Baromètre : Toulouse n’est plus To lose, le péril jaune…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 29/09/2008 à 21h32
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, Toulouse n'est plus To lose, Mounier, ton moulin va trop vite et l'incroyable Hull sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, le péril jaune, un Rocher très friable et une Vieille Dame claudicante. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : Toulouse n’est plus To lose, le péril jaune…

Les valeurs en hausse

Toulouse n'est plus To lose

Après un dernier exercice très pénible qui l'avait vu sauver sa tête parmi l'élite dans les ultimes minutes de la dernière journée de championnat, le Toulouse Football Club revit en ce début de saison. Fini «To lose» , bonjour «To win» . Les Violets ont rangé au placard leur réputation de proie facile pour endosser le costume d'équipe difficile à jouer. Ce n'est pas Valenciennes qui dire le contraire. Pourtant intraitables à domicile, les Nordistes ont fini par s'incliner dans le temps additionnel de la rencontre face à une formation toulousaine très solide. Après sept journées de championnat, le Téfécé pointe à une très étonnante deuxième place. Les hommes d'Alain Casanova ne comptent d'ailleurs qu'une seule défaite en championnat : c'était lors de la première journée, face à l'OL. Depuis, Toulouse a complètement oublié la définition de «To lose» .

Mounier, ton moulin va trop vite

Le jeune Anthony Mounier est la grande révélation de l'Olympique Lyonnais de ce début de saison. A 21 ans, l'international Espoirs, de la même génération que Karim Benzema, est tout doucement en train de rattraper le temps perdu. Après sept journées de championnat, ce milieu de terrain offensif gaucher a déjà pris part à cinq rencontres, dont deux en tant que titulaire. C'était notamment le cas face à Nancy ce week-end. Contre les Lorrains, Mounier a livré un véritable récital sur le flanc gauche de l'attaque rhodanienne. Auteur d'une passe décisive pour le but de la victoire de Fred, le jeune Lyonnais en a fait voir de toutes les couleurs aux hommes de Pablo Correa. A ce rythme-là, Mounier, qui ne comptait qu'une apparition en L1 avant cette saison, pourrait bien être le nouveau joueur offensif gaucher qui faisait défaut à l'OL depuis la saison dernière.

L'incroyable Hull

Hull City évolue pour la première fois de son histoire en Premier League cette saison. Au fil des ans, les Tigres ont su gravir les échelons du football britannique un à un pour se retrouver parmi l'élite cette année. Alors qu'on leur prédisait un destin à la Derby County (11 points en 38 journées), le club de l'ancien Parisien Bernard Mendy a déjà atteint ce total après seulement six matchs. Un vrai parcours d'européen. Hull n'a sans doute pas fini d'être l'une des équipes surprises de la Premier League cette saison. A Arsenal ce week-end, les Tigres ont offert une leçon de football à Arsenal. Rien que ça. Face aux Gunners, les partenaires de Daniel Cousin, buteur, ont su faire le dos rond au plus fort de la domination londonienne pour finalement planter deux superbes banderilles. Victorieux de son premier choc avec un club du Big Four, l'incroyable Hull, dont le potentiel n'est pas encore bien mesuré, commence à être prix très au sérieux de l'autre côté de la Manche.

A part ça ? Après un début de saison plus que périlleux, le Milan AC a sérieusement repris du poil de la bête au cours des dernières semaines. Les Rossoneri, emmenés par un Ronaldinho retrouvé et buteur, se sont ainsi imposés dans le grand derby milanais face à l'Inter ce week-end. Rien de tel pour redonner à la Serie A un nouvel élan.

Les valeurs en baisse

Le péril jaune

L'effet Elie Baup se serait-il déjà estompé ? Après un mieux aperçu au Parc des Princes malgré la défaite, puis une première victoire contre Valenciennes, le FC Nantes semble être retombé dans ses travers. La semaine dernière, les Canaris se sont d'abord fait surprendre à Créteil, pensionnaire de National, en Coupe de la Ligue. Dans la foulée, l'entraîneur nantais a poussé une grosse colère et écarté plusieurs joueurs mais cela n'a pas porté ses fruits visiblement. A Caen ce week-end, les Canaris se sont crashés au sol, les ailes coupées, battus 3-0 sans même donner l'impression de se rebeller ou de vouloir échapper à une défaite qui leur était promise dès la première minute de jeu. Après sept journées de championnat, il y a plus que jamais péril en la demeure du côté de la maison jaune…

Un Rocher très friable

Après son bon résultat nul acquis au Vélodrome, on pensait l'AS Monaco bien partie pour réaliser une bonne saison. Mais dans la foulée, les hommes de Ricardo ont montré leurs limites. Notamment à domicile. Deux rencontres à Louis II et deux défaites. D'abord face au PSG en Coupe de la Ligue la semaine dernière puis contre le LOSC ce week-end en championnat. En ce début de saison, comme lors du dernier exercice, le Rocher se montre très friable. Quand il s'agit de faire le jeu, le club de la Principauté peine et finit par se faire prendre en contre. Alors qu'à l'extérieur, le bloc monégasque se révèle beaucoup plus performant. Cette faiblesse à domicile pourrait promettre une nouvelle saison galère à l'ASM si ce problème ne venait pas à être rapidement réglé.

Une Vieille Dame claudicante

Au soir de la troisième journée de Serie A, la Juventus Turin pointait en tête du classement à égalité avec l'Inter Milan. Et le duel tant attendu cette saison de l'autre côté des Alpes entre les deux ennemis jurés de la botte italienne s'annonçait déjà alors que le championnat venait à peine d'ouvrir ses portes. Mais deux journées plus tard, et deux résultats nuls consécutifs, la Vieille Dame, amputée de son buteur David Trezeguet, boite bas. Résultat, après cinq journées de championnat, les Bianconeri sont désormais septièmes de la Serie A. Mais le plus inquiétant reste la qualité de jeu affichée par les hommes de Claudio Ranieri. Si elle est expérimentée et «tueuse» , la Juve, en contrepartie, manque de vivacité et de dynamisme. Une faiblesse qui pourrait très vite devenir un lourd handicap pour les Turinois.

A part ça ? Après un très bon début de saison, le PSG marque le pas depuis deux journées. Deux défaites de suite, les deux sur le même score (0-1), et les deux sur le même but encaissé, ont fait chuter le club de la capitale au classement. Après sept journées, les Parisiens pointent à la 12e place. S'il n'y a rien de catastrophique, Paris a tout de même plutôt intérêt à rapidement redresser la barre.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Signalez une erreur dans cet article ? Prévenez-nous en cliquant sur ce lien

Votre adresse e-mail :
(si vous souhaitez avoir une réponse, n'oubliez pas de mettre votre adresse e-mail)
Votre message :


Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE


A lire également, à la une de Maxifoot

Actu Ligue 1
Actu Champion's League
Journal Des Transferts
Actu Ligue 1
Amicaux : OM, Saint-Etienne, Bordeaux, Lens, Nantes... Tous les résultats du jour Les Dogues croquent les Sauterelles - Débrief et NOTES des joueurs (Grasshopper 0-2 Lille) Journal des Transferts : Valbuena a changé d'avis, Ronnie come-back, Schneiderlin l'a mauvaise, Di Maria impatient... Monaco : Ranieri évoque la raison de son départ et parle de l'avenir de Falcao...

. Bookmaker : Maxifoot vous selectionne 3 fiches de bookmaker pour vos paris sportif

. Un Direct Live minute par minute : le Direct Live foot en direct

 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
BRESIL
  Coupe du
Monde 2014

Résultats, les Stars,...
Classement des
BUTEURS

MONDIAL 2014
TOP 20
 transferts
en LIGUE 1

de tous les temps


MASQUER LA PUB