Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 15e journée
Par Nicolas Lagavardan - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 23/11/2008 à 23h48
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Intraitable et buteur au Vélodrome, le défenseur lillois Adil Rami est élu «joueur de la journée» . Letizi, André Luiz, Bastos, Bonnart et Alonso notamment, se sont distingués à l'occasion de cette 15e journée et figurent eux aussi au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 15e journée

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée» . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Équipe type de la 15e journée :

Remplaçants :

12. Emerson (Lille)
13. Romain Pitau (Sochaux)
14. Antonio Mavuba (Lille)
15. Laurent Courtois (Grenoble)
16. Fabien Audard (Lorient)
17. Stéphane Sessègnon (Paris SG)
18. Youssef Hadji (Nancy)

En détails...

Le joueur de la journée : Adil Rami (Lille)

Un match tonitruant pour le défenseur central lillois. Un véritable roc. Adil Rami a été intraitable dans les duels aériens ou au sol, il a bien couvert les quelques fuites de Chedjou et s'est en outre permis le luxe d'ouvrir le score très tôt dans le match. Il n'est pas impliqué sur les deux buts marseillais.

Lionel Letizi (Nice)

Décisif dans le temps additionnel en détournant une tête de David Gigliotti, Lionel Letizi a permis aux Aiglons de ramener trois points du Chaudron et de se hisser à la deuxième place de la Ligue 1. Le gardien de but niçois a été rassurant dans ses interventions, ne prenant aucun risque inutile sous la neige stéphanoise.

André Luiz (Nancy)

Le Brésilien est l'un des piliers de la défense de fer de Nancy, héroïque à Nantes malgré une grosse domination adverse. André Luiz a dû rester concentré tout au long du match pour contrer les nombreuses tentatives des Canaris et préserver la cage de Gennaro Bracigliano.

Laurent Bonnart (Marseille)

Toujours vigilant et bien placé, Laurent Bonnart a éteint le feu à de nombreuses reprises face à Lille. Le latéral droit de l'OM a sécurisé son aile et s'est engouffré dans les moindres brèches. Son apport est considérable puisqu'il a ajouté une passe décisive à son rendement défensif déjà conséquent.

Sylvain Armand (Paris SG)

Le défenseur latéral gauche parisien n'a laissé aucune chance à Sidney Govou. Sylvain Armand a aussi fait disjoncter Juninho, permettant à son équipe de terminer le match en supériorité numérique. Si son apport offensif est assez faible au final, il semble en tout cas revenu à son meilleur niveau défensivement.

Stéphane M'Bia (Rennes)

Un brin tendu en début de match ce qui lui valu d'être averti, Stéphane M'Bia a su reprendre ses esprits et le contrôle de sa zone. La tour de contrôle rennaise a abattu un gros travail de sape et de replacement, freinant ainsi la progression bordelaise. Le milieu de terrain camerounais est à l'image de son équipe : solide et impressionnant physiquement.

Alejandro Alonso (Monaco)

L'ailier droit de Monaco, Alejandro Alonso, a été le grand artisan de la victoire de son équipe. La mobylette argentine a fait un malheur face aux Manceaux avec à son crédit un but, une passe décisive, et une présence dans quasiment tous les bons coups. La balle lui colle au pied, sa technique typiquement sud-américaine lui a permis de surclasser les défenseurs adverses.

Michel Bastos (Lille)

Michel Bastos n'a pas su passer Laurent Bonnart balle au pied dans le couloir gauche, mais il a su profiter de la moindre occasion pour forcer le destin. Impliqué sur les deux buts lillois, le Brésilien a su se montrer décisif, avec un but de renard et une passe décisive à son crédit.

Yoann Gourcuff (Bordeaux)

Le maître à jouer des Girondins a encore été décisif en permettant à son équipe d'éviter la défaite face à de solides rennais, grâce à un but plein d'opportunisme. Surveillé de très près par les défenseurs adverses, Yoann Gourcuff a été le Bordelais le plus entreprenant, monopolisant souvent l'attention de deux adversaires et toujours aussi à l'aise balle au pied.

Johan Audel (Valenciennes)

L'attaquant de Valenciennes a laissé exploser tout son talent lors d'une seconde mi-temps complètement débridée face à Sochaux. Johan Audel s'est procuré plusieurs occasions et a été récompensé par un but plein de maîtrise. Il a créé du mouvement avec de nombreux appels de balle et a pesé devant le but des Lionceaux.

Ludovic Giuly (Paris SG)

Auteur du but de la victoire face à Lyon, Ludovic Giuly aurait aussi dû bénéficier d'un penalty. Désormais associé à Guillaume Hoarau, l'ex-ailier droit s'éclate à la pointe de l'attaque parisienne. Le lutin a trouvé le chemin des filets par trois fois en trois matchs. Il est en pleine bourre, en témoigne son but de la tête face à Lyon, ce qui ne lui arrive pas si souvent.

Classement : Rami, un défenseur se mêle à la lutte

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Savidan (Caen), Hoarau (Paris SG) – 16 points
3. Ben Arfa (Marseille) – 15 points
4. Benzema (Lyon) – 13 points
5. Gignac (Toulouse), Gourcuff (Bordeaux), Bastos (Lille) – 12 points
8. Pagis (Rennes), Sessègnon (Paris SG) Rami (Lille) – 11 points
11. Park (Monaco), Cetto (Toulouse), Schmitz (Valenciennes), Mandanda (Marseille), Armand, Giuly (Paris SG) – 9 points
17. Diawara (Bordeaux) – 8 points
18. Fernando (Bordeaux), Planté (Caen), Bisevac (Valenciennes) – 7 points
21. Juninho (Lyon), Koné, Taiwo, Bonnart (Marseille), Simic, Cufré (Monaco), Abriel, Ciani (Lorient), Mignot (Auxerre), Stromstad, Cerdan (Le Mans), Vitakic (Grenoble), Matuidi (Saint-Etienne), Balmont, Cabaye (Lille), Feghouli (Grenoble), Apam, Rool (Nice), Leroy (Rennes) – 6 points
40. Makoun, Lloris (Lyon), Meriem (Monaco), Landreau (Paris SG), Alonzo (Nantes), Douchez (Rennes), Chalmé (Bordeaux) – 5 points
47. Audard (Lorient), Hadji (Nancy), Letizi (Nice), Audel (Valoenciennes), Cris (Lyon), Béria (Lille), M'Bami, Cheyrou, Ziani (Marseille), Chamakh, Wendel, Bellion (Bordeaux), Thomert (Rennes), Lesage (Le Havre), Obraniak (Lille), Alonso, Meriem (Monaco), Coutadeur (Le Mans) – 4 points
65. Niang, Zenden, (Marseille), Camara (Paris SG), Tafforeau, Debuchy (Lille), Diarra, Jurietti, Traoré (Bordeaux), Perez, Nimani, Pokrivac (Monaco), Gameiro, Morel, Robert (Lorient), Maïga (Le Mans), Dernis, Feindouno, Dabo, Tavlaridis (Saint-Etienne), Maréval, Faty, Bagayoko, Heurtebis (Nantes), Pedretti, Quercia, Coulibaly, Narry, Grichting (Auxerre), Batlles, Mainfroi, Wimbée, Moreira, Robin (Grenoble), Mouloungui, Diakité (Nice), Boumsong, Mounier, Réveillère, Toulalan (Lyon), Bracigliano, Helder, André Luiz (Nancy), Erding (Sochaux), Fanni, M'Bia (Rennes), Mathieu, Carrasso, Congré (Toulouse), Ben Khalfallah (Caen), Revault, Gillet (Le Havre) – 3 points
116. Didot (Toulouse), Ruffier (Monaco), Rémy, Echouafni, Hellebuyck (Nice), Helstad (Le Mans), Kahlenberg (Auxerre) – 2 points
123. Planus (Bordeaux), Rothen (Paris SG), Danic, Penneteau (Valenciennes), Br. Cheyrou, Mangane, Briand (Rennes), Bodmer, Fred (Lyon), Hilton (Marseille), Jelen, Oliech (Auxerre), Brison (Nancy), Richert, Boudebouz, Pitau (Sochaux), Barzola, Deroin Sorbon (Caen), Alassane, Dieuze (Le Havre), Fofana, Capoue (Toulouse), Pelé, Geder, Gervinho (Le Mans), Akrour, Courtois (Grenoble), Pierre (Nantes), Hazard, Mavuba, Emerson (Lille) – 1 point

Classement par club : Lille revient dans la course

1. Marseille – 61 points
2. Bordeaux, Paris SG – 54 points
4. Lille – 52 points
5. Lyon – 47 points
6. Monaco – 40 points
7. Rennes, Toulouse – 34 points
9. Nice – 31 points
10. Grenoble, Caen – 29 points
12. Lorient, Auxerre, Le Mans – 25 points
15. Valenciennes – 22 points
16. Nantes, Saint-Etienne – 18 points
18. Nancy – 14 points
19. Le Havre – 12 points
20. Sochaux – 6 points

C'était l'équipe type de la 15e journée de Ligue 1. Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir les meilleurs joueurs et le classement de la 16e journée !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Croyez-vous dans les chances du LOSC de se qualifier pour les 8es de la LDC ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB