Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
M. Acimovic - "on joue le football que j'aime"
Par Florent Piasecki - Interview, Mise en ligne: le 05/02/2004 à 23h11
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Voilà la recrue la plus marquante du mercato à Lille. L'international slovène Milenko Acimovic est peut-être le joueur qui manquait au LOSC sur le plan offensif. Une star qui a déjà marqué le but de la victoire à Metz pour son premier match. Interview de Maxifoot !

Milenko Acimovic est né le 15 février 1977 à Ljubljana. Il mesure 1m87 et pèse 80 kilos. Il a joué auparavant à l'Olimpia Ljubljana, à l'Etoile Rouge de Belgrade et à Tottenham. Il est prêté par le club anglais pour six mois. Il a participé à l'Euro 2000 et à la Coupe du monde 2002 avec la Slovénie.

Comment cela se passe-t-il depuis votre arrivée à Lille ?

Je ne suis là que depuis une semaine. Je n'ai joué qu'un match de championnat et un match amical et pour l'instant, tout se passe vraiment bien.

Connaissiez-vous le championnat de France avant d'arriver au LOSC ?

Oui, je le connaissais parce que j'avais vu beaucoup de matches à la télévision. Je n'avais jamais joué de matches en France et c'était bien pour moi d'essayer de jouer ici pendant six mois.

Connaissiez-vous Lille ?

Pour ce qui est de la ville, je ne savais pas que c'était aussi beau et quand j'avais entendu parler de Lille la première fois, je croyais que c'était petit. Maintenant, j'ai bien vu que c'est une ville fantastique. Le club, je le connaissais à travers la Champion's League et le championnat de France. Je ne connaissais pas très bien les joueurs. Maintenant, je sais que les joueurs et les gens du club sont très bien et c'est la raison pour laquelle j'ai choisi Lille.

Pour votre premier match à Metz, vous avez marqué le but de la victoire. Qu'avez-vous ressenti ?

J'étais un peu nerveux avant le match parce que je n'avais pas joué depuis six ou sept mois. J'avais juste joué pour l'équipe nationale, la Slovénie. J'avais besoin de jouer et c'était vraiment des débuts fantastiques. L'équipe avait besoin d'une victoire, nous avons gagné donc c'est bien.

Vous semblez avoir pris une place dans l'équipe facilement…

Non, ce n'était pas facile parce que le coach devait choisir entre cinq ou six attaquants. Il pouvait choisir n'importe qui. Si je joue aussi bien qu'à Metz, ça va. Mais si je commence à mal jouer, il y a beaucoup de bons joueurs en attaque. J'aime bien Sofiane, Lukunku, Manchev et Moussilou.

Est-il possible que vous restiez la saison prochaine ?

Maintenant, je ne pense qu'au football parce que deux mois avant d'arriver à Lille, je me disais «je vais aller ici ou là…» . Je suis encore sous contrat pour deux ans et demi avec Tottenham. Je suis là jusqu'en juin mais on ne sait jamais ce qui peut arriver.

Que vous est-il arrivé à Tottenham ?

C'est vraiment un grand club. J'avais très bien commencé là-bas. Après, beaucoup de bons joueurs sont arrivés à mon poste comme Gustavo Poyet, Robbie Keane, Teddy Sheringham (ndlr : aujourd'hui à Portsmouth) et aussi Stéphane Dalmat. C'était très difficile de trouver une place. C'était donc mieux de partir pour jouer. Tous les deux mois, le club achetait des grands joueurs, dépensait beaucoup d'argent. Cela leur était égal. Je pense que l'on doit être "super" pour jouer là-bas. On peut jouer un bon puis un mauvais match mais il faut jouer chaque match.

Pour vous, quelles sont les différences entre le football anglais et le football français ?

Je pense que c'est difficile pour moi de donner la réponse parce que je n'ai joué qu'un match. Il faut que je joue plus pour pouvoir le dire. De ce que j'ai vu, je pense que c'était plus dur au niveau de la vitesse en Angleterre. En France, c'est différent, les joueurs veulent jouer au football, faire plaisir aux gens, à tout le monde. En Angleterre, c'est juste gagner et travailler dur. C'est la grosse différence. Ici, on joue le football que j'aime, je le préfère.

Quel est votre joueur préféré, votre idole ?

Quand j'étais jeune, il y avait un joueur yougoslave Dragan Stojkovic, "Pixie" , qui a d'ailleurs joué en France, à Marseille. C'était mon joueur favori.

Vous avez joué contre la France avec la Slovénie lors des qualifications pour l'Euro. Que pensez-vous de cette équipe pour l'été prochain au Portugal ?

Je pense que c'est la meilleure équipe parce que j'ai joué en Slovénie contre la France et nous avons perdu 2-0. Parfois, on était sur le terrain, on regardait à droite, à gauche, on ne savait pas où était le ballon (rires) avec Vieira, Makélélé, Henry, Trezeguet… Je pense que c'est la meilleure équipe du monde.

Merci Milenko et très bonne fin de saison !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB