Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Une bonne opération sans la manière - Débrief et NOTES des joueurs (OM 2-0 Dijon)

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 04/04/2021 à 23h01
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Au terme d'un match très moyen, l'Olympique de Marseille s'est imposé à domicile contre Dijon (2-0) ce dimanche soir. Les défenseurs Balerdi et Alvaro ont marqué sur des coups de pied arrêtés.

Une bonne opération sans la manière - Débrief et NOTES des joueurs (OM 2-0 Dijon)
Les Marseillais fêtent le but d'Alvaro (2-0, 80e)

Avec les résultats de Lens, Rennes et Montpellier, tous tenus en échec ce week-end, l'Olympique de Marseille avait un coup à jouer ce dimanche soir. Sans être flamboyants, les Marseillais ont assuré l'essentiel en décrochant un précieux succès contre Dijon (2-0), en clôture de la 31e journée de Ligue 1.

Balerdi libère un OM poussif

Les Marseillais ont pris l'avantage en fin de première période. Sur un corner tiré par Payet, Balerdi surprenait la défense dijonnaise pour marquer d'un puissant coup de boule (1-0, 45e+1). Mais que ce premier acte fut difficile pour l'OM face à une équipe dijonnaise regroupée dans ses trente mètres et venue pour défendre. Malgré une possession de balle nettement en leur faveur, les joueurs de Jorge Sampaoli n'ont pas réussi à se procurer beaucoup d'occasions durant les 45 premières minutes.

Le premier acte s'est souvent résumé à de longues phases de passes à dix des Olympiens. Il y a eu quelques mouvements intéressants de Thauvin et Lirola notamment, mais pas assez pour amener le danger régulièrement devant le but dijonnais. Payet et Milik, eux, se sont essayés sur des frappes lointaines, sans trouver le cadre. Comme souvent dans cette situation, c'est donc sur un coup de pied arrêté que le club phocéen est parvenu à débloquer la situation.

Alvaro imite Balerdi

Ce but inscrit avant la mi-temps arrangeait forcément l'OM en seconde période. Le DFCO devait se découvrir un peu plus et les Marseillais profitaient des espaces pour se procurer plus d'occasions dangereuses. Mais à l'image de Payet, qui loupait le cadre sur un tir au niveau point de penalty puis butait sur Allagbé, les hommes de Jorge Sampaoli ne parvenaient pas à concrétiser leurs opportunités pour se mettre à l'abri.

Conséquence, Marseille restait sous la menace d'une équipe bourguignonne qui prenait le contrôle du ballon à un quart d'heure du terme. Mais, comme en première période, les Phocéens marquaient sur un nouveau coup de pied arrêté de Payet. La tête d'Alvaro au premier poteau était déviée par Ecuele Manga dans son but (2-0, 80e). Cela suffisait pour assurer un succès à l'OM, qui revient à un point de la 5e place occupée par Lens.

La note du match : 4/10

Une première période très pauvre en occasions, l'OM n'ayant pas réussi à mettre assez de rythme pour se procurer beaucoup d'opportunités contre une équipe dijonnaise qui se contentait de défendre. Le second acte n'a guère été beaucoup plus plaisant. Marseille a eu quelques occasions jusqu'à l'heure de jeu, avant un long passage à vide. Deux buts mais peu de spectacle.

Les buts :

- Sur un corner tiré par Payet, Balerdi passe devant les défenseurs dijonnais au premier poteau et catapulte le ballon de la tête au fond des filets (1-0, 45e+1).

- Payet tire un coup franc au premier poteau en direction d'Alvaro. Le défenseur coupe la trajectoire de la tête et le ballon rebondit sur la cuisse d'Ecuele Manga avant d'entrer dans le but (2-0, 80e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Leonardo Balerdi (7/10)

Le défenseur central monte en puissance dans cette équipe depuis l'arrivée de Jorge Sampaoli. L'entraîneur marseillais apprécie sa qualité de relance, mais il sait aussi qu'il peut compter sur sa présence aérienne dans les deux surfaces. C'est d'ailleurs de la tête, sur un corner tiré par Payet, qu'il ouvre le score pour l'OM. Un match solide aussi défensivement.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (5) : face à une équipe dijonnaise très défensive, le gardien marseillais n'a pas eu grand-chose à faire dans cette rencontre. Il est resté vigilant pour capter une tête peu puissante de Lautoa en première période. Pas grand-chose d'autre à signaler.

Hiroki Sakai (6) : baladé à droite et à gauche cette saison, le Japonais était cette fois-ci titularisé dans la défense à trois en l'absence de Caleta-Car. Et l'habituel latéral a répondu présent. Il a fait le job et parfaitement géré les incursions sur son côté.

Álvaro González (6) : le défenseur espagnol met l'OM à l'abri en coupant de la tête le coup franc de Payet pour marquer le but du 2-0, avec l'aide d'Ecuele Manga. Défensivement, il a été peu mis en danger.

Leonardo Balerdi (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Pol Lirola (6,5) : dans un rôle très offensif, le piston droit marseillais s'est souvent retrouvé dans une position d'ailier. Le danger est d'ailleurs beaucoup venu de son côté. C'est son bon centre qui offre une grosse occasion à Payet en seconde période. Un bon match.

Pape Gueye (5) : le jeune milieu marseillais s'est montré appliqué dans ses tâches défensives. Il a mis de l'impact physique pour peser dans l'entrejeu. Techniquement, il a été plus en difficulté.

Boubacar Kamara (5,5) : ce n'était pas un grand Kamara, mais cela suffit pour dominer les milieux dijonnais. Il s'est contenté de gratter des ballons, sans véritablement chercher à apporter un soutien à ses partenaires offensifs. Il manquait peut-être un peu de jus ce soir.

Florian Thauvin (4) : dans un rôle d'électron libre, il a été l'un des Marseillais les plus menaçants en première période. Il a provoqué ballon au pied et tenté de combiner avec ses partenaires, on l'a notamment vu chercher régulièrement Payet pour le placer en position de tir. Mais il a disparu après la pause.

Dimitri Payet (6) : bien plus affûté physiquement, le meneur de jeu marseillais est apparu plus en jambes que lors des derniers mois. Très mobile et disponible, il se procure deux grosses occasions : un tir au-dessus au niveau du point de penalty, puis une tentative repoussée par Allagbé. Il n'a pas tout réussi mais il termine le match avec deux passes décisives. Remplacé à la 90e+1 par Saîf-Eddine Khaoui (non noté).

Luis Henrique (4) : l'attaquant marseillais était aligné au poste de piston gauche en l'absence d'Amavi et de Nagatomo. Comme Dijon a peu attaqué, il n'a pas eu beaucoup de tâches défensives à effectuer. Il a donc proposé dans son couloir pour distiller quelques centres, dont un qui offre une occasion à Lirola en première période. Sa prestation reste tout de même très moyenne. Remplacé à la 68e par Michaël Cuisance (non noté).

Arkadiusz Milik (4) : le Polonais pourra ruminer ce soir. On ne peut pas dire qu'il a fait un mauvais match, puisque ses prises de balle ont été intéressantes, mais il a surtout été peu compris par ses partenaires. Il a multiplié les appels sans être servi, et lorsqu'il tentait de décrocher pour toucher le ballon, ses coéquipiers lui envoyaient des passes longues dans la profondeur. Remplacé à la 80e par Dario Benedetto (non noté).

DIJON :

Saturnin Allagbé (4,5) : préféré à Racioppi, le gardien béninois doit s'incliner sur deux coups de pied arrêtés. Il ne peut pas grand-chose sur les deux buts marseillais. A noter un bon arrêt face à Payet en seconde période.

Sacha Boey (3) : le latéral droit du DFCO est souvent resté très bas. Dommage, il aurait pu exploiter les faiblesses défensives de Luis Henrique pour mettre l'OM en danger dans son couloir.

Bruno Écuélé Manga (3) : le capitaine dijonnais a repoussé tous les ballons aériens pendant près de 45 minutes en première période. Mais il se fait devancer par Balerdi sur l'ouverture du score marseillaise dans les arrêts de jeu. Sur le second but de l'OM, il dévie le ballon dans son but. Malheureux…

Senou Coulibaly (2) : pas impérial dans les duels, le défenseur dijonnais a semblé dépassé durant toute la rencontre. Beaucoup trop d'approximations dans ses interventions et dans la relance.

Glody Ngonda (3) : à l'image de Boey, le latéral gauche a rarement pris son couloir. Il faut dire qu'il avait un sacré client avec Lirola en face de lui. Le danger est souvent venu de son côté. Remplacé à la 80e par Anibal Chala (non noté).

Jordan Marié (4) : le milieu de terrain est le joueur dijonnais qui a récupéré le plus de ballons, mais son apport offensif a été décevant.

Wesley Lautoa (3) : il est fautif sur l'ouverture du score de Balerdi, puisqu'il lâche le marquage sur le défenseur marseillais. Il a souffert face aux montées de Lirola.

Baldé (3) : comme la plupart de ses attaquants, il n'a pas beaucoup eu l'occasion d'exister dans ce match. Très discret, il ne s'est pas procuré d'occasion. Remplacé à la 80e par Pape Cheikh Diop (non noté).

Bersant Celina (3) : placé dans l'entrejeu, le Kosovar a essayé de se montrer en organisant les contres dijonnais en première période. Mais il s'est vite découragé, puis il a joué ensuite beaucoup vers l'arrière. Remplacé à la 80e par Arthur Zagre (non noté).

Yassine Benzia (4,5) : le numéro 10 du DFCO est en manque de rythme, mais sa vision de jeu fait des différences. Son envie de toujours jouer vers l'avant et de trouver des décalages est intéressante. Remplacé à la 64e par Frédéric Sammaritano (non noté).

Moussa Konaté (2) : très peu touché par ses partenaires (18 ballons), l'attaquant a traversé cette rencontre comme une âme en peine. Il a eu deux opportunités de se montrer, mais il est contré par Balerdi en début de match, puis il se loupe en ratant son contrôle sur un trois contre trois à jouer. Remplacé à la 64e par Mihai Alexandru Dobre (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 2-0 DIJON (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 31e journée
Stade : Orange Vlodrome - Arbitre : R. Buquet

Buts : L. Balerdi (45+1e) Álvaro González (79e) pour MARSEILLE
Avertissements : Álvaro González (32e), P. Gueye (73e), pour MARSEILLE - M. Konaté (9e), Y. Benzia (24e), G. Ngonda (38e), S. Coulibaly (78e), pour DIJON

MARSEILLE : S. Mandanda - L. Balerdi, Álvaro González, H. Sakai - Pol Lirola, Luis Henrique (M. Cuisance, 68e) - B. Kamara, P. Gueye - F. Thauvin, D. Payet (S. Khaoui, 90+2e) - A. Milik (D. Benedetto, 80e)

DIJON : S. Allagbé - S. Coulibaly, B. Écuélé Manga, W. Lautoa - B. Celina (A. Zagre, 80e), J. Marié - S. Boey, G. Ngonda (A. Chalá, 80e) - Y. Benzia (F. Sammaritano, 64e) - M. Konaté (M. Dobre, 65e), Baldé (P. Diop, 90+2e)

 Balerdi a ouvert le score pour l'OM (1-0, 45e+1)

Alvaro a fait le break (2-0, 80e)

Pas de but pour Milik

Devant le but, Payet a manqué d'efficacité

 VIDEO : l'hommage de l'OM à son ancien président Pape Diouf







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Dijon

D
I
J
O
N
but, 45e+17Balerdi
but, 79e6González


MASQUER LA PUB