Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Monaco désosse les Verts - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 0-4 ASM)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 19/03/2021 à 22h49
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

En ouverture de la 30e journée de Ligue 1, Monaco s'est baladé sur la pelouse de Saint-Étienne (0-4), ce vendredi. Un large succès qui permet au club princier, 4e, de mettre la pression sur les concurrents pour le podium, à deux jours du choc opposant l'Olympique Lyonnais, 3e, au Paris Saint-Germain, 2e.

Monaco désosse les Verts - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 0-4 ASM)
Monaco a pulvérisé Saint-Étienne.

Une balade de santé. Sans forcer, Monaco a pulvérisé Saint-Étienne (0-4), ce vendredi, en ouverture de la 30e journée de Ligue 1. Porté par un Aurélien Tchouaméni dans une forme étincelante, le club princier, solide 4e, revient provisoirement à un point de l'Olympique Lyonnais et du Paris Saint-Germain, respectivement 3e et 2e, qui s'affrontent dimanche dans un choc pour les premières places.

Le quart d'heure fou de Jovetic

Monaco démarrait le match sur les chapeaux de roue. Grâce à un pressing intense, les visiteurs étouffaient des Verts paniqués. Après une première chaude alerte, avec une barre de Jovetic, Debuchy concédait un penalty pour une main dans la surface. Mais l'attaquant monténégrin envoyait sa frappe sur le poteau ! Quelques instants plus tard, le buteur monégasque se rattrapait en croisant parfaitement sa frappe à ras de terre (0-1, 13e). Une détermination incroyable qui posait de très gros soucis aux Verts, dépassés durant 20 minutes.

Petit à petit, l'ASSE sortait la tête de l'eau et resserrait les lignes pour empêcher l'ASM d'intensifier sa domination. Grâce notamment aux décrochages de Khazri et Boudebouz, les locaux parvenaient à rééquilibrer les débats sans toutefois réussir à se montrer dangereux. Assez étonnement, Monaco peinait à retrouver sa maîtrise du début de match et laissait son adversaire se rapprocher peu à peu du but de Lecomte, contraint de réaliser des sorties hors de sa surface pour calmer tout le monde.

Les Verts coulent après la pause

Au retour des vestiaires, Monaco se reprenait et prenait un peu plus le large. Sur un excellent service de Golovin, Tchouaméni fusillait Bajic d'une lourde frappe croisée pour faire le break (0-2, 55e). Touchés et même définitivement coulés quelques minutes plus tard. Sur une très mauvaise passe en retrait de Neyou, Diop surgissait pour filer seul vers le but de Bajic, qu'il lobait magnifiquement d'un petit piqué tout en maîtrise (0-3, 64e).

Totalement à la rue, Saint-Étienne ne cherchait plus à marquer mais à limiter la casse. Chose que les hommes de Claude Puel étaient incapables de faire puisque Diatta, sur son premier ballon, transformait sans trembler l'offrande de Fabregas (0-4, 77e). Quasiment tout le match sans Ben Yedder, qui effectuait son entrée en jeu dans les dix dernières minutes, Monaco s'offrait une balade de santé qui va lui permettre de passer un week-end bien au chaud en attendant le choc entre Lyon et Paris.

La note du match : 5/10

Un écart abyssal, presque gênant, entre les deux équipes. Sérieux et solide, Monaco a plané dans cette rencontre, malgré une fin de première période un peu moins bonne. Les visiteurs ont régalé avec de nombreux jolis gestes pour terrasser des Verts complètement à côté de la plaque. Une rencontre beaucoup trop déséquilibrée.

Les buts :

- Après un bon travail de Volland sur la droite, Diop décale Tchouaméni, qui remet pour Jovetic. A l'entrée de la surface, le buteur monténégrin efface la défense stéphanoise d'un crochet vers l'extérieur pour enchaîner avec une frappe croisée chirurgicale à ras de terre (0-1, 13e).

- Décalé sur la droite de la surface, Golovin remet intelligemment le ballon en retrait pour Tchouaméni, qui reprend instantanément d'une lourde frappe croisée sous la barre pour tromper Bajic (0-2, 55e).

- Neyou manque complètement sa passe en retrait pour Cissé puisque Diop, à l'affût, est là pour intercepter le ballon. Parti de 35 mètres, le jeune Monégasque se présente devant Bajic, qu'il trompe d'un joli lob imparable (0-3, 64e).

- Sur le côté gauche, Volland et centre au niveau du point de penalty pour Fabregas. Le milieu espagnol décale en une touche Diatta, qui sur son premier ballon, trompe Bajic d'une demi-volée au second poteau (0-4, 77e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Aurélien Tchouaméni (8,5/10)

Sacré match du milieu passé par Bordeaux ! Très à l'aise dans le double pivot qu'il forme avec Fofana, il a énormément percuté, puisqu'il est notamment à l'origine de l'ouverture du score de Jovetic grâce à une belle déviation. En seconde période, il réalise le break d'une lourde frappe sous la barre. Au four et au moulin, il a été omniprésent des deux côtés du terrain. De loin le plus impressionnant sur le terrain.

ST ETIENNE :

Stefan Bajic (3) : profitant de l'absence de Moulin, le jeune gardien n'a pas réussi à se montrer décisif. Sauvé par ses poteaux sur deux frappes de Jovetic, il est globalement trop fébrile pour permettre à son équipe de ne pas sombrer.

Saidou Sow (3) : un match très pénible. Le défenseur a passé son temps à courir derrière les attaquants de Monaco. Une sale soirée pour lui.

Pape Cissé (4) : le seul défenseur à avoir tenté de gratter du terrain sur ses percées... En revanche, il a été très lourd dans ses déplacements pour revenir sur ses adversaires, bien plus vifs.

Timothée Kolodziejczak (2) : catastrophique. Son replacement sur le côté gauche de la défense après la pause suite à la sortie de Trauco a été une mauvaise idée puisqu'il a été systématiquement débordé en seconde période. Un match terrible.

Mathieu Debuchy (4) : le piston droit a connu un premier quart d'heure très pénible avec un penalty concédé et plusieurs courants d'air pris dans son dos. Il se reprend dans la foulée mais a globalement peu apporté des deux côtés du terrain.

Yvan Neyou Noupa (5) : un des seuls joueurs de l'ASSE à avoir rendu une copie correcte. Il a été intéressant dans sa faculté à poser le jeu pour écarter le bloc monégasque. Après une heure de qualité, il craque en ratant complètement sa relance qui profite à Diop. Vraiment dommage... Remplacé à la 67e minute par Anthony Modeste (non noté).

Mahdi Camara (5) : le milieu forézien s'est beaucoup dépensé pour tenter de contenir ses homologues monégasques. Il a au moins fait les efforts, ce qui est déjà beaucoup au vu de certaines prestations de ses partenaires.

Miguel Trauco (3,5) : une petite partie pour le latéral gauche bolivien. Il n'est pas irréprochable sur le but de Jovetic puisqu'il se jette comme un bleu dans la feinte du buteur monégasque. Offensivement, il n'a rien apporté. Remplacé à la 46e minute par Charles Abi (4,5), qui a posé quelques soucis après son entrée en jeu en gagnant des duels aériens dans la surface. Cela reste léger.

Ryad Boudebouz (3) : le meneur de jeu algérien a été fantomatique. Il n'a jamais réussi à prendre le taureau par les cornes pour acculer la défense de Monaco. Un calvaire. Remplacé à la 60e minute par Zaydou Youssouf (non noté).

Wahbi Khazri (4) : l'attaquant tunisien s'est beaucoup donné sans vraiment se montrer dangereux. Il a obtenu quelques bons coups francs qui ont été mal négociés. Trop brouillon dans l'ensemble. Remplacé à la 67e minute par Maxence Rivera (non noté).

Denis Bouanga (2,5) : l'attaquant gabonais a été totalement transparent. Trop peu servi, il n'a pas du tout pesé dans ce match. Une catastrophe. Remplacé à la 81e minute par Aïmen Moueffek (non noté).

MONACO :

Benjamin Lecomte (6) : l'international français s'est montré serein. Il a su faire les sorties opportunes devant Khazri et repousser les timides frappes de ses adversaires. Une soirée très tranquille.

Djibril Sidibé (6) : correct, sans plus. Le champion du monde français s'est contenté de défendre dans son couloir sans jamais prendre de risques. Il l'a plutôt bien fait, et c'est le plus important.

Axel Disasi (6,5) : capitaine pour l'occasion, le défenseur central a su se faire respecter. Il n'a jamais vraiment été inquiété dans cette rencontre où il n'a pas eu à forcer son talent.

B. Badiashile (6) : le Bleuet a eu un peu de difficultés que son capitaine en première période. Il a commis de nombreuses fautes sur Khazri avec des contacts très musclés. Après la pause, il a fini par jouer dans un fauteuil. Remplacé à la 83e minute par Chrislain Matsima (non noté).

Caio Henrique (6) : quelques centres plongeants en première période et une bonne gestion de son couloir, le latéral gauche brésilien a fait le job. Loin d'être exceptionnel mais fiable pour sécuriser sa zone. Remplacé à la 83e minute par Fodé Ballo-Touré (non noté).

Sofiane Diop (6,5) : préféré à Aguilar, le jeune Monégasque a été performant dans le premier quart d'heure avant de s'essouffler jusqu'à la pause avec peu de gestes réussis. Il se rattrape néanmoins au retour des vestiaires en marquant d'un joli lob peu avant sa sortie. Suffisant pour faire mal à l'ASSE. Remplacé à la 65e minute par Cesc Fabregas (non noté), passeur décisif d'une jolie déviation pour Diatta.

Aurélien Tchouaméni (8,5) : lire commentaire ci-dessus.

Youssouf Fofana (7,5) : très bon match pour le milieu asémiste, qui a fait parler sa puissance sans vraiment forcer. Ses passes vers l'avant ont fait très mal, à l'image de celle qui amène le but de Tchouaméni. Une copie très sérieuse.

Aleksandr Golovin (6,5) : une première période décevante pour le milieu offensif russe, qui a joué par intermittence. Il se réveille très sérieusement après la pause en multipliant les retours défensifs dans le couloir droit mais aussi et surtout en offrant sur un plateau le deuxième but à Tchouaméni. Remplacé à la 76e minute par Krépin Diatta (non noté), auteur de son premier but avec l'ASM sur son premier ballon.

Stevan Jovetic (7) : le buteur monténégrin a livré un premier quart d'heure assez fou, digne de ses grandes heures à la Fiorentina. Une barre, un penalty provoqué qu'il tire sur le poteau puis un but d'une belle frappe croisée, l'avant-centre est passé par tous ses états. Il a été intéressant dans ses décrochages et a multiplié les combinaisons avec ses partenaires. Il a été un peu moins en vue en seconde période. Remplacé à la 76e minute par Wissam Ben Yedder (non noté).

Kevin Volland (7) : sans son binôme, Ben Yedder, le buteur allemand a été moins en vue lors de la première période. Cela n'empêche qu'il a beaucoup donné sur l'aile gauche, avec notamment un bon travail sur l'ouverture du score de Jovetic. Il est monté en puissance au fil des minutes et s'est montré encore une fois très important dans la percussion en amenant le but de Diatta. Pas de but, mais un match propre.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ST ETIENNE 0-4 MONACO (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Ligue 1 / 30e journée
Stade : Stade Geoffroy-Guichard - Arbitre : M. Lesage

Buts : - S. Jovetic (13e) A. Tchouaméni (55e) S. Diop (64e) K. Diatta (76e) pour MONACO
Avertissements : A. Modeste (90e), pour ST ETIENNE - S. Jovetic (38e), B. Badiashile (44e), pour MONACO

ST ETIENNE : S. Bajic - S. Sow, P. Cissé, T. Kolodziejczak - M. Camara, Y. Neyou Noupa (A. Modeste, 67e) - M. Debuchy, M. Trauco (C. Abi, 46e) - R. Boudebouz (Z. Youssouf, 60e) - W. Khazri (M. Rivera, 68e), D. Bouanga (A. Moueffek, 81e)

MONACO : B. Lecomte - A. Disasi, B. Badiashile (C. Matsima, 83e) - D. Sidibé, Caio Henrique (F. Ballo, 84e) - A. Golovin (K. Diatta, 76e), Y. Fofana, A. Tchouaméni, S. Diop (Fàbregas, 66e) - K. Volland, S. Jovetic (W. Ben Yedder, 76e)

Tchouaméni a été excellent

Volland n'a pas marqué, mais il a beaucoup donné

Diop a enfoncé le clou d'un joli lob (0-3, 64e)

Diatta félicité par ses partenaires pour son premier but avec Monaco (0-4, 77e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
but, 55e8,5Tchouaméni
but, 64e6,5Diop
but, 13e7Jovetic


MASQUER LA PUB