Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Dernis : "J’ai pris une énorme rouste à cause du Minitel"
Par Pierre-Damien Lacourte - Interviews - 36 De Maxifoot, Mise en ligne: le 15/05/2008 à 12h42
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après avoir fait partager sa passion pour le ballon rond hier, Geoffrey Dernis a accepté aujourd'hui de nous ouvrir les portes de sa vie privée. Considéré comme l'une des pièces maîtresses de l'attaque des Verts cette saison, l'ancien Lillois a montré autant d'allant au cours de la seconde partie de l'interview.

Dernis :

Tout au long de la saison, retrouvez sur Maxifoot des interviews surprenantes et décapantes des principaux acteurs du foot où vous apprendrez tout sur la vie de ces professionnels en dehors du terrain. Les interviews que l'on appelle les «36 de Maxifoot» sont découpées en deux parties : une première moitié côté terrain, et une seconde côté vie privée.

Après des débuts professionnels en Ligue 2 à Lille, lors de la saison 1999-2000, Geoffrey Dernis ne dispute que deux petits matchs parmi l'élite la saison d'après mais éclot véritablement lors des deux exercices suivants en prêt à Wasquehal, qui évolue alors à l'étage inférieur. Revenu au LOSC en 2003, le milieu de terrain s'impose alors véritablement sous le maillot des Dogues. Lors de la saison 2005-06, Dernis participe à la belle campagne des Lillois en Ligue des Champions avec, au passage, une victoire contre le grand Manchester United au Stade de France. Au cours de l'été 2006, Dernis décide de prendre la direction de Saint-Etienne. Après un exercice 2006-07 qui lui permet de prendre ses marques dans le Forez, le natif de Grande-Synthe, dans le Nord, réalise probablement cette année la meilleure saison de sa carrière. Sous la houlette de Laurent Roussey, qu'il a bien connu à Lille, le milieu stéphanois a disputé 28 matchs de Ligue 1 cette saison et inscrit 6 buts. A 27 ans, Dernis s'est affirmé comme l'une des valeurs sûres de notre championnat.

Qu'est-ce que tu fais en général après un match ?

Je vais au resto en famille ou avec des amis. J'aime bien faire ça après un match, ça détend.

Tu fais quoi quand tu es au calme à la maison ?

J'ai repris des études. Quand j'étais plus jeune, je n'avais pas eu l'occasion de passer le bac, alors maintenant j'en profite. Je suis un DAEU (Diplôme d'accès aux études universitaires qui donne les mêmes droits que le baccalauréat, ndlr), pour pouvoir poursuivre d'autres études après.

Si je fouille dans ton iPod, je vais y trouver quoi ?

De tout sauf du rap et du RnB. C'est marrant parce que, quand on pose cette question, on répond toujours «de tout, sauf» . (rires) Mais j'écoute surtout du rock, du hard rock, même si j'aime aussi d'autres choses.

Ta boisson préférée ?

Le Perrier citron. (rires) J'aime bien le Coca aussi, mais franchement, tu vois, un bon petit Perrier citron, ça rafraîchit bien.

En quel animal aimerais-tu te réincarner ?

En lion !

Ta plus grosse bêtise quand tu étais gamin ?

Ce n'était peut-être pas ma plus grosse bêtise mais c'est celle qui m'a le plus marqué en tout cas. Ouais, j'avais pris une énorme rouste. (rires) Quand j'étais petit, mes parents avaient souvent du mal à boucler les fins de mois. Et moi, dès qu'ils étaient partis, j'allais sur le Minitel et je jouais aux jeux télévisés, à répondre aux questions. Un jour, mon père est rentré plus tôt. Il m'a grillé et ça s'est fini par une bonne rouste.

Si tu n'avais pas été footballeur, tu aurais fait quoi ?

J'aurais sans doute fait éducateur sportif dans les écoles, comme j'aime un peu tous les sports, c'est quelque chose qui m'aurait plu.

Si tu étais chef de l'Etat, quelle serait ta première décision ?

Je ferais en sorte qu'il y ait moins de Français qui aient du mal à boucler les fins de mois. Je concentrerais tous mes efforts sur l'augmentation du pouvoir d'achat. C'est ce qui me paraît le plus important à faire aujourd'hui.

Si tu pouvais avoir un super pouvoir, ce serait lequel ?

Si je pouvais faire en sorte qu'il n'y ait plus de famine dans le monde, ce serait une bonne chose.

Si tu étais Zinedine Zidane, est-ce que tu pardonnerais à Marco Materazzi ?

C'est difficile, parce qu'on ne connaît pas vraiment les propos de Materazzi. Mais tu sais, je pense qu'en tant qu'homme, il y a des limites à ne pas dépasser. On peut dire certains trucs, mais pas tout. Si les mots tenus sont durs, non, on ne peut pas pardonner.

Si tu m'invites chez toi, tu me fais quoi à manger ?

Tu as de la chance, parce que j'aime bien cuisiner. Mais c'est surtout des plats à base de pâtes. Sinon, je fais très bien le risotto au poulet. Tu aimes ?

A quel âge ta première fois ?

De quoi ma première fois ? (…) Ah ! (gêné) Non, c'est personnel ça, je ne peux pas te dire. Disons, ni tôt ni tard, dans la moyenne. (rires)

Tu regardes quoi en premier chez une femme ?

Ce qui m'attire surtout chez une femme, c'est la gentillesse, la discrétion, le fait qu'elle ne se fasse pas trop remarquer. Ce n'est pas forcément quelque chose de physique, mais plutôt un état d'esprit tu vois.

Tu sais que Cristiano Ronaldo est le joueur préféré des femmes. De ton côté, tu penses te situer à quel rang ?

Hou la ! Bien en-dessous ! (rires) Non, mais moi, j'ai ma femme tu sais, ça me suffit. Mais je comprends que Cristiano Ronaldo soit le chouchou de ces dames.

Si t'étais une fille, tu choisirais qui dans le vestiaire de Saint-Etienne ?

(longue réflexion) Franchement, je ne vois pas… Je prendrais un peu de tous pour que ça rende quelque chose de bien. (rires)

La dernière chose que tu fais avant de te coucher ?

Je vais faire un bisou à ma fille.

Tes vacances de rêve, tu les passerais où ?

Je les ai déjà passées. C'était mon voyage de noces, à Tahiti.

Tu te vois comment dans une dizaine d'années ?

Au sein d'une famille agrandie, heureux au milieu de ma femme et de mes enfants. Avec pourquoi pas un petit travail à côté, histoire de continuer à vivre sereinement.

Si vous avez raté la première partie, cliquez ici. .



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Sondage Maxifoot
Etes-vous en faveur d'un retour de Karim Benzema en équipe de France ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB