac (Valenciennes), Maïga (Le Mans) – 7 points
26. Juninho (Lyon), Koné, Taiwo, Bonnart (Marseille), Cufré (Monaco), Abriel, Gameiro, Ciani (Lorient), Coulibaly, Mignot (Auxerre), Coutadeur, Stromstad, Cerdan (Le Mans), Vitakic (Grenoble), Matuidi (Saint-Etienne), Balmont, Cabaye (Lille), Feghouli (Grenoble), Apam, Rool (Nice), Leroy, Douchez (Rennes), Penneteau (Valenciennes), Machado (St-Etienne), Mathieu (Toulouse), Camara (Paris SG), Heurtebis (Nantes) – 6 points
53. Makoun, Lloris, Cris (Lyon), Douchez (Rennes), Meriem (Monaco), Landreau (Paris SG), Alonzo (Nantes), Chamakh, (Bordeaux) – 5 points
61. Audard (Lorient), Hadji (Nancy), Letizi (Nice), Audel (Valenciennes), Boumsong (Lyon), Béria, Emerson (Lille), M'Bami, Cheyrou (Marseille), Wendel, Bellion (Bordeaux), Thomert, Mangane (Rennes), Lesage (Le Havre), Obraniak (Lille), Alonso, Meriem (Monaco), Gervinho (Le Mans) – 4 points
79. Niang, Zenden, (Marseille), Ceara (Paris SG), Tafforeau, Debuchy (Lille), Diarra, Jurietti, Cavenaghi, Traoré (Bordeaux), Perez, Nimani, Pokrivac (Monaco), Morel, Robert (Lorient), Dernis, Feindouno, Dabo, Tavlaridis (Saint-Etienne), Maréval, Faty, Bagayoko, Capoue, Tall (Nantes), Pedretti, Quercia, Narry, Grichting (Auxerre), Batlles, Mainfroi, Wimbée, Moreira, Robin (Grenoble), Mouloungui, Diakité (Nice), Mounier, Réveillère, Ederson (Lyon), Bracigliano, Helder, André Luiz (Nancy), Erding (Sochaux), Fanni, M'Bia, Hansson (Rennes), Carrasso, Congré, Didot (Toulouse), Ben Khalfallah, Gomis (Caen), Revault, Gillet (Le Havre), Bouhours (Le Mans) – 3 points
131. Ruffier (Monaco), Rémy, Echouafni, Hellebuyck (Nice), Helstad (Le Mans), Kahlenberg (Auxerre), Pitau, Richert (Sochaux), Cheyrou (Rennes), Vahirua (Lorient) – 2 points
141. Planus (Bordeaux), Rothen (Paris SG), Danic, Sanchez (Valenciennes), Briand (Rennes), Bodmer, Fred (Lyon), Hilton (Marseille), Jelen, Oliech (Auxerre), Brison, Zerka (Nancy), Boudebouz (Sochaux), Barzola, Deroin, Sorbon, Nivet (Caen), Alassane, Dieuze (Le Havre), Fofana, Capoue (Toulouse), Pelé, Geder (Le Mans), Akrour, Courtois (Grenoble), Klasnic, Pierre (Nantes), Hazard, Mavuba (Lille), Gigliotti, Mirallas (Saint-Etienne), Adriano (Monaco) – 1 point

Classement par club : L'OM et le PSG au coude à coude

1. Marseille, Paris SG – 70 points
3. Lille – 61 points
4. Bordeaux – 59 points
5. Lyon – 58 points
6. Monaco, Toulouse – 44 points
8. Rennes – 42 points
9. Le Mans – 36 points
10. Caen – 34 points
11. Nice – 31 points
12. Lorient – 30 points
13. Grenoble – 29 points
14. Auxerre, Valenciennes, Nantes – 28 points
17. Saint-Etienne – 26 points
18. Nancy – 15 points
19. Le Havre – 12 points
20. Sochaux – 8 points

C'était l'équipe type de la 18e journée de Ligue 1. Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir les meilleurs joueurs et le classement de la 19e journée !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Croyez-vous dans les chances du LOSC de se qualifier pour les 8es de la LDC ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB