Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon - Man Utd, le face à face
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 19/02/2008 à 20h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Une montagne se déplace à Gerland mercredi soir. L'Olympique Lyonnais y défiera Manchester United et sa pléiade de stars, en match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Tour d'horizon noté des forces en présence.

Lyon - Man Utd, le face à face

L'Olympique Lyonnais accueille Manchester United à Gerland mercredi soir en match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Outsiders sur le papier et au vu des résultats récents des deux équipes, les coéquipiers de Karim Benzema n'ont rien à perdre tant l'écart de forme et d'effectif entre les deux équipes est important. Contrairement à Alain Perrin qui a bricolé au Mans pour suppléer les malades de dernière minute, Alex Ferguson a volontairement ménagé Giggs, Scholes, Tevez, Ronaldo et Hargreaves le week-end dernier en prévision du choc dans le Rhône.

Les forces en présence

Confiance : Lyon (5,5/10) – Man Utd (9/10)

Lyon sort d'une défaite au Mans qui a fait couler beaucoup d'encre tandis qu'une équipe mixte de Manchester United vient de battre en Cup l'équipe B d'Arsenal (4-0). Autant dire que la confiance est plutôt du côté des Red Devils. Outre une deuxième place derrière Arsenal en championnat (18v 4n 4d), la phase de groupe de la Ligue des Champions a confirmé le retour au premier plan des coéquipiers de Patrice Evra (5v, 1n, 0d), premiers devant la Roma (tombeur de l'OL l'an passé). Les Lyonnais ont acquis une honorable 2e place derrière le Barça (3v 1n 2d) mais peinent à maintenir l'écart avec leurs poursuivants en Ligue 1 (15v 4n 6d).

Entraîneur : Lyon (6,5/10) – Man Utd (10/10)

Perrin n'avait remporté qu'une Coupe de France avec Sochaux (2007) et l'Intertoto avec Troyes (2001) avant de débarquer à Lyon. Il jouera seulement son 13e match en Ligue des Champions. De plus, il a été secoué par Aulas le week-end dernier après des choix tactiques douteux. Si la valeur n'attend pas le nombre des années, Ferguson a néanmoins plusieurs longueurs d'avance avec une victoire en 1999, plus de 1000 matchs sur le banc mancunien depuis 1986 et une très grande expérience des rencontres européennes.

Gardien : Lyon (8/10) – Man Utd (8/10)

Coupet (35 ans) et Van der Sar (37 ans) sont pétris d'expérience, avec une touche supplémentaire pour le second qui compte 123 sélections avec les Pays-Bas ! Le Lyonnais a passé six mois à l'infirmerie et n'a pas encore totalement retrouvé la plénitude de ses moyens, même s'il est sur la bonne voie. Mais le rôle très important qu'il aura à jouer mercredi soir pourrait le transcender.

Défense : Lyon (7/10) – Man Utd (8/10)

L'absence de Cris (de retour dans le groupe) a eu des conséquences cruelles cette saison, avec une augmentation significative des buts encaissés (24 en L1 et 10 en C1). Lyon a gagné au change avec Boumsong à la place d'Anderson mais reste fragile défensivement notamment sur le flanc gauche, surtout si tous les joueurs de champ ne font pas l'effort défensif nécessaire pour maintenir un bloc équipe compact. Perrin va-t-il prendre le risque de titulariser Cris ? Avec Evra, Vidic, Ferdinand et O'Shea qui remplacera Neville, les hommes de Ferguson disposent de suffisamment d'expérience pour espérer contrecarrer les plans des deux étoiles montantes de l'OL.

Milieu : Lyon (7/10) – Man Utd (8,5/10)

Le rendement de Juninho ayant une influence considérable sur celui de son équipe, ses dernières sorties laissent planer le doute. Avec Källström et Toulalan, les Lyonnais disposent d'un trident d'internationaux talentueux mais seront opposés à Giggs, Scholes et Hargreaves, qui n'ont rien à leur envier. Ces trois-là ont de plus été ménagés ce week-end en prévision du choc à Gerland.

Attaque : Lyon (7,5/10) – Man Utd (9/10)

MU a marqué 13 buts en C1 et 50 en 26 matchs de championnat, tandis que l'OL a inscrit 11 buts en C1 et 48 en 25 matchs de championnat. Des scores assez proches. Pourtant, si Benzema, Ben Arfa et Govou sont très bons cette saison, les deux premiers manquent encore d'expérience des grands rendez-vous. Ce n'est pas le cas de Ronney, Cristiano Ronaldo et Tevez, pourtant pas beaucoup plus âgés. Avec 5 buts (dont 3 à l'extérieur), le Portugais est d'ailleurs le meilleur buteur de la C1 cette saison et plane sur un nuage avec 19 buts inscrits en 22 matchs de championnat, excusez du peu. Seule une blessure, ou des fautes systématiques à son encontre, pourraient l'empêcher de faire pencher la balance en faveur des Red Devils.

Banc : Lyon (6/10) – Man Utd (8,5 /10)

Le banc lyonnais s'est rétréci comme peau de chagrin cette saison et ne semble pas forcément en mesure d'apporter un plus. Cris revient juste de blessure, Delgado et Keita n'ont rien prouvé avec Lyon. Bodmer et Fred offrent néanmoins des options intéressantes. Les Mancuniens n'ont pas ce problème avec Saha, Nani, Anderson, Brown, Park et Carrick notamment.

Contexte : Lyon (8,5/10) – Man Utd (8,5/10)

Lyon n'est pas favori mais sera ultra-motivé face à Manchester United qui tourne à plein régime actuellement, ne craint pas les sifflets de tout un stade, et pourra se rattraper à Old Trafford si ça tourne mal à Gerland. Ce rôle d'outsider peut servir Lyon qui n'a rien à perdre, ce qui est incontestablement un avantage. Les coéquipiers de Juninho vont pouvoir laisser le soin aux Mancuniens de faire le jeu et tenter de les prendre en compte, leur meilleure arme cette saison. Encore faudra-t-il que la défense rhodanienne tienne le choc… Une victoire serait perçue comme un exploit. Lyon avait posé des problèmes aux Red Devils en 2004 (2-2 à Gerland) lors de la phase de poule mais semble avoir perdu de sa superbe depuis, à l'inverse de son adversaire.

Bilan : Lyon (7/10) – Man Utd (8,6/10)

La tâche s'annonce très difficile pour les Lyonnais. Mais bien évidemment, sur un match, tous les espoirs sont permis et on veut y croire. Il faudrait néanmoins que les hommes de Perrin soient au top de leurs possibilités, à l'inverse des Mancuniens. Croisons les doigts !

Le match des déclarations

Alain Perrin (entraîneur de l'OL) : «Il faut impérativement bien défendre. Dans chacune de leurs attaques, les Mancuniens mettent une pression énorme. A nous donc de résister et de les menacer. Manchester se découvre beaucoup et comme nous sommes capables d'attaquer, nous pouvons bousculer cette équipe.»

Karim Benzema (attaquant de l'OL) : «0-0 serait un très bon résultat car on a la capacité de marquer des buts à l'extérieur. Mais si on marque c'est encore mieux. J'ai entendu parler de l'intérêt que me porte Manchester United. Cela me flatte énormément, car ça veut dire que je fais des bons matchs avec Lyon. Néanmoins, on aura le temps de parler de tout ça plus tard.»

Alex Ferguson (manager de MU) : «La Champions League est mon plus grand challenge. Lorsque j'ai commencé à entrainer, mon objectif principal était de jouer contre les plus grandes équipes du monde. Les joueurs ont besoin de ces défis pour se transcender.»

Ryan Giggs (milieu de MU) : «Ce sera dur, surtout le match aller. Nous avons appris à respecter cette équipe, qui a une grande expérience de la Ligue des Champions. En 2004, on a eu un match très difficile à Gerland et ce sera probablement la même chose cette fois-ci, même si Lyon n'a peut-être plus autant de qualités individuelles qu'à l'époque.»

Patrice Evra (défenseur de MU) : «Tout le monde nous donne favoris et parle de la défaite des Lyonnais au Mans, mais ils vont montrer un autre visage. Ils vont jouer contre Manchester, ils n'ont rien à perdre. A nous de montrer du respect et du professionnalisme. Sinon ce sera difficile pour nous. Certes, on reste sur une grosse performance contre Arsenal mais on n'a pas envie de tomber dans le piège de la facilité.»

Les équipes probables

Lyon : Coupet – Grosso, Boumsong (ou Cris ?), Squillaci, Clerc – Toulalan, Juninho, Källström - Govou, Ben Arfa, Benzema

Man Utd : Van der Sar - Evra, Ferdinand, Vidic, O'Shea - Hargreaves (ou Carrick), Scholes, Giggs – Ronaldo, Tevez, Rooney

Les autres rencontres de la soirée

Mercredi 20 février 2008

Celtic Glasgow – FC Barcelone
Arsenal – Milan AC
Fenerbahçe – FC Séville



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Lionel Messi mérite t-il de remporter le Ballon d'Or 2019 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB