Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Mbappé brille, Paris déroule ! - Débrief et NOTES des joueurs (DFCO 0-4 PSG)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 27/02/2021 à 18h52
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Pour le compte de la 27e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain s'est facilement imposé sur la pelouse de Dijon (4-0) ce samedi. Auteur d'un doublé, Kylian Mbappé a été le grand artisan de ce succès.

Mbappé brille, Paris déroule ! - Débrief et NOTES des joueurs (DFCO 0-4 PSG)
La joie des Parisiens à Dijon.

Le Paris Saint-Germain n'a même pas eu besoin de forcer. Largement dominateur, le club de la capitale a pris le meilleur sur Dijon (4-0) ce samedi à l'occasion de la 27e journée de Ligue 1.

Impliqué sur l'ouverture du score et auteur d'un doublé, l'attaquant parisien Kylian Mbappé a été déterminant. Au classement, le PSG grimpe provisoirement à la 2e place avec un point de retard sur le leader, Lille qui affronte Strasbourg dimanche. Le DFCO, 20e, inquiète avec une série de 7 défaites consécutives.

Kean et Mbappé lancent le PSG !

Dès les premières minutes, les Parisiens avaient une très grosse situation en contre, mais Coulibaly sauvait les siens devant Draxler. Logiquement, sur un bon décalage de Mbappé, Diallo trouvait dans la surface Kean, qui éliminait Panzo avant d'ouvrir le score d'un tir placé (0-1, 6e). Avec le contrôle du ballon, les Parisiens maîtrisaient totalement les débats sans pour autant mettre une grosse pression sur la cage de Racioppi.

Sur un tout petit rythme, ce match peinait à décoller avec des fautes répétées et une grosse imprécision technique. Puis sur une frappe lointaine de Kehrer, Celina se mettait à la faute avec une main dans la surface et concédait un penalty. Face à Racioppi, Mbappé transformait sa tentative d'une frappe à droite (0-2, 31e). Jusqu'à la pause, le DFCO semblait au bord de la rupture avec de grosses difficultés à contenir les accélérations de Mbappé…

Paris assure sans forcer…

Au retour des vestiaires, les Dijonnais tentaient de relancer cette partie avec un bloc plus haut… Et la sanction était immédiate ! Bien servi par Rafinha dans la surface, Mbappé ajustait tranquillement Racioppi d'une frappe enroulée (0-3, 50e). A l'exception d'une tête non cadrée d'Écuélé Manga sur un corner, le DFCO peinait à réagir et frôlait la correctionnelle avec un sauvetage de Coulibaly devant Kean.

Avec des interruptions pour des fautes et de nombreux changements, le rythme chutait encore avec une équipe de Paris logiquement en gestion. Alors que Racioppi devait s'employer devant Sarabia dans un premier temps, le gardien du DFCO se ratait ensuite dans une sortie aérienne et Pereira en profitait pour corser l'addition de la tête sur corner (4-0, 82e). Le premier but du Portugais à Paris ! Un succès logique et facile pour le PSG.

La note du match : 5,5/10

Parti sur un bon rythme avec l'ouverture du score rapide du Paris Saint-Germain, ce match n'a pas offert un grand spectacle. Avec la maîtrise totale des Parisiens, Dijon n'a jamais été capable de réagir et cette partie a vraiment eu du mal à décoller avec des longs moments peu emballants. Sans forcer, le champion de France en titre a tranquillement géré avec un succès facile.

Les buts :

- Sur une combinaison entre Mbappé et Diallo dans le couloir, le latéral gauche s'infiltre dans la surface et trouve Kean d'une passe en retrait. En éliminant Panzo, l'Italien se libère et profite d'une intervention peu tranchante de Ngonda pour ouvrir le score d'un tir placé (0-1, 6e).

- A la suite d'un centre de Rafinha repoussé par la défense, Kehrer tente sa chance à l'entrée de la surface avec une frappe lointaine. Avec une main dans la surface, Celina concède un penalty. D'un tir sur la droite, Mbappé prend Racioppi à contre-pied (0-2, 31e).

- Avec une passe vers l'avant, Draxler crée le décalage pour Kehrer. Servi à l'entrée de la surface, Rafinha joue juste pour décaler Mbappé, qui ajuste tranquillement Racioppi d'une frappe enroulée (0-3, 50e).

- Sur un corner de Draxler, Pereira remporte son duel face aux défenseurs dijonnais et profite d'une mauvaise sortie de Racioppi pour trouver le chemin des filets de la tête (0-4, 82e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Kylian Mbappé (8/10)

Une bonne performance pour l'attaquant du Paris Saint-Germain. Initialement sur le côté gauche, l'international français a fait la différence sur l'ouverture du score avec un bon décalage pour Diallo. En forme, il a posé de gros soucis aux Dijonnais sur ses accélérations et a été un poison en étant souvent dans l'axe pour partir en profondeur. Sur penalty, l'ancien Monégasque a trouvé le chemin des filets d'une frappe sur la droite en première période. Et au retour des vestiaires, il a profité d'un service de Rafinha pour doubler la mise.

DIJON :

Anthony Racioppi (3) : le gardien de Dijon n'a pas eu un match facile ce samedi. Sur la première occasion franche du Paris Saint-Germain, l'ancien Lyonnais a été pris par l'efficacité de Kean. Auteur d'une bonne sortie devant Mbappé par la suite, il a été battu par le Parisien sur penalty avant la pause puis sur une frappe placée au retour des vestiaires. Présent sur une frappe de Sarabia, le Suisse s'est raté sur le but de Pereira avec une sortie loupée…

Sacha Boey (2) : une rencontre particulièrement difficile pour le latéral droit de Dijon. Face à Mbappé, le joueur prêté par Rennes a été immédiatement en difficulté. Pris sur l'ouverture du score, il a été constamment en retard et n'a jamais été capable d'endiguer les vagues parisiennes dans son couloir.

Senou Coulibaly (4,5) : dans la défense de Dijon, le défenseur central a été l'un des seuls à surnager. Dès le début de la partie, il a ainsi sauvé son équipe sur un contre mal négocié par Draxler. Par la suite, il a remporté plusieurs duels importants avec des interventions dans sa propre surface. Petit bémol, le Dijonnais a eu du mal à aider le pauvre Boey et a été pris sur le second but de Mbappé.

Bruno Écuélé Manga (3,5) : le capitaine de Dijon n'a pas démérité dans le combat. Sur tous les duels, il a eu le mérite de se battre. Par contre, il a éprouvé des difficultés dans son dos face aux appels tranchants des Parisiens. Il n'a pas sauvé son équipe et a été pris sur le but de Pereira.

Johnathan Panzo (2) : le défenseur central de Dijon a été clairement coupable sur l'ouverture du score de Kean. Trop tendre dans ce duel dans la surface, l'ancien Monégasque a été trop facilement éliminé par l'Italien. Sur le reste du match, il a été souvent au bord de la rupture et a peiné à gérer les accélérations des Parisiens. Sur le troisième but du PSG, il a été encore trop tendre sur le duel avec Draxler… Remplacé à la 60e minute par Alex Dobre (non noté).

Glody Ngonda (4) : le latéral gauche de Dijon va avoir des regrets. Car sur l'ouverture du score de Kean, le défenseur du DFCO a été trop tendre dans son intervention devant l'Italien. Dommage car il a été plutôt intéressant par la suite. Pas vraiment en difficulté face au duo Kehrer - Draxler, il s'est permis plusieurs montées et a apporté par ses courses.

E. Ebimbe (3) : prêté par le Paris Saint-Germain, le milieu de terrain a semblé trop nerveux face à son équipe. Malgré une envie évidente, il a été bien trop maladroit dans ses tentatives et a rapidement affiché de la frustration. Averti pour un mauvais tacle sur Pereira, il a un peu disparu des débats au fil du match… Remplacé à la 74e minute par Frédéric Sammaritano (non noté).

Pape Diop (4) : le milieu de terrain de Dijon a eu une rencontre compliquée. Dans les duels, il n'a pourtant pas démérité avec une vraie combativité. Mais avec la maîtrise des Parisiens, le joueur prêté par l'Olympique Lyonnais a surtout couru après le ballon et a eu un impact limité sur le jeu. Touché physiquement, il a été remplacé à la 70e minute par Jordan Marié (non noté).

Bersant Celina (2,5) : une performance très décevante pour le milieu de terrain de Dijon. Privé du ballon, il n'a pas réussi à exprimer ses qualités et n'a jamais été dans le bon rythme. Parfois nonchalant dans les duels, il a éprouvé de grosses difficultés pour peser sur cette partie. Pire encore, il a même concédé un penalty pour une main dans la surface sur une frappe lointaine de Kehrer. En fin de partie, il a signé la seule frappe cadrée de son équipe, mais Navas a été solide.

Baldé (3,5) : l'attaquant de Dijon a été bien trop discret sur cette partie. Avec les difficultés de Dijon, il a été globalement peu trouvé et a été en échec dans ses tentatives individuelles. Dominé dans les duels, il a passé son temps à courir pour effectuer un pressing peu concluant.

Moussa Konaté (3) : avec ses qualités physiques, l'avant-centre de Dijon devait représenter un bon point d'appui pour son équipe. Sauf que sur le terrain, il a été totalement dominé ! En effet, face à Kehrer, Marquinhos ou encore Kimpembe, l'attaquant du DFCO a perdu la majorité de ses duels et n'a jamais incarné un souci pour les Parisiens. Frustré, il a été remplacé à la 60e minute par Roger Assalé (non noté).

PARIS SG :

Keylor Navas (6) : le gardien du Paris Saint-Germain a connu un match relativement tranquille. A l'exception d'une relance ratée en première période, le Costaricien a été facile dans ses interventions et n'a pas eu besoin de forcer son talent pour garder sa cage inviolée avec tout de même une belle parade sur un tir de Celina en fin de rencontre.

Thilo Kehrer (6,5) : aligné sur le côté droit en l'absence de Florenzi, blessé, le latéral du Paris Saint-Germain a été totalement correct. Sur le plan défensif, l'Allemand a bien limité les dégâts malgré les montées de Ngonda. Même discret dans ses tentatives, il a tout de même obtenu un penalty sur une frappe lointaine déviée par la main de Celina dans la surface et a été impliqué sur le troisième but.

Marquinhos (6,5) : le capitaine du Paris Saint-Germain a été solide ce samedi. Loin d'être en difficulté face aux attaquants de Dijon, le Brésilien a été dans de bonnes conditions pour remporter la majorité de ses duels. Agressif - dans le bon sens du terme -, il n'a jamais laissé respirer ses adversaires pour gratter de nombreux ballons.

Presnel Kimpembe (6) : tout comme Marquinhos, le défenseur central du Paris Saint-Germain a rendu une copie propre ce samedi. Très présent dans les duels, l'international français a globalement dominé Konaté et Baldé grâce à ses qualités physiques. De plus, le Parisien a été précieux dans ses relances avec une capacité à jouer avant l'avant.

Abdou Diallo (7) : préféré à Kurzawa dans le couloir gauche, l'ancien Monégasque a été un choix gagnant pour l'entraîneur parisien Mauricio Pochettino ! Bien aidé par un Kylian Mbappé inspiré pour l'épauler, le latéral a parfaitement lancé son match avec une passe décisive sur l'ouverture du score de Kean. Solide sur le plan défensif, à l'image d'un retour important avant la pause, l'habituel défenseur central a beaucoup apporté dans ses montées avec des centres dangereux. Intéressant.

Ander Herrera (6) : titularisé en raison de la suspension de Paredes, l'Espagnol a réalisé une performance totalement correcte. Sans être incroyable, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain a été juste dans ses transmissions et a été simple pour décaler ses partenaires. Dans la fluidité du jeu, il a participé à la maîtrise des siens.

Danilo Pereira (6) : préféré à Gueye, sur le banc, le Portugais ne démérite clairement pas dans le combat. Ainsi, à la récupération, le joueur prêté par Porto a été à la hauteur. Par contre, dans l'utilisation du ballon, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain a encore affiché des lacunes avec de vrais soucis sur le plan technique. Pour gagner en confiance, il a tout de même marqué de la tête sur un corner de Draxler. Remplacé à la 88e minute par Edouard Michut (non noté), pour ses premiers pas avec les professionnels.

Julian Draxler (6,5) : titularisé sur le côté pour compenser les absences de Neymar et Di Maria, à l'infirmerie, l'Allemand a mal débuté son match avec un contre mal négocié face à Coulibaly. Très libre dans ses déplacements, le milieu offensif n'a pas semblé toujours inspiré dans ses choix mais a eu le mérite de tenter des choses. Irréprochable dans ses efforts, il a initié l'action du troisième but et a été passeur décisif sur le but de Pereira sur corner.

Rafinha (7,5) : aligné en l'absence de Verratti, blessé, le milieu offensif du Paris Saint-Germain a été bon. Alors que certains observateurs ont déploré son temps de jeu réduit depuis l'arrivée de Mauricio Pochettino, le Brésilien a parfaitement saisi cette opportunité. Sans forcer son jeu, l'ancien du FC Barcelone a été précieux à la création avec de bons décalages et une vraie propreté dans ses transmissions. A noter qu'il se trouve à l'origine de l'action sur le penalty obtenu par Kehrer et a parfaitement décalé Mbappé sur son second but. Remplacé à la 81e minute par Idrissa Gueye (non noté).

Kylian Mbappe (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Moise Kean (7) : logiquement dans le onze de départ avec l'indisponibilité d'Icardi, malade, l'attaquant du Paris Saint-Germain a parfaitement débuté ce match en ouvrant le score. Servi par Diallo, l'Italien a affiché un joli sang-froid dans la surface pour éliminer Panzo avant d'ajuster Racioppi. Par la suite, il a beaucoup dézoné sur le côté pour alterner avec Mbappé et a été généreux dans ses efforts. Remplacé à la 71e minute par Pablo Sarabia (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

DIJON 0-4 PARIS SG (mi-tps: 0-2) - FRANCE - Ligue 1 / 27e journée
Stade : Stade Gaston-Grard - Arbitre : M. Lesage

Buts : - M. Kean (6e) K. Mbappé (32e, pen.) K. Mbappé (51e) Danilo Pereira (82e) pour PARIS SG
Avertissements : E. Ebimbe (25e), B. Celina (31e), pour DIJON - M. Kean (33e), pour PARIS SG

DIJON : A. Racioppi - S. Coulibaly, B. Écuélé Manga, J. Panzo (M. Dobre, 61e) - S. Boey, G. Ngonda - P. Diop (J. Marié, 71e), E. Ebimbe (F. Sammaritano, 75e), B. Celina - Baldé, M. Konaté (R. Assalé, 61e)

PARIS SG : K. Navas - Marquinhos, P. Kimpembe - T. Kehrer, A. Diallo - Ander Herrera, Danilo Pereira (E. Michut, 89e) - Rafinha (I. Gueye, 82e) - J. Draxler, K. Mbappé - M. Kean (Pablo Sarabia, 72e)

Kean a parfaitement lancé le PSG (0-1, 6e)

Mbappé a trouvé le chemin des filets sur penalty (0-2, 31e)

Dans l'entrejeu, Rafinha a été excellent

Décalé par le Brésilien, Mbappé s'est offert un doublé (0-3, 50e)

De la tête, Pereira a marqué son premier but à Paris (0-4, 82e)

Le jeune Michut a connu ses débuts avec les professionnels

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
but, 82e6Danilo Pereira
but sur pénalty, 32e
but, 51e
28Mbappe
but, 6e7Kean


MASQUER LA PUB