Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
C1 : le Barça, Arsenal et Fenerbahçe en quarts
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 04/03/2008 à 23h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lyon n'était pas seul à jouer mardi soir en huitième de finale retour de la Ligue des Champions. Arsenal a créé la sensation en s'imposant (2-0) sur la pelouse du Milan AC. Les Gunners rejoignent le Barça, vainqueur du Celtic (1-0) au Camp Nou, et Fenerbahçe, qualifié au bout du suspense aux dépens du FC Séville (3-2 ap, 2 tab à 3).

C1 : le Barça, Arsenal et Fenerbahçe en quarts

Du spectacle, des rebondissements et des surprises mardi lors des trois autres matchs des huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions. Si le Barça a tenu son rang face au Celtic Glasgow (1-0), Arsenal a créé la surprise en battant le Milan AC sur son sol (0-2) au terme d'un match enlevé. Fenerbahçe ne partait pas non plus favori à Sanchez-Pizjuan face au FC Séville mais a néanmoins accroché sa place en quarts de finale au bout du suspense, grâce à son gardien pourtant peu inspiré au cours du match mais auteur de trois arrêts lors de la séance des tirs au but (2-3, 2 tab à 3).

Milan AC 0-2 Arsenal (0-0 à l'aller)

Buts : Fabregas (85e), Adebayor (90+2)

Le match nul et vierge du match aller à Londres a finalement profité aux Gunners qui se sont qualifiés avec une victoire (2-0) acquise en toute fin de match, grâce à des buts de Fabregas et Adebayor. Après une première frappe repoussée par la transversale avant la pause, Fabregas héritait du ballon à quarante mètres, s'avançait et trouvait la faille d'une frappe croisée à ras de terre de vingt-cinq mètres (85e). Auteur d'un grand match, Adebayor seul face au but reprenait un centre de Walcott et doublait la mise dans les arrêts de jeu (90'+2), inscrivant ainsi son premier but en Ligue des Champions avec le maillot des Gunners. Un véritable exploit des hommes d'Arsène Wenger. Pourtant archi-expérimentés, les Milanais ont tenté leur chance par l'intermédiaire de Kakà et Pato notamment, mais tombent sur leur pelouse face à une formation londonienne jeune, fougueuse et talentueuse.

Barça 1-0 Celtic Glasgow (3-2 à l'aller)

But : Xavi (4e)

Forts de leur victoire à l'aller (3-2), les Catalans partaient très largement favoris et ont confirmé la tendance au Camp Nou en l'emportant (1-0). Les Catalans se qualifient logiquement pour le prochain tour. Xavi a conclu une action collective de qualité et ouvert le score dès la 3e minute d'une reprise de volée du droit, mettant ainsi les coéquipiers de Henry (entré à la 36e à la place de Messi) sur orbite. A ce moment-là, les Ecossais devaient inscrire trois buts pour se qualifier. Autant dire que le suspense n'a jamais eu lieu. Le Barça rit mais Messi pleure, touché au genou après un choc avec un Ecossais et qui pourrait être absent jusqu'à la fin de la saison.

FC Séville 3-2 ap (2 tab 3) Fenerbahçe (2-3 à l'aller)

Buts : Alves (5e), Keita (9e), Kanouté (41e) - Deivid (21e, 79e)
Penalties validés : Kanouté, Dragutinovic – Vederson, Mehmet Aurelio, Kezman
Penalties non-validés : Escudé, Maresca, Alves – Edu Dracena

Après leur défaite au match aller (3-2), les doubles tenants de la Coupe de l'UEFA ont longtemps cru tenir leur qualification avant d'être poussés à la prolongation puis d'échouer lors de la séance des tirs au but (3-2 ap, 3 tab à 2). Les Andalous ont pourtant pris les coéquipiers d'Alex à la gorge d'entrée de match. Après un coup franc surpuissant d'Alves (5e) et un deuxième but de Keita sur une belle frappe de loin mais sur laquelle le gardien s'est complètement troué (9e), les Turcs reprenaient espoir par l'intermédiaire de Deivid (21e). Fenerbahçe passait alors à l'offensive et rééquilibrait les débats, mais Kanouté redonnait de l'air avant la pause après un contrôle de la poitrine dans la surface et une frappe contrée par un défenseur (41e). L'ancien Bordelais Deivid encore lui s'offrait le doublé de près et ramenait les deux équipes à égalité sur l'ensemble des deux rencontres (79e), poussant les Andalous à la prolongation, puis aux tirs aux but. Moment choisi par Volkan pour repousser trois des cinq tentatives de Séville, dont celle du Français Escudé.

Suite des huitièmes de finale de la Ligue des Champions mercredi soir avec trois matchs au programme dont un très alléchant Real Madrid – AS Rome à Bernabeu.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Lionel Messi mérite t-il de remporter le Ballon d'Or 2019 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB