Baromètre : les Canaris décollent du nid, le Bordeaux de Wendel tourne au vinaigre…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 22/09/2008 à 20h36
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, les Canaris décollent du nid, un Lyon ne meurt jamais, il dort et Saint-Etienne passe du rouge au vert sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, le Bordeaux de Wendel tourne au vinaigre, la fausse note de Boumsong et Hoarau en pleine saison des vendanges. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : les Canaris décollent du nid, le Bordeaux de Wendel tourne au vinaigre…

Les valeurs en hausse

Les Canaris décollent du nid

Il aura fallu attendre la sixième journée de Ligue 1 pour que les Canaris retrouvent enfin des ailes. Face à Valenciennes ce week-end, le FC Nantes a enregistré son premier succès de la saison. Et les hommes d'Elie Baup, lequel a déjà su imposer sa griffe depuis son intronisation sur le banc de touche, ne l'ont pas volé. Certes il a fallu un grand Jérôme Alonzo (préféré par Baup à Heurtebis dans les buts, tiens, tiens…) dans les cages nantaises pour empêcher les Nordistes de quitter la Beaujoire avec au moins un point en poche. Devant l'ancien Parisien, Gravgaard commence enfin à démontrer tout son potentiel. Au milieu de terrain, Faty prouve pourquoi l'AS Roma avait misé sur lui il y a quelques saisons. Devant, Bagayoko, sorti du placard par Baup (tiens, tiens à nouveau…), a le couteau entre les dents. A son retour, Klasnic pourrait se sentir enfin beaucoup moins seul…

Un Lyon ne meurt jamais, il dort

Il faut toujours se méfier de la bête blessée. Alors qu'on pensait l'Olympique Lyonnais s'acheminer tout droit vers une défaite d'entrée de jeu en Ligue des Champions, les hommes de Claude Puel, emmenés par un Karim Benzema aussi étincelant sous le maillot rhodanien qu'il est transparent en équipe de France, ont su s'arracher et revenir du diable vauvert pour décrocher un match nul à saveur de victoire. Car mené 2 à 0 à la pause, on ne donnait pas cher de la peau de l'OL à ce moment-là. Mais il ne faut jamais abattre la peau du Lyon avant de l'avoir tué. Car en seconde période, la bête s'est réveillée et a alors dominé une très séduisante Fiorentina, dont les cages sont gardées par un Sébastien Frey qui a prouvé, le temps d'une soirée, pourquoi il était considéré en Italie comme le deuxième meilleur gardien du pays derrière l'inamovible Gianluigi Buffon.

Saint-Etienne passe du rouge au vert

Leur retour sur la scène européenne après plus de 20 ans d'absence a semble-t-il redonné des couleurs aux Verts. Dans le rouge en championnat, les hommes de Laurent Roussey ont profité de la Coupe de l'UEFA et d'une victoire convaincante sur le terrain de l'Hapoël Tel-Aviv pour se refaire la cerise. Dans la foulée, l'AS Saint-Etienne avait rendez-vous avec le Paris Saint-Germain dans son antre de Geoffroy-Guichard. Et à cette occasion, le Chaudron s'est remis à bouillir à l'issue d'une précieuse victoire face au club de la capitale. Après deux succès d'affilée, l'ASSE, passée du rouge au vert en moins d'une semaine, peut à nouveau respirer plus tranquillement.

A part ça ? En faisant signer Tulio De Melo dans les derniers jours du mercato estival, le LOSC a réalisé un très joli coup. Auteur d'un doublé ce week-end face à Auxerre, le Brésilien fut le grand artisan de la victoire lilloise.

Les valeurs en baisse

Le Bordeaux de Wendel tourne au vinaigre

Mais que se passe-t-il dans la tête de Wendel cette saison ? Est-ce le contrecoup d'une saison pleine l'an passé ou alors une volonté de départ balayée d'un revers de main par les dirigeants bordelais cet été ? Quoi qu'il en soit, le milieu de terrain brésilien n'est plus que l'ombre de lui-même depuis le coup d'envoi du championnat. S'il garde la confiance de Laurent Blanc, Wendel pourrait très bientôt trouver refuge sur le banc. Aucune passe décisive, aucun but : le compteur du milieu bordelais est comme grippé. Pis, le Brésilien fait preuve d'une agressivité débordante cette saison. Après avoir gravement blessé le Nantais Abdoun, Wendel s'est occupé du cas du Grenoblois Baning ce samedi. Résultat : carton rouge direct. Et au train où vont les choses, il se pourrait que ce ne soit pas le dernier…

La fausse note de Boumsong

Si l'Olympique Lyonnais a plutôt séduit, du moins en deuxième mi-temps, face à la Fiorentina en Ligue des Champions, il y en a qui s'est montré très décevant : Jean-Alain Boumsong. Préféré à Cris dans l'axe de la défense, l'international tricolore a rendu une très pâle copie. Certes, son partenaire de la charnière centrale Mathieu Bodmer n'a rien fait pour l'aider, mais Boumsong a commis un nombre incalculable d'approximations défensives. C'est d'ailleurs un mauvais renvoi de sa part qui est directement à l'origine de l'ouverture du score de la Viola. Vraiment insuffisant pour un joueur qui se plaignait de son faible temps de jeu il y a encore quelques jours. Résultat, l'ancien Auxerrois a retrouvé le banc de touche au Havre ce week-end. Et l'OL n'a pas concédé le moindre but. Même s'il est vrai que le potentiel offensif normand n'a rien à voir avec celui florentin.

Hoarau en pleine saison des vendanges

La saison des vendanges bat son plein et Guillaume Hoarau l'a bien compris. Face à Saint-Etienne ce week-end, le jeune attaquant du Paris Saint-Germain a fait preuve d'une incroyable maladresse face aux buts de Viviani et a sans doute privé le club de la capitale d'une possible victoire dans le Forez. Sauf face à la cage vide, l'ancien Havrais a d'abord dévissé sa reprise. En seconde période, c'est un dribble raté sur le portier stéphanois qui l'a empêché de faire trembler les filets. Et quand rien ne va, Hoarau s'est injustement vu refuser un penalty… Certes volontaire, certes généreux, l'attaquant parisien manque tout de même pour l'instant d'une certaine vivacité et souffre d'un manque flagrant d'efficacité. Même pour quelqu'un qui fut meilleur buteur de L2 la saison passée.

A part ça ? Les Sochaliens vont très mal en ce début de saison. Après six journées de championnat, et un nouveau revers à Toulouse, les Lionceaux n'affichent toujours qu'un seul point au compteur. Et Gillot craint déjà pour ses hommes un destin à la Metz

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
BRESIL
  Coupe du
Monde 2014

Résultats, les Stars,...
Classement des
BUTEURS

MONDIAL 2014
TOP 20
 transferts
en LIGUE 1

de tous les temps


MASQUER LA PUB