Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon en ballotage favorable
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 09/03/2008 à 23h22
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les Lyonnais démarreront donc la dernière ligne droite du championnat avec six points d'avance sur les Bordelais, après leur victoire (4-2) à Gerland en clôture de la 28e journée de Ligue 1. Le match a tenu toutes ses promesses et logiquement tourné à l'avantage de l'OL face à des Girondins qui n'ont pas démérité.

Lyon en ballotage favorable

Le match tant attendu entre le leader et son dauphin a tenu toutes ses promesses dimanche soir au stade Gerland, en clôture de la 28e journée de Ligue 1. Après leur victoire 3-1 à l'aller, les hommes d'Alain Perrin ont récidivé devant leur public (4-2), prenant un avantage psychologique important et surtout six points d'avance au classement. Avec Fred dans l'axe, Benzema et Keita sur les ailes, les Gones ont rapidement pris les devants face à des Bordelais obligés de courir après le score mais qui ont eu le mérite de ne rien lâcher jusqu'à la fin. Laurent Blanc avait choisi de repasser en 4-5-1 avec Cavenaghi seul en pointe. Les Girondins s'en sont remis aux coups de pied arrêtés pour rester dans le match. La sortie sur blessure de Wendel après un attentat de Réveillère a plombé la fin de la rencontre.

Les buts

- Keita est alerté dans le dos de Jurietti et centre fort devant le but pour personne. Grosso récupère sur l'aile gauche et centre pour Bodmer qui coupe la trajectoire et trompe Ramé de près (12', 1-0).

- But magistral ! Sur un ballon mal dégagé par les Bordelais et renvoyé dans la boite de la tête, Bodmer contrôle de la poitrine, efface deux défenseurs d'une pichenette orientée du droit avant que le ballon ne touche le sol et déclenche une frappe puissante en demi-volée du coup du pied droit qui vient se loger dans le petit filet de Ramé (24', 2-0).

- Les Girondins héritent d'un coup-franc à l'entrée de la surface légèrement côté droit. Wendel s'en charge et contourne le mur d'une frappe puissante et flottante du gauche qui trompe Coupet qui avait anticipé au premier poteau (35', 2-1).

- Benzema redonne de l'air aux Lyonnais d'une frappe sèche à ras de terre du droit depuis l'entrée de la surface, après un une-deux joué dans l'axe avec Fred (50', 3-1).

- Cavenaghi ramène les Bordelais dans le match d'un pénalty croisé du droit touché par Coupet, après une faute de Toulalan sur Chalmé dans la surface (60', 3-2).

Les temps forts

- Les Bordelais passent à deux doigts de Coupet de l'égalisation. Sur un ballon en chandelle renvoyé par la défense lyonnaise à l'entrée de la surface, Wendel arme une reprise de volée croisée du gauche détournée in-extremis par le gardien lyonnais (41').

- Juninho obtient un coup-franc à l'entrée de la surface plein axe. Posté dans le mur, Diawara détourne de la main. Le ballon retombe devant le but pour la tête de Benzema qui heurte la barre de Ramé (48').

- Sur un corner enroulé de Wendel, Diarra s'élève plus haut que Bodmer aux six mètres et place une tête puissante bien boxée par Coupet sur sa ligne (62').

La prestation de Lyon

Auteur d'un bon match, Coupet a évité deux fois l'égalisation avec deux superbes parades. Réveillère aurait dû être exclu pour un attentat lamentable sur le meilleur joueur bordelais, Wendel. Le boucher lyonnais a terminé le match mais pas le Brésilien. Squillaci et Cris ont vécu une soirée tranquille en muselant bien Cavenaghi. Grosso a livré une bonne prestation face à Alonso, avec une passe décisive à la clé. Comme d'habitude, Toulalan s'est donné sans compter mais a taclé à l'emporte-pièce sur Chalmé, offrant un pénalty aux Bordelais. Juninho a fait le métier dans l'entrejeu mais sa condition physique ne lui a pas permis de terminer le match. Benzema a été un poison. Sa pointe de vitesse, ses déboulés et ses gestes techniques de haut niveau ont terriblement gêné les défenseurs. Beaucoup de déchet pour Keita, finalement récompensé par un but. Fred a joué un rôle intéressant en pivot, avec des fausses pistes ou des remises rapides.

La prestation de Bordeaux

Ramé ne pouvait pas grand-chose sur les deux premiers buts mais n'a pas fait un seul arrêt du match. Chalmé s'est démultiplié sur l'aile droite pour contrer Benzema en défense et apporter son soutien et ses centres en attaque. Diawara et Henrique ont été enrhumés sur le deuxième but et ont souffert face aux assauts lyonnais. Précieux en couverture et dans les duels, Jurietti a livré un match sérieux et âpre. Fernando est coupable sur le premier but avec un marquage trop laxiste sur Bodmer. Son duo avec Diarra est monté en régime au fil du match. Micoud préfère jouer avec deux attaquants et sa prestation s'en est ressentie. Il a été moins en vue que d'habitude. Wendel a été le Bordelais le plus dangereux et a fait parlé la poudre avec un coup-franc à la Juninho et une reprise de volée superbe juste avant la pause. Le Brésilien était déterminé à renversé la vapeur mais a été fauché en plein vol par Réveillère. Alonso a tenté de provoquer sur l'aile mais n'a pas été en réussite. Seul en pointe, Cavenaghi a été très peu servi et n'a pas eu l'occasion de s'illustrer, hormis sur le pénalty.

L'homme du match : Mathieu Bodmer

Titularisé à la place de Kim Källström, Mathieu Bodmer n'a pas perdu son temps dimanche soir et mis les Lyonnais sur la bonne voie avec un doublé magistral dans la première demi-heure du match. Opportuniste sur le premier, il a été tout simplement génial sur le second avec un enchaînement digne des plus grands attaquants du Monde.

La note du match : 15/20

La rencontre au sommet n'a pas déçu avec un maximum de spectacle, cinq buts, de nombreuses occasions, du rythme, du suspense et une tension palpable qui s'est malheureusement parfois traduite par des fautes grotesques ou d'antijeu de part et d'autre.

Les Lyonnais conservent les commandes de la Ligue 1 avec six points d'avance sur les Bordelais. Rien n'est joué pour le titre, mais les hommes d'Alain Perrin ont pris un ascendant psychologique important avec ce second succès de la saison contre les Girondins.


Ligue 1 / 28e journée
Olympique Lyonnais – Girondins de Bordeaux : 4-2 (2-1)
Stade Gerland
Arbitre : Stéphane Bré
Buts : Bodmer (12’, 24’), Benzema (50’), Keita (90’+3) – Wendel (35’), Cavenaghi (60’ sp)
Avertissements : Fred (4’), Grosso (34’), Keita (64’), Réveillère (69’) – Henrique (6’), Chalmé (7’), Wendel (47’), Alonso (80’), Chamakh (86’)

Lyon : Coupet – Réveillère, Squillaci, Cris, Grosso – Toulalan, Juninho (Källström, 77’), Bodmer – Benzema (Ben Arfa, 73’), Keita, Fred (Govou, 90’)

Bordeaux : Ramé – Chalmé, Diawara, Henrique, Jurietti – Fernando, Diarra, Micoud (Obertan, 74’), Wendel (Chamakh, 74’), Alonso (Bellion, 81’) – Cavenaghi



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Dortmund-PSG, quel est votre pronostic ?

Victoire de Dortmund
Match nul
Victoire du PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB