Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

L'important, c'est les trois points... - Débrief et NOTES des joueurs (Bosnie 0-1 France)

Par Romain Rigaux - Actu Mondial 2022, Mise en ligne: le 31/03/2021 à 22h40
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

L'équipe de France a remporté sa deuxième victoire dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au terme d'un match laborieux en Bosnie-Herzégovine (1-0). Les Bleus ont longtemps buté sur une équipe défensive, mais Griezmann a débloqué la partie d'un coup de tête.

L'important, c'est les trois points... - Débrief et NOTES des joueurs (Bosnie 0-1 France)
La joie de Griezmann après son but (0-1, 60e).

Au terme de cette trêve internationale, on retiendra davantage les points engrangés par l'équipe de France que ses prestations sur le terrain. Peu séduisants contre l'Ukraine (1-1) et le Kazakhstan (2-0), les Bleus n'ont rien montré de plus dans le jeu en Bosnie-Herzégovine ce mercredi, mais assurent l'essentiel avec un deuxième succès dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 (1-0).

Des Bleus sans génie

Installés dans le camp bosnien dès l'entame, les Bleus ont dominé le premier quart d'heure. Mais ni Mbappé, injustement signalé hors-jeu avant un duel avec le gardien adverse dès la 3e minute, ni Coman, auteur d'un tir à côté du poteau puis d'une tête dans les gants de Sehic, ne parvenait à donner l'avantage à la sélection tricolore, qui faisait tourner le ballon en attendant la faille dans une défense bosnienne très compacte.

Les débats se sont un peu rééquilibrés à l'approche de la demi-heure de jeu. Et Lloris, jusqu'alors peu sollicité, sortait le grand jeu pour sauver son équipe. D'abord sur une frappe de Todorovic près de sa lucarne gauche. Puis, deux minutes plus tard, sur une tête piquée à bout portant d'Ahmedhodzic à la suite d'un corner. Les Tricolores pouvaient remercier leur gardien. Derrière, les hommes de Didier Deschamps ont remis le pied sur le ballon sans se procurer de nouvelles occasions jusqu'au renvoi aux vestiaires.

Griezmann libère la France

La seconde période est repartie sur les mêmes bases, les Bleus ne parvenant pas à inquiéter le gardien adverse pendant un quart d'heure. Jusqu'à cette tête de Griezmann à l'heure de jeu, sur un centre de Rabiot, qui trouvait enfin le chemin des filets (0-1, 60e) ! Réalistes, les Français ouvraient le score sur leur première véritable opportunité de la deuxième mi-temps. Derrière, la Bosnie-Herzégovine a essayé de revenir en fin de match, mais la France a su préserver son petit avantage jusqu'au coup de sifflet final.

La note du match : 3,5/10

La première période semblait partir sur un bon rythme avec les occasions françaises durant le premier quart d'heure, mais cette impression a rapidement laissé place à la déception. Entreprenants en début de rencontre puis sans génie, les Bleus n'ont jamais réussi à emballer la suite du premier acte. Malgré le but de Griezmann, la seconde mi-temps n'a guère été plus emballante en terme de spectacle.

Le but :

- Trouvé côté gauche, Rabiot envoie un centre au premier poteau pour Griezmann, qui coupe le centre d'une tête dans la lucarne droite de Sehic (0-1, 60e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Antoine Griezmann (7/10)

Même lorsqu'il n'est pas dans une forme étincelante, l'attaquant du FC Barcelone reste essentiel dans cette équipe de France. Ce soir, il est encore décisif en marquant un but ô combien important, d'une belle tête au premier poteau, qui permet aux Bleus de repartir avec les trois points et de consolider leur première place du groupe D. On retiendra aussi son très bon travail défensif, à l'image de son tacle sur Dzeko près de sa surface à la suite d'une perte de balle. Le Barcelonais n'a rien lâché.

BOSNIE HERZEGOVINE :

Ibrahim Sehic (5) : sollicité uniquement sur une tête de Coman en première période, le gardien bosnien n'a pas eu grand-chose à faire durant cette rencontre. Mais il ne peut rien faire sur la tête de Griezmann.

Dennis Hadzikadunic (5) : le défenseur central a été mis en difficulté en début de match, il est battu par Coman sur la tête de l'ailier français, puis il fait une faute sur Mbappé qui offre un coup franc dangereux à la France à l'entrée de la surface. Il s'est repris ensuite pour contenir les attaques tricolores.

Sead Kolasinac (6) : le latéral gauche de Schalke 04 a su gérer la vitesse de Coman dans son couloir et n'a pas été souvent mis en difficulté. Sur ses montées, il a posé quelques soucis à Pavard.

Anel Ahmedhodzic (4) : le défenseur le moins rassurant dans l'arrière-garde de la Bosnie. Plusieurs fois pris dans son dos, il a eu du mal à gérer les appels des attaquants français. Il est en retard sur Griezmann sur le but français.

Sinisa Sanicanin (5) : bien aidé par Kolasinac, il a bien géré le côté droit de l'attaque française en première période. Un peu moins à l'aise dans le second acte, à l'image de son tacle dangereux sur Pavard.

Darko Todorovic (6) : très actif et juste dans ses transmissions, le piston droit bosnien a posé des problèmes à Hernandez dans son couloir. Il élimine facilement le défenseur français avant d'armer sa frappe repoussée par Lloris en première période. Défensivement, il a souvent bien contenu les montées de ses adversaires et il a réalisé de bonnes interventions aux abords de sa surface. Une prestation très intéressante. Remplacé à la 77e par Miroslav Stevanovic (non noté).

Amir Hadziahmetovic (4) : dans une position de sentinelle, il avait l'objectif de couper les passes et de protéger sa défense. Mais il a eu du mal à gérer les déplacements de Coman et Lemar qui venaient dans son dos depuis les côtés.

Miralem Pjanic (4) : le numéro 10 bosnien joue peu avec le Barça, et cela s'est vu ce soir. En manque de rythme, il n'a jamais eu le jus nécessaire pour faire de réelles différences dans le jeu. Il a aussi manqué de précision dans ses transmissions.

Gojko Cimirot (4) : en début de match, le milieu a essayé de jouer rapidement vers l'avant pour surprendre les Français dès la récupération du ballon. Mais plusieurs passes ratées lui ont fait perdre confiance et il a beaucoup couru après le ballon ensuite. Remplacé à la 86e par Amer Gojak (non noté).

Rade Krunic (4) : son jeu dos au but et sa faculté à conserver le ballon dans les petits espaces ont beaucoup gêné les Bleus en première période. Il a été très intéressant lorsque ses partenaires cherchaient à combiner avec lui, mais il n'a pas su apporter le danger devant le but. Remplacé à la 86e par Smail Prevljak (non noté).

Edin Dzeko (4,5) : le capitaine bosnien s'est montré très disponible et son impact physique a pesé sur la défense française en première période. A 35 ans, il a prouvé qu'il en avait encore sous le capot. Malheureusement pour son équipe, il n'a pas inquiété Lloris dans cette partie.

FRANCE :

Hugo Lloris (7) : le gardien de l'équipe de France, qui a rejoint Thierry Henry à la deuxième place des joueurs les plus capés chez les Bleus avec 123 sélections, n'a pas été beaucoup sollicité dans cette rencontre, mais il effectue les arrêts nécessaires, au bon moment. Alors que les Bosniens revenaient dans le match, il est décisif en première période. Le capitaine tricolore stoppe le tir de Todorovic vers sa lucarne gauche, puis repousse une tête dangereuse d'Ahmedhodzic. Sans ces deux arrêts, la suite du match aurait pu être encore plus compliquée pour les Tricolores.

Lucas Hernández (4) : dans son couloir gauche, le défenseur du Bayern Munich a peu pesé offensivement et ses rares centres n'ont pas été bons. Il a été plutôt vigilant défensivement, mais il se fait éliminer trop facilement avant la frappe de Todorovic en première période.

Presnel Kimpembe (5,5) : face à une équipe très défensive, le défenseur du Paris Saint-Germain n'a pas eu énormément de travail. Il a été vigilant pour contrôler les passes dans la profondeur et  gérer les appels de Dzeko. Difficile de le juger face à une équipe si peu dangereuse.

Benjamin Pavard (5) : le latéral droit français s'est montré disponible dans son couloir en première période afin de combiner avec Coman et adresser quelques centres devant le but bosnien, sans apporter véritablement le danger. Il a été moins en vue après la pause. Défensivement, il a été embêté sur les montées de Kolasinac.

Raphaël Varane (6) : en patron, le défenseur central a effectué des interventions précieuses dans sa surface, à l'image de son retour en deux temps face à Prevljak dans les dernières minutes. Tout n'a pas été parfait non plus, il a perdu plusieurs ballons en première période en raison d'un manque de justesse dans ses passes.

Paul Pogba (4) : titularisé dans l'entrejeu, le joueur de Manchester United rend une copie très moyenne. Dans un fauteuil au milieu - sans doute un peu trop -, le Mancunien n'a pris aucun risque dans le jeu. Il n'a quasiment jamais cassé les lignes par la passe ou par la course, et on a trop rarement vu son jeu long s'exprimer. Trop peu de prises d'initiative ce soir.

Thomas Lemar (6) : toujours en mouvement pour se rendre disponible, le milieu offensif de l'Atletico Madrid a sans cesse tenté d'offrir des solutions à ses partenaires par ses décrochages et ses appels. Une activité intéressante pour l'ancien Monégasque, impliqué sur le but de Griezmann.  Remplacé à la 90e par Moussa Sissoko (non noté).

Kingsley Coman (5) : l'ailier du Bayern Munich a été le Français le plus dangereux en début de match : il décoche une frappe à l'entrée de la surface qui passe à côté du poteau, puis envoie une tête dans les gants du gardien adverse. Derrière, il a eu plus de difficultés à amener le danger dans la surface. Après la pause, il a retrouvé du jus et sa technique lui a permis de faire des différences dans les 20 derniers mètres, sans se procurer d'occasion. Remplacé à la 59e par Olivier Giroud (non noté).

Adrien Rabiot (5,5) : sa passe décisive pour Griezmann a relancé une prestation globalement timide jusqu'alors. A l'image de Pogba, le milieu de la Juventus Turin n'a que trop rarement pesé dans le jeu pendant près d'une heure. Et puis, il est monté en régime et se montre décisif en déposant son centre sur la tête de Griezmann. Après cette passe décisive, il a enfilé le bleu de chauffe pour gratter les ballons dans les pieds adverses.

Kylian Mbappé (4,5) : face à une défense compacte et très basse, l'attaquant français a rarement pu faire parler sa vitesse. Il y était parvenu dès la 3e minute sur un ballon dans la profondeur, mais son duel avec le gardien a été annihilé par un coup de sifflet pour un hors-jeu inexistant. Derrière, il adresse un bon centre pour la tête de Coman, qui trouve les gants de Sehic. Bien maîtrisé par l'adversaire, puis un peu plus libre une fois repositionné à gauche en seconde période, le joueur du PSG n'aura pas été à la hauteur de son statut cette fois encore.

Antoine Griezmann (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

BOSNIE HERZEG. 0-1 FRANCE (mi-tps: 0-0) - CdM 2022 - Qualif. Europe, Grp 4 / 3e journée
Stade : Stadion Grbavica - Arbitre : D. Orsato

Buts : - A. Griezmann (60e) pour FRANCE
Avertissements : D. Hadzikadunic (15e), S. Sanicanin (53e), A. Hadziahmetovic (69e), pour BOSNIE HERZEG. - R. Varane (51e), T. Lemar (66e), P. Pogba (79e), pour FRANCE

BOSNIE HERZEG. : I. Sehic - A. Ahmedhodzic, D. Hadzikadunic, S. Sanicanin - D. Todorovic (M. Stevanovic, 77e), S. Kolasinac - M. Pjanic, G. Cimirot (A. Gojak, 86e) - A. Hadziahmetovic - E. Dzeko, R. Krunic (S. Prevljak, 86e)

FRANCE : H. Lloris - R. Varane, P. Kimpembe - B. Pavard, L. Hernández - K. Coman (O. Giroud, 59e), P. Pogba, A. Rabiot, T. Lemar (M. Sissoko, 90e) - A. Griezmann, K. Mbappé

 Sehic constate les dégâts après la tête de Griezmann (0-1, 60e)

La joie (et la danse) du buteur

Mbappé n'arrive plus à marquer avec les Bleus

VIDEO : la parade de Lloris







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2022


Actu Equipe de France

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Parmi ces trois équipes, qui voyez-vous être capable de réaliser le doublé championnat-C1 ?

PSG
Manchester City
Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
but, 60e7Griezmann


MASQUER LA PUB