Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Faux-départ pour les Bleus... - Débrief et NOTES des joueurs (France 1-1 Ukraine)

Par Romain Rigaux - Actu Mondial 2022, Mise en ligne: le 24/03/2021 à 22h49
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Pour son entrée en lice dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, l'équipe de France a concédé le nul face à l'Ukraine (1-1). Pourtant dominateurs, les Bleus n'ont pas su enfoncer le clou après l'ouverture du score magnifique de Griezmann.

Faux-départ pour les Bleus... - Débrief et NOTES des joueurs (France 1-1 Ukraine)
La déception de Mbappé après l'égalisation de l'Ukraine (1-1, 57e)

L'équipe de France démarre mal les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Pourtant nettement supérieure à son adversaire en première période, la sélection tricolore a partagé les points avec l'Ukraine (1-1) ce mercredi. Peu créatifs après l'égalisation ukrainienne, les joueurs de Didier Deschamps ont déçu.

Le bijou de Griezmann

Installés dans la moitié de terrain ukrainienne dès l'entame, les Bleus ont logiquement pris l'avantage dans cette partie. Après une première alerte sur un tir de Giroud, détourné juste devant son but par Matvienko, Griezmann faisait parler la poudre en ouvrant le score d'une magnifique frappe enroulée du gauche depuis l'angle de la surface (1-0, 19e) ! Un but entaché d'une légère position de hors-jeu de Pavard sur l'action, mais l'absence de la VAR souriait aux hommes de Didier Deschamps.

Derrière, les Tricolores auraient pu alourdir le score dans ce premier acte, mais ni Mbappé, sur une frappe dans la surface, ni Giroud, sur une tête à la suite d'un centre de Pavard, n'attrapaient le cadre. Malgré un léger mieux à cinq minutes de la pause, l'Ukraine n'a rien montré pendant 45 minutes, se contentant de repousser les assauts tricolores devant son but. De l'autre côté du terrain, Lloris n'avait donc rien eu à faire dans la première mi-temps, hormis regarder les tirs de Zinchenko et Mykolenko passer au-dessus de son but sur deux rares offensives ukrainiennes.

Le CSC de Kimpembe

Lloris devait finalement s'incliner à l'approche de l'heure de jeu. Sur l'une de ses rares opportunités, l'Ukraine égalisait à la suite d'une frappe de Sydorchuk détournée par Kimpembe devant son gardien (1-1, 57e). Sans idée, les Bleus ont eu ensuite énormément de mal à mettre en danger une formation adverse rassurée par cette égalisation, et les coéquipiers de Griezmann butaient sur un mur jaune devant la surface ukrainienne. Les entrées de Dembélé et Martial n'y changeaient rien, la France ne se procurait plus aucune occasion dangereuse jusqu'au coup de sifflet final. Les Tricolores devront faire beaucoup mieux face au Kazakhstan, dimanche.

La note du match : 3,5/10

Les accélérations de Coman et le but magnifique de Griezmann ont animé une première période qui aurait mérité plus de spectacle au vu de la domination française. Malgré l'égalisation ukrainienne, le second acte a été presque soporifique, les Bleus butant pendant 45 minutes sur un mur jaune.

Les buts :

- Au duel avec Zinchenko sur le côté droit, Griezmann récupère le ballon et enroule une frappe du gauche depuis l'angle droit de la surface. Bushchan se détend mais ne parvient pas à toucher le ballon qui termine sa course dans le petit filet opposé (1-0, 19e).

- Karavaev récupère le ballon devant Mbappé côté droit et décale sur Sydorchuk à l'entrée de la surface. Le tir du milieu ukrainien est détourné par Kimpembe et prend Lloris à contre-pied (1-1, 57e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Antoine Griezmann (6,5/10)

L'attaquant du FC Barcelone a illuminé la première période en ouvrant le score d'une magnifique frappe enroulée du gauche. Avec 34 buts, il devient le 4e meilleur buteur des Bleus, à égalité avec David Trezeguet. Comme d'habitude, ses décrochages et sa justesse technique ont fluidifié le jeu tricolore pendant une heure. Après l'égalisation, il a eu plus de difficultés à faire des différences.

FRANCE :

Hugo Lloris (5) : le gardien français n'a rien eu à faire au cours de la première période. Les rares tentatives ukrainiennes, signées Zinchenko et Mykolenko, sont passées au-dessus de son but. Il doit finalement s'incliner sur un tir détourné devant lui par Kimpembe. Rageant...

Benjamin Pavard (5) : souvent libre en première période, le latéral droit a participé au jeu en se proposant régulièrement dans son couloir et il offre un ballon de but à Giroud, dont la tête passe au-dessus du cadre. Il a moins osé en seconde période.

Raphaël Varane (5) : le défenseur central du Real est apparu fébrile en début de rencontre, notamment sur cette perte de balle qui amène le tir de Zinchenko dès la 3e minute. Mais il a su se ressaisir pour s'imposer dans sa surface dans les moments chauds de l'Ukraine.

Presnel Kimpembe (4) : le défenseur central du PSG a fait un bon match pendant près d'une heure. Jusqu'à l'égalisation de l'Ukraine sur un tir de Sydorchuk, qu'il détourne juste devant Lloris. Derrière, il a eu du mal à s'en remettre et il a été plus maladroit.

Lucas Hernandez (5) : titularisé au poste de latéral gauche, le défenseur du Bayern Munich n'a pas hésité à jouer haut et son centre offre une occasion aux Bleus en début de match sur le tir de Giroud détourné devant le but. Son entente avec Mbappé n'a malheureusement pas sauté aux yeux, et son apport offensif a diminué au fil des minutes.

Kingsley Coman (6) : titularisé sur le côté droit, l'ailier du Bayern Munich a été le principal détonateur au sein de l'attaque française, faisant souffrir les défenseurs adverses sur ses accélérations. En seconde période, il s'offre un petit numéro entre trois défenseurs avant d'armer une frappe repoussée par le gardien. Remplacé à la 63e par Ousmane Dembélé (non noté), qui n'a pas pesé autant que le Bavarois.

N'Golo Kanté (6,5) : contrairement à beaucoup de ses coéquipiers, le milieu de Chelsea a été à la hauteur ce soir. Infatigable et omniprésent dans l'entrejeu, il a récupéré de nombreux ballons et s'est montré juste dans ses transmissions.

Adrien Rabiot (4) : le milieu de la Juve avait bien démarré son match. Présent à la récupération et juste dans le jeu, il s'était notamment illustré avec une belle feinte sur l'action qui amène la première occasion de Giroud. Mais l'ancien Parisien s'est éteint au fil des minutes et il n'a plus apporté grand-chose dans les offensives tricolores.

Kylian Mbappé (3) : le Mbappé que l'on n'aime pas voir... Rapidement en manque de réussite avec deux tirs non cadrés, l'attaquant du Paris Saint-Germain a trop souvent essayé de faire des différences tout seul, sans grand succès. Sur l'égalisation ukrainienne, il manque d'agressivité sur le ballon récupéré par Karavaev. Remplacé à la 77e par Anthony Martial (non noté).

Antoine Griezmann (6,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Olivier Giroud (4) : l'avant-centre tricolore a pesé physiquement sur la défense ukrainienne, mais il a eu du mal à se sortir du marquage. Et lorsqu'il y arrivait, il a manqué de réussite : son premier tir est détourné juste devant le but par Matvienko, puis sa tête sur un centre de Pavard passe au-dessus de la transversale. Une prestation offensive globalement décevante. Remplacé à la 63e par Paul Pogba (non noté).

UKRAINE :

Heorhiy Bushchan (4) : très peu rassurant dans son jeu au pied et ses sorties, le gardien ukrainien ne peut toutefois rien sur la frappe enroulée de Griezmann. Derrière, il se loupe totalement sur une sortie et aurait pu offrir un penalty à la France en heurtant Coman.

Illya Zabarnyi (6) : il s'en est plutôt bien sorti face à Mbappé, l'attaquant français ne parvenant pas à le prendre de vitesse sur son côté. Un match solide.

Serhiy Kryvtsov (5,5) : en difficulté dans le marquage en début de match, le défenseur expérimenté du Shakhtar s'est bien repris ensuite. Vigilant, il a repoussé plusieurs centres qui venaient devant son but, dont un juste devant Giroud en première période.

Mykola Matvienko (5) : pas vraiment aidé par Mykolenko en première période, il a subi les accélérations de Coman. Mais son abnégation lui a permis d'effectuer des interventions importantes, notamment sur le tir de Giroud qu'il détourne devant son but.

Vitaliy Mykolenko (3) : l'arrière-gauche a vécu une soirée très difficile. La vitesse et les dribbles de Coman l'ont fait souffrir pendant une heure. La sortie du Bavarois lui a permis de souffler.  S'il s'offre le deuxième tir ukrainien du match, en frappant au-dessus, son apport offensif a été très faible.

Vyacheslav Karavaev (6) : auteur d'une prestation solide en défense, l'arrière-droit est aussi décisif offensivement puisque c'est lui qui récupère le ballon et sert Sydorchuk sur l'égalisation ukrainienne.

Serhiy Sydorchuk (5) : il pourra se targuer d'avoir provoqué l'égalisation de l'Ukraine, puisque c'est sa frappe détournée par Kimpembe qui offre un point à son équipe ce soir. Dans le jeu, en revanche, il a perdu beaucoup de ballons en première période. Ce qui n'a pas aidé son équipe à respirer pendant 45 minutes. Remplacé à la 79e par Viktor Kovalenko (non noté).

Oleksandr Zinchenko (5) : le joueur de Manchester City n'a pas brillé en première période. Après une récupération sur une mauvaise relance de Varane, il gâche une opportunité en ratant le cadre. Sur le but français, il perd son duel avec Griezmann. Néanmoins, il a su élever son niveau en seconde période. Sa justesse dans les transmissions et son activité pour couper les lignes de passes ont fait beaucoup de bien à son équipe.

Ruslan Malinovskyi (5) : s'il n'a pas vraiment brillé offensivement, le joueur de l'Atalanta n'a pas ménagé sa peine pour effectuer un bon travail défensif. Il a été précieux pour gêner la construction des Bleus.

Mykola Shaparenko (4) : dépassé dans l'entrejeu en première période, il a peu pesé défensivement et offensivement. Remplacé à la 86e par Oleksandr Zubkov (non noté).

Roman Yaremchuk (3) : trop esseulé devant, l'avant-centre n'a eu aucun bon ballon à se mettre sous la dent. Une soirée frustrante. Remplacé à la 72e par Junior Moraes (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
FRANCE 1-1 UKRAINE (mi-tps: 1-0) - Qualifications du Mondial 2022 / 1ère journée
Stade : Stade de France

Buts : Griezmann (19e) pour la FRANCE - Kimpembe (57e, csc) pour l'UKRAINE.
Avertissement : Pavard (30e) pour la FRANCE.

FRANCE : Lloris – Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez – Coman (Dembélé, 63e), Kanté, Rabiot, Mbappé (Martial, 77e) – Griezmann, Giroud (Pogba, 63e).

UKRAINE : Bushchan - Zabarnyi, Kryvtsov, Matvienko - Karavaev, Shaparenko (Zubkov, 86e), Sydorchuk (Kovalenko, 79e), Zinchenko, Mykolenko - Yaremchuk (Moraes, 72e), Malinovskyi.

La frappe de Griezmann permet à la France d'ouvrir le score (1-0, 19e)

VIDEO : le but magnifique de Griezmann

Kimpembe détourne un tir dans le but de Lloris (1-1, 57e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2022


Actu Equipe de France

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



Liens de la rubrique MONDIAL 2018


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB