Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lille perd gros dans la course au titre ! - Débrief et NOTES des joueurs (LOSC 1-2 Nîmes)

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 21/03/2021 à 19h05
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Coup de tonnerre à Lille, où le Nîmes Olympique s'est imposé (1-2) ce dimanche lors de la 30e journée de Ligue 1. Le club nordiste rate la bonne opération et risque de perdre sa place de leader.

Lille perd gros dans la course au titre ! - Débrief et NOTES des joueurs (LOSC 1-2 Nîmes)
Burak Yilmaz n'a jamais trouvé la solution.

Avant le choc entre l'Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain ce dimanche (21h), Lille avait l'opportunité de mettre provisoirement ses concurrents à 6 points.

A l'occasion de la venue du Nîmes Olympique, ça sentait donc la bonne opération pour le club nordiste… finalement surpris à domicile !

Lille avait rapidement réagi

Le LOSC prenait pourtant le contrôle du ballon dès l'entame. Mais comme souvent face aux blocs bas, le leader du championnat avait du mal à trouver des solutions, contrairement à cette équipe nîmoise ambitieuse et dangereuse en contre.

Ce sont effectivement les Crocos qui se procuraient les premières occasions. Et qui étaient récompensés par l'ouverture du score de l'attaquant Koné (0-1, 12e) ! Voilà un scénario assez inattendu pour les Dogues, totalement neutralisés dans le jeu. Il fallait donc attendre un corner pour voir Xeka (1-1, 20e) égaliser de la tête sur la première occasion lilloise.

Les Dogues muselés

C'était peut-être même la seule véritable opportunité des locaux en première période puisque les tentatives de Bamba et Yilmaz n'étaient pas cadrées. Le LOSC pensait rentrer au vestiaire sur ce score nul mais juste avant la pause, Ripart (1-2, 45e) surprenait Maignan d'un piqué astucieux ! On peut penser que les murs ont tremblé autour de Christophe Galtier à la mi-temps. Mais son probable coup de gueule, ni l'entrée de Luiz Araujo à la place de Weah, ne changeaient pas grand-chose.

Hormis le but logiquement refusé à Yilmaz (57e) pour un hors-jeu, le LOSC ne parvenait même pas à s'approcher de la cage de Reynet ! Il faut dire que Nîmes, en constatant le déchet technique de son adversaire, ne prenait plus le risque de laisser des espaces aux coéquipiers de Renato Sanches, dont la frappe dans le temps additionnel était détournée par le gardien nîmois ! Battu, Lille perd gros dans la course au titre et laisse la bonne opération à Nîmes en bas de tableau.

La note du match : 3/10

Si les supporters parisiens et lyonnais ont apprécié le spectacle, les téléspectateurs neutres ont forcément été déçus. Lille n'a jamais mis le rythme, l'intensité ni la qualité nécessaires pour emballer la partie. Heureusement qu'il y a eu des buts car les occasions étaient rares, surtout en deuxième période.

Les buts :

- Servi par Ferhat dans l'axe à l'entrée de la surface, Eliasson est contré par le tacle de Reinildo. Mais le danger n'est pas écarté puisque le ballon arrive dans la course de Koné qui loge sa frappe enroulée dans la lucarne au premier poteau ! (0-1, 12e)

- Sur un corner sortant de Bamba au deuxième poteau, Xeka, oublié par Fomba, place une tête décroisée. Koné semble sur la trajectoire du ballon mais ne parvient pas à le contrer (1-1, 20e).

- Après un échange avec Meling, Ferhat repique vers l'axe et sert Ripart en profondeur. Le milieu polyvalent arrive au duel face à Maignan et pique son ballon pour battre le gardien du LOSC (1-2, 45e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Zinédine Ferhat (8/10)

Très complice avec le latéral gauche Meling, le milieu offensif de Nîmes a été un danger permanent pour la défense du LOSC ! Il est d'abord impliqué sur le but de Koné, puis réalise une belle passe décisive pour Ripart. Juste techniquement, il était clairement dans tous les bons coups.

LILLE :

Mike Maignan (5) : match frustrant pour le gardien de Lille. Le portier numéro 3 des Bleus repart avec deux buts encaissés alors qu'il n'a quasiment rien d'autre à faire dans la partie.

Mehmet Çelik (4) : avec tout le côté pour lui, grâce au positionnement axial de Weah puis Araujo, le latéral droit a délivré des centres parfois intéressants. Dont celui que Weah aurait dû au moins toucher. Mais sur le plan défensif, Ferhat et Meling ont profité des espaces dans son dos. Remplacé à la 76e par Boubakary Soumaré (non noté), qui a volontairement arrêté un contre très dangereux en faveur des Nîmois, quitte à prendre un carton jaune.

José Fonte (4) : auteur d'un beau sauvetage sur une frappe de Ripart, le capitaine du LOSC n'a pas eu la même réussite lorsque le Nîmois a réussi à marquer. Il arrive en retard sur cette action même s'il n'est pas le seul fautif. Il joue l'essentiel de la deuxième période au poste d'attaquant droit pour tenter de revenir à tout prix, mais il n'a touché que très peu de ballons dans cette position.

Sven Botman (3) : fébrile sur certaines interventions, par exemple sur la percée de Ripart, le Néerlandais s'est montré maladroit à la relance. Cette mauvaise performance confirme qu'il traverse une période plus compliquée. Blessé et remplacé à la 75e par Tiago Djalo (non noté).

Reinildo Mandava (4) : comme Celik de l'autre côté, le latéral gauche a profité du positionnement de Bamba pour prendre le couloir. Il a réalisé quelques différences en première période. Mais ses nombreux centres n'ont jamais été dangereux.

Timothy Weah (2) : aligné sur le côté droit, mais chargé de rentrer dans l'axe, l'international américain n' a fait aucune différence. Il est l'auteur d'un énorme raté sur un bon centre de Celik. Et ce n'était pas mieux sur le plan défensif tant son repli inexistant a permis à Meling de créer le danger. Remplacé à la 46e par Luiz Araujo (3,5), qui a également eu pas mal de déchet dans ses initiatives. Il a au moins eu le mérite de réaliser les efforts dans le contre-pressing.

Xeka (7) : buteur de la tête, le milieu portugais a été le régulateur de cette équipe lilloise. Il nous a offert un véritable atelier transversales avec une incroyable précision ! Dommage, ses coéquipiers n'ont pas su profiter des décalages trouvés.

Benjamin André (5,5) : malgré sa volonté de jouer vers l'avant, le milieu défensif a eu du mal à trouver ses attaquants, souvent par manque de solution. Remplacé à la 64e par Renato Sanches (non noté), qui n'a pas vraiment apporté le dynamisme attendu, et qui a raté la balle de l'égalisation en fin de match.

Jonathan Bamba (4,5) : passeur décisif sur corner pour Xeka, l'ailier gauche aurait pu s'offrir une deuxième offrande si Yilmaz s'était mieux replacé pour ne pas être signalé hors-jeu. Mais pour le reste, Alakouch et Ueda l'ont bien bloqué. Remplacé à la 64e par Yusuf Yazici (non noté), aussi maladroit que la plupart de ses coéquipiers, à l'image du contre qu'il a très mal négocié.

Burak Yilmaz (3) : bien pris par la charnière nîmoise, l'avant-centre turc a été privé de bons ballons. On l'a vu s'en prendre à ses coéquipiers à de nombreuses reprises. En revanche, pour son but refusé à cause d'un hors-jeu, il ne peut s'en prendre qu'à lui-même.

Jonathan David (2) : avec autant de déchet technique dans son jeu, et surtout dans ses prises de balle, l'attaquant canadien ne pouvait rien apporter.

NIMES :

Baptiste Reynet (5,5) : peut-être gêné par Koné sur la tête de Xeka, le gardien de Nîmes n'est pas non plus rassurant sur sa sortie ratée. Heureusement pour lui, Botman n'en a pas profité. Il est tout de même décisif lorsqu'il détourne la frappe de Renato Sanches dans le temps additionnel.

Sofiane Alakouch (6) : si Reinildo et Bamba ont été inoffensifs, c'est en grande partie grâce à la bonne défense du latéral droit. Avec l'aide d'Ueda, il a bien bloqué son côté.

Naomichi Ueda (7,5) : c'est vrai, les attaquants du LOSC n'étaient pas dans un grand jour. Mais il faut quand même souligner l'énorme prestation du Japonais qui a multiplié les interventions et les duels remportés !

Kelyan Guessoum (7) : à l'image de son coéquipier en charnière, le défenseur central a bien suivi les déplacements de Yilmaz et David.

Birger Meling (7,5) : alors que l'on pouvait s'attendre à le voir prudent, le latéral gauche a parfaitement profité des espaces dans le dos de Celik. Il a été à la fois solide et intéressant dans ses combinaisons avec Ferhat, d'où sa participation à l'action du but de Ripart.

Adrián Andrés Cubas (7) : avec du monde dans l'axe, les Lillois pensaient trouver des solutions entre les lignes nîmoises. C'était sans compter sur le travail de harcèlement du milieu défensif, toujours prêt à sauter sur le porteur de balle !

Niclas Eliasson (6) : discipliné dans le repli défensif, l'ailier suédois a été percutant sur les phases de contre en première période. Il est d'ailleurs impliqué sur l'ouverture du score de Koné. Plus discret et défensif lors du deuxième acte. Remplacé à la 90e par Patrick Burner (non noté).

Lamine Fomba (6,5) : fautif dans son marquage sur le buteur Xeka, le milieu de terrain s'est bien repris. Son gros volume de jeu lui a permis de gêner la circulation de balle lilloise.

Renaud Ripart (7,5) : cette fois, le couteau suisse de Nîmes était aligné au poste de milieu relayeur. Et comme d'habitude, il a donné satisfaction. Il a énormément travaillé à la récupération et s'est souvent projeté lorsque Koné quittait la pointe. Résultat, il a marqué et s'est procuré d'autres occasions.

Zinedine Ferhat (8) : voir commentaire ci-dessus.

Moussa Koné (6,5) : habile techniquement, l'attaquant a réussi à conserver les ballons pour soulager son équipe en première période. Il a aussi été efficace sur sa seule occasion avec une belle frappe dans la lucarne. Puis il disparaît totalement après la pause. Remplacé à la 77e par Lucas Deaux (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LILLE 1-2 NIMES (mi-tps: 1-2) - FRANCE - Ligue 1 / 30e journée
Stade : Stade Pierre-Mauroy - Arbitre : F. Schneider

Buts : Xeka (20e) pour LILLE - M. Koné (12e) R. Ripart (45e) pour NIMES
Avertissements : J. Bamba (53e), B. Soumaré (80e), pour LILLE

LILLE : M. Maignan - José Fonte, S. Botman (Tiago Djaló, 75e) - M. Çelik (B. Soumaré, 76e), Reinildo - T. Weah (Luiz Araujo, 46e), Xeka, B. André (Renato Sanches, 64e), J. Bamba (Y. Yazici, 64e) - B. Yilmaz, J. David

NIMES : B. Reynet - N. Ueda, K. Guessoum - S. Alakouch, B. Meling - A. Cubas - N. Eliasson (P. Burner, 90+1e), L. Fomba, R. Ripart, Z. Ferhat - M. Koné (L. Deaux, 77e)

Koné avait ouvert le score (0-1, 12e)

Xeka a remis Lille dans la partie (1-1, 20e)

Ferhat a donné la victoire aux Crocos (1-2, 45e)

Jonathan David, symbole de la maladresse lilloise







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
but, 20e7Xeka
7,5Ueda
but, 45e7,5Ripart
but, 12e6,5Koné


MASQUER LA PUB