Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Blues de Riise
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 22/04/2008 à 23h16
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Chelsea a arraché le match nul (1-1) à la dernière seconde mardi soir contre Liverpool à Anfield, en demi-finale aller de la Ligue des Champions, sur un but contre son camp de Riise. Les deux équipes ont livré un combat exceptionnel avec une intensité et un niveau technique de très haut vol.

Le Blues de Riise

Ce but contre son camp de Riise à la dernière seconde a sonné comme un coup de massue sur Anfield, mais n'a pas empêché les supporters du bord de la Mersey de redoubler d'intensité dans leurs chants afin de transmettre à leurs joueurs la force de forcer le destin dans une semaine à Stamford Bridge. Avant ce coup du sort, les deux équipes s'étaient livrés un match digne d'une demi-finale aller de la Ligue des Champions. Dans une ambiance extraordinaire, les Reds pensaient avoir fait le plus dur par l'intermédiaire de Kuyt juste avant la mi-temps. Le match a tenu toutes ses promesses avec des joueurs au top, des collectifs bien huilés et deux équipes décidées à prendre l'avantage au score ou l'ascendant psychologique. Avec Essien suspendu mais Malouda titulaire, Chelsea comptait bien prendre un début de revanche après ses deux échecs de 2005 et 2007. Mission réussie grâce à un but en forme d'ovni qui pourrait s'avérer décisif sur l'ensemble des deux rencontres.

Les buts

- Ballack commet une faute au milieu du terrain. Liverpool joue le coup-franc rapidement avant que les Blues ne se replacent et lance Kuyt seul sur l'aile droite qui s'engouffre dans la surface. Terry repousse son centre d'une tête plongeante mais Gerrard remise d'un petit lob astucieux dans le dos de la défense. Makelele ne parvient pas à dégager le ballon et permet à Kuyt de battre Cech de près (43', 1-0).

- Enorme coup de massue pour les Reds. Au poteau de corner, Kalou parvient à trouver l'espace suffisant pour centrer rentrant devant le but. Placé devant Anelka, Riise se jette dans les six mètres et expédie le ballon dans la lucarne d'une tête plongeante au ras du sol après le rebond. Incroyable renversement de situation (90'+4).

Les temps forts

- Sur une superbe ouverture aérienne en profondeur, Kuyt grille la politesse à la défense centrale et contrôle en pleine course de la poitrine à l'entrée de la surface de réparation. Mais Carvalho revient in extremis et permet à Cech de repousser le danger (12').

- Ballack fait un petit numéro technique à trente mètres du but et renverse sur l'aile droite pour Ferreira qui centre à ras de terre devant le but. Joe Cole se jette au premier poteau mais ne peut reprendre et permet à Reina de capter le ballon (18').

- Posté en pointe, Drogba remise sur Ballack et commence à sprinter vers le but. L'Allemand lui remet le ballon dans la course. L'Ivoirien est à la lutte avec Carragher et s'écroule dans la surface mais l'arbitre ne bronche pas. Les duels sont très très chauds (27').

- Gerrard élimine Makelele d'un crochet du droit aérien à l'angle droit de la surface et enchaine une reprise de l'extérieur du droit. Le tir est en pleine lucarne mais Cech se détend bien sur sa gauche et sort le ballon de la main gauche (85').

- Cech sauve encore les Blues. Sur un corner tiré fort par Gerrard devant le but, le ballon navigue jusqu'au second poteau. Libre de tout marquage, Fernando Torres frappe au sol du droit dans un angle fermé mais Cech a bien bouché l'angle (90'+2).

La prestation de Liverpool

Très bon à la relance, Reina n'a quasiment eu aucun arrêt à faire sur sa ligne. Le guerrier Carragher a fait la misère à Drogba avec un véritable marquage à la culotte, voire dans la culotte. Skrtel a été très bon à ses côtés en couverture. Arbeloa a bien fermé le couloir devant Malouda. Fabio Aurelio n'a pas eu de mal à contenir Joe Cole. Mascherano et Xabi Alonso sont très précieux à la récupération et à la relance mais sont tombés sur deux très gros clients avec Ballack et Lampard. Etouffé en début de match, Gerrard est monté en puissance pour atteindre son niveau habituel et distiller notamment la passe décisive pour Kuyt. Babel a joué bien des tours à Fabio Aurelio sur l'aile gauche, en seconde période surtout. Fernando Torres s'est démené au front mais toujours serré de près, n'a que rarement pu se défaire du marquage. Deux occasions néanmoins à son actif, mais toujours dans un angle fermé.

La prestation des Chelsea

Moins tranchant dans ses sorties qu'à l'accoutumée comme sur le but de Kuyt, Cech avait peut-être une appréhension légitime vu les récents évènements. Mais il a sauvé son équipe à plusieurs reprises sur sa ligne. Terry a été intraitable dans les duels tandis que Carvalho s'est parfois laissé emporter par son élan. Ashley Cole et Ferreira vont bien dormir cette nuit après leur duel usant contre Babel et Kuyt. Les deux latéraux ont été très sollicités et souvent mis à mal par la vivacité des attaquants adverses. Makelele a bien pris Gerrard au marquage en début de match avant de reculer pour soutenir Carvalho et Terry dans l'axe. Il est parfois intervenu à l'emporte-pièce. Ballack et Lampard ont distillé des caviars tout au long du match. Dans un bon jour, le premier n'a pas non plus rechigné à défendre. Le second a souvent cherché à jouer en profondeur à une touche de balle. Une grosse dépense d'énergie mais un rendement assez faible au final pour Malouda et un manque de lucidité dans la finition. Remplacé par Kalou, décisif à la dernière seconde. Joe Cole n'était pas non plus dans le bon timing et n'a donc pas pu peser sur le match. Drogba a connu des jours meilleurs mais s'est battu jusqu'à la dernière seconde. L'Ivoirien a dû sacrément batailler pour se sortir du marquage de Carragher.

L'homme du match : Dirk Kuyt

Dans un style qui ressemble à celui de Franck Ribéry, le Néerlandais a été un poison tout au long du match. Ashley Cole a vécu l'enfer face à sa débauche d'énergie considérable, ses dribles courts et ses déboulés sur l'aile droite. Souvent victime de fautes grossières : sans doute le seul moyen pour arrêter Dirk Kuyt.

La note du match : 14/20

Un rebondissement au coeur d'une intensité assez spectaculaire dans un stade mythique chauffé à blanc, une agressivité de tous les instants dans les duels, des joueurs techniquement au dessus de la moyenne et présents au rendez-vous, pour un joli combat entre deux formations très proches l'une de l'autre. Mais qui a parlé d'une demi-finale 100% anglaise ? 11 nationalités étaient représentées au coup d'envoi !

Ce but à la dernière seconde donne un avantage important aux Blues avant le match retour à Stamford Bridge la semaine prochaine. Les Reds méritaient sans doute de l'emporter mais n'ont pas dit leur dernier mot. Le match retour s'annonce tout aussi palpitant.


Ligue des Champions - ½ finale aller
Liverpool – Chelsea : 1-1 (1-0)
Stade : Anfield Road
Arbitre : Konrad Plautz
Buts : Kuyt (43’) – Riise (csc, 90’+4)
Avertissements : Terry (90’+3)

Liverpool : Reina – Arbeloa, Carragher, Skrtel, Fabio Aurelio (Riise, 61’) – Gerrard, Mascherano, Xabi Alonso – Babel (Benayoun, 76’), Kuyt, Fernando Torres

Chelsea : Cech – Terry, Carvalho, A. Cole, Ferreira – Makelele, Lampard, Ballack (Anelka, 86’) - Malouda, J. Cole (Kalou, 63’), Drogba



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Qui doit remporter le titre de meilleur joueur africain de l'année 2019 ?

André Onana (Ajax / Cameroun)
Hakim Ziyech (Ajax / Maroc)
Ismaël Bennacer (Milan AC / Algérie)
Kalidou Koulibaly (Naples / Sénégal)
Mohamed Salah (Liverpool / Égypte)
Odion Ighalo (Shanghai Shenhua / Nigeria)
Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal / Gabon)
Riyad Mahrez (Manchester City / Algérie)
Sadio Mané (Liverpool / Sénégal)
Youcef Belaili (Al-Ahli / Algérie)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB